PDA

Voir la version complète : Dissolution de la structure FIP: Inquiétude à Sonatrach, colère en haut lieu


mohoo
22/06/2017, 22h43
Au sein du staff et du middle management de Sonatrach, on ne comprend pas la décision de dissoudre la structure FIP (filiale et participation), en charge du contrôle et du suivi des activités des 152 filiales, dont la majorité sont en association avec des partenaires étrangers.
La mission du FIP sera, désormais, confiée à des holdings, dont on dit “spécialisés”. La mesure a été consignée dans une note adressée le 4 juin dernier par le P-DG de Sonatrach au personnel de la direction centrale FIP. Ould Kaddour explique la démarche par “un souci majeur de mettre à l’abri notre société de toute exposition aux risques inhérents à d’éventuelles défaillances de nos filiales en Algérie et à l’étranger”. Des cadres du groupe ont un avis opposé.
Selon un conseiller auprès de la maison mère, cette réorganisation “est dangereuse”, puisqu’elle “va permettre tous les dérapages”. “Comme si un pilote d’avion ne disposait plus de tableau de bord”, a-t-il imagé la situation.
Tout en soulignant que cette décision “est illégale”, d’autres cadres de la société affirment qu’elle a été prise “en outrepassant les prérogatives du conseil d’administration de Sonatrach”, seule autorité habilitée à prendre des décisions de cette importance. Ils rappellent, par ailleurs, que l’organigramme de cette société ”est régi par un décret présidentiel”.
Liberte

Boubibtis
22/06/2017, 22h44
Le désossage de la vache à lait a commencé.

mesmar
23/06/2017, 15h09
.... Nous autres peuple impuissant et non connaisseur dans ce domaine,

nous ne pouvons que regarder le train passer ...... par contre il y a

monsieur qui risque de piquer une crise ...... Heureusement qu'on payant

les contraventions des autres ça lui atténuera l'effet ......

Cookies