PDA

Voir la version complète : IL NE FAIT AUCUN CADEAU À LA FAF Alcaraz reclame 600.000 euros


ACAPULCO
18/10/2017, 13h26
Alors que la FAF s'empresse de composer le futur staff technique élargi autour du très contesté Rabah Madjer, le sélectionneur en place Lucas Alcaraz n'entend faire aucun cadeau à son employeur pour faciliter son départ.
Parfaitement conscient qu'il est en position de force pour négocier sa sortie, le technicien espagnol réclame la bagatelle de 600.000 euros pour plier bagage alors que Kheireddine Zetchi lui a proposé, dans un premiers temps, un dédommagement à hauteur de 300.000 euros immédiatement refusé. Avant-hier, une réévaluation à 500.000 euros a encore été refusée. Si aucune issue n'est trouvée d'ici peu l'affaire pourrait tout simplement atterrir au niveau de la FIFA. Le départ de Lucas Alcaraz va incontestablement coûter une blinde à la trésorerie de la FAF. Parfaitement conscient de la difficulté de la tâche, le président de la FAF, Kheireddine Zetchi a tenté de trouver un accord à l'amiable, assez raisonnable, en proposant un dédommagement de 300.000 euros au technicien espagnol soit l'équivalent de 5 mois de salaire.
Une source proche de l'insistance de Dely Ibrahim a expliqué que Zetchi, en personne, endosserait une partie des frais en payant de sa poche la bagatelle de 100.000 euros. Une information difficilement vérifiable pour l'heure et qui parait même assez invraisemblable. Mécontent du traitement qui lui est réservé et du manque de tact de ses dirigeants qui le poussent vers la sortie d'une manière pour le moins inélégante, l'ancien coach du FC Grenade a tout bonnement refusé, dans un premier temps, l'offre transmise par la FAF à ses avocats. Sachant que le contrat du technicien espagnol expire au minimum à la fin de la CAN 2019 (avec une reconduction automatique en cas de victoire finale à la CAN), la FAF devra assurer, à partir de novembre prochain, pas moins de 20 mois de salaire en supposant que ladite CAN se jouera en juin 2019. Une masse salariale nette de 1200.000 euros à titre de salaire du simple sélectionneur (60.000 euros x 20 mois) sans compter les adjoints, généreusement payés 5000 euros mensuels chacun soit un total de 200.000 euros sur la globalité pour les deux adjoints. Des chiffres vertigineux qui montent la facture à 1400.000 euros d'ici la fin de la CAN 2019 sans évoquer un éventuel préjudice moral que les avocats pourraient rajouter si l'affaire s'enlise et monte au niveau de la FIFA. Rigoureux et méthodique, Lucas Alcaraz a mis énormément de volonté pour réussir sa mission et l'échec de la qualification au Mondial 2018 n'est absolument pas de son ressort puisque cet objectif n'était nullement spécifié dans son contrat de travail entièrement rédigé à son avantage. Contrairement à Leekens, Rajevac ou Gourcuff qui ont facilité leur départ à l'ancienne direction de la FAF, le technicien espagnol n'entend pas quitter le navire aussi facilement. Il l'a d'ailleurs assez clairement laissé entendre en conférence de presse.
Ainsi, poussé vers la sortie comme un malpropre, Lucas Alcaraz a exigé une compensation de 10 mois de salaire (au lieu de 20) soit une somme assez conséquente de 600.000 euros auxquels il faudra ajouter 100.000 euros pour ses adjoints (10 mois de salaires également). Alors que la FAF a déjà déboursé la coquette somme de 360.000 euros en salaire depuis sa prise de fonction (6 mois de travail + 60.000 euros pour les adjoints), l'instance dirigée par l'ex-boss du Paradou AC pourrait arrondir le bilan à un total de 1120.000 euros pour l'épopée Lucas Alcaraz. Avec un total de six matchs officiels joués, l'expérience «espagnole» a tourné à un véritable fiasco très chèrement payé.
In Lagazettedufennec.com

ACAPULCO
18/10/2017, 13h27
Il n'y a pas plus profiteurs que les espagnols , ce sont des crève la faim et cet incompétent d'alcaraz en fait partie

cela dit , ça apprendra à l'avenir à la FAF de bien ficelé un contrat et ne rien omettre pour assurer sa sécurité financière en cas de problème de ce genre

traks
19/10/2017, 18h07
, ce sont des crève la faim et cet incompétent d'alcaraz en fait partie
les personnes qui l'on mis la ou il est sont encore plus incompétent que lui

Lalfisiste
19/10/2017, 20h51
IL NE FAIT AUCUN CADEAU À LA FAF Alcaraz reclame 600.000 eurosPourquoi ferait-il des cadeaux à la FAF ? Personne n'a obligé la FAF de le recruter et encore moins d'accepter les conditions citées dans le contrat.

Il a raison, c'est une aubaine ! à ne pas rater !

Dar khali Moh, Koul ou rouh !

ACAPULCO
19/10/2017, 21h20
Dar khali Moh, Koul ou rouh ! En effet, ils ont trouvé le beurre et l'argent du beurre pourquoi ne pas profiter de la vache à lait sans berger

lallasetti
20/10/2017, 14h44
bonjour !oeilfermé
A mon avis il est dans son droit absolus ! la faute ne vient pas de ALCARAZ mais des instances de la FAF.Qu'on lui donne son due !d'ailleurs n'importe vous moi et autres ne laissont pas ces sous et partir sans :nest ce pas ????:rolleyes:

Digital
21/10/2017, 11h40
je penses que c'etait le resultat de l'instabilitè aussi ,jouer 5 matchs avec trois coachs c pas l'ideal ce qui a fait que la FAF ne pouvait mettre la coupe du monde comme objectif vu qu'on avaient qu'un seul petit point ,on l'a tjrs d'ailleurs

Capo
23/10/2017, 11h07
Bien fait pour tous !!
La malédiction du yougoslave Rajevac poursuivra l'Algerie bien longtemps..
Ceci n'est que le début de nos malheurs.. ou mazal !!

Entre-temps, Rajevac a été recruté par la Thailande pour réformer le foot local (équipe nationale et ligues compris) oeilfermé

Fouad
23/10/2017, 12h25
Pourquoi voulez vous qu'il fasse des sacrifices ou qu'il abandonne ses droits et avantages contractuels ???
Ce n'est pas un problème d'Espagnole ou pas, c'est un problème de respect de clauses contractuelles!!
Ce n'est pas de sa faute; C'est la faute, peut être, de ceux qui ont négocié avec lui le contrat et qui l'ont accepté !!
Il ne faut pas déplacer le problème ou déformer le sens des choses !!

Digital
23/10/2017, 13h57
ce qui me surprends c de faire comme si c une premiere en algerie alors que surement gourcuff n pas parti pour rien,tout comme rajevac,leekens ...

Capo
23/10/2017, 14h29
Saha Djam

C'est vrai.. c'est un fait.. la FAF se plait à jeter l'argent par les fenêtres !
Et encore, on ne sait pas combien touchent les joueurs oeilfermé:mrgreen:

ACAPULCO
23/10/2017, 14h31
Pourquoi voulez vous qu'il fasse des sacrifices ou qu'il abandonne ses droits et avantages contractuels ??? Faut pas oublier qu'il a exigé beaucoup d'argent ,alors que ses compétences sont limitées, c'est ça qui me fait dire ce que j'ai dis , et puis franchement , tout le monde sait que les espagnols sont radins

Digital
23/10/2017, 14h48
Saha Djam

C'est vrai.. c'est un fait.. la FAF se plait à jeter l'argent par les fenêtres !
Et encore, on ne sait pas combien touchent les joueurs oeilfermé:mrgreen:saha Capo
ces contrats objectifs que font la federation c jeter de l'argent par les fenetres et dans les poches de ces coachs qui sont dans tous les cas de figure gagnant,il y'a meme une prime d'echec :mrgreen: par exemple fixer un objectif demi finale de la CAN et se faire eliminer au premier tour ,il faut vraiment etre un coach naif pr travailler a construire une equipe car meme quand tu echoue tu a une prime:lol::lol:

Capo
23/10/2017, 17h06
Djam

En fait.. tout le monde gagne quoi :mrgreen:
Sans oublier les supporteurs qui devraient pouvoir gagner aussi.. en pariant contre cette équipe :lol::lol:

elbieroi
25/10/2017, 16h14
Pourquoi voulez vous qu'il fasse des sacrifices ou qu'il abandonne ses droits et avantages contractuels ???

Les médiocres ne trouvent leurs conforts qu’au milieu des médiocres. L’un n’est pas différent de l’autre, Alcazar est aussi médiocre que son homologue zetchi. Zatchi s’il était compétant n’aurait jamais ramené un Alcaraz et s’il l’avait fait il ne lui aurait jamais signé un contrat tel qu’il l’a signé. Et Alcaraz s’il était un petit peu compétant n’aurai jamais eu un bilan aussi catastrophique, et s’il avait un peu de dignité, il aurait démissionné après un bilan aussi catastrophique. Qui s’assemblent se ressemblent

Cookies