PDA

Voir la version complète : Maroc: Evolution alarmante des saisies de psychotropes en provenance d’Algérie


saharaa
22/10/2017, 12h36
Rabat- Les saisies de psychotropes en provenance d’Algérie ont connu une évolution “très alarmante” durant les dernières années avec plus de 800.000 comprimés en 2016, affirme le journal électronique “medias24.com” citant des statistiques de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Ainsi, une quantité de 808.022 pilules psychotropes ont été saisies en 2016, contre 260.152 unités en 2015 et 293.282 unités en 2014, rapporte le portail qui souligne que toutes les enquêtes qui ont suivi les saisies policières montrent que ces psychotropes de marque “Rivotril” et “Valium” sont “en grande majorité” acheminées au Maroc à partir du territoire algérien.
La région de l’Oriental continue à constituer en 2017 la plaque tournante de ce trafic en abritant les réseaux d’intermédiaires entre les fournisseurs établis en Algérie et les distributeurs grossistes du territoire national, selon la même source qui relève que les saisies du “karkoubi” algérien constituent un “défi majeur” pour les services de sécurité au regard des “graves” problèmes de santé publique et d’ordre public qu’elle occasionnent.
Cette “drogue du pauvre”, qui “fait des ravages” du fait de son prix modique (10 à 40 dirhams la pilule), est surtout connue des Marocains «qui sont de plus en plus nombreux à craindre d’être agressés par ses utilisateurs littéralement possédés et coupables des pires forfaits quand ils en consomment”, note “medias24.com” qui explique que cette drogue “fait perdre tout sens des réalités à ceux qui la gobent et provoque des actes ignobles dont les auteurs ne gardent aucun souvenir après leur forfait”.
Egalement classées psychotropes, ajoute la même source, les amphétamines de type “Ecstasy” ne cessent de gagner du terrain sur le marché illicite des stupéfiants au regard de l’incroyable hausse des saisies durant les quatre dernières années.
Des sources à la DGSN ont déclaré au journal que malgré le démantèlement croissant par les policiers de plusieurs organisations criminelles dédiées au trafic international d’Ecstasy depuis l’étranger et à destination du Maroc, le nombre de pilules saisies de “la drogue du bonheur” a crû de 5000 pc en un temps record (entre l’année 2014 et les neuf premiers mois de 2017). Pour les seuls neuf premiers mois de 2017, un total de 490.259 cachets de ces psychotropes a été saisi, contre 481.646 cachets en 2016 et 12.505 cachets en 2015.

MAP

Iska
22/10/2017, 12h49
MAP

Amine :bandit:

democracy
22/10/2017, 13h07
La guerre médiatique de comprimés et de zetla entre l'Algérie et le Maroc

On aimerait bien savoir qui profite de l'argent de Zetla au Maroc et qui profite de l'argent de Karkoubi en Algérie

oudjda
22/10/2017, 14h22
sahra

amine :bandit:

El_Hour1
22/10/2017, 14h48
Le département d’Etat américain et l’ONU ont affirmé, dans leurs derniers rapports mondiaux sur le trafic de drogue, que le Maroc demeurait non seulement un des principaux fournisseurs de cannabis mais qu’il sert aussi de «zone de transbordement» de la cocaïne provenant de l’Amérique latine pour l’introduire en Europe. Dans son rapport publié mardi sur «la stratégie de contrôle international des narcotiques» et remis au Congrès, le département d’Etat a souligné que “le Maroc reste une principale source du cannabis, devancé seulement par l’Afghanistan dans la production du haschich ou résine de cannabis”. Il a indiqué, en outre, que «la plupart des grandes expéditions de haschich marocain à destination de l’Europe sont transportées par bateaux à moteur et par d’autres petites embarcations».

Sources/lecourrier-d************

Iska
23/10/2017, 15h16
Voici 3 articles qui parlent de saisie de psychotropes mais loin de la frontiére algéro marocaine :



Casablanca : Deux récidivistes arrêtés et plus de 31 000 comprimés psychotropes saisis

Le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a procédé, mardi, à l'arrestation de deux récidivistes en possession de 31.200 comprimés psychotropes de type Rivotril.
Les deux suspects ont été arrêtés à bord d'un camion de transport de marchandises à Derb Omar à Casablanca, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.
La DGSN précise que la fouille du véhicule a permis la saisie des comprimés psychotropes ainsi que d'une quantité de chira et des téléphones portables.
Les mis en cause a été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet général compétent alors que les investigations se poursuivent pour l’arrestation des autres complices impliqués dans ce trafic, ajoute la même source.



ya biladi













Un individu interpelé à Rabat en possession de plus de 1 000 comprimés psychotropes et de chira



Les éléments du district de Police Takaddoum-Souissi de Rabat ont interpellé, samedi, un trafiquant présumé en possession de 1 073 comprimés psychotropes et d’une quantité de chira (résine de cannabis), indique-t-on de source sécuritaire.
Les investigations entamées par les services de police ont révélé que le prévenu, 31 ans, a été arrêté dans le quartier Youssoufia en possession de trois plaques de chira prêtes à la commercialisation. Les perquisitions de son domicile se sont soldées par la saisie de cette quantité de comprimés psychotropes de type «Rivotril», explique dans un communiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Le mis en cause a été placé en garde à vue sur instructions du parquet. Les recherches se poursuivent pour arrêter les autres complices impliqués dans cette activité criminelle, précise la même source.


ya biladi






Salé : Arrestation d'une femme en possession de plus de 8 000 comprimés psychotropes

La brigade de la police judiciaire du district de Salé, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), ont arrêté lundi soir à Salé une femme en possession de 8 130 comprimés psychotropes de différentes marques.
La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique ce mardi dans un communiqué que la prévenue, âgée de 27 ans, a été appréhendée au niveau de la gare ferroviaire de Salé-Tabriquet alors qu’elle se trouvait à bord du train reliant Tanger à Casablanca. Trois téléphones portables ont été trouvés en sa possession.
La suspecte a été placée en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent afin de déterminer le réseau dans lequel s’active l’intéressée, précise la même source.

ya biladi




Aucune saisie ni arrestation le long de la frontiére algéro-marocaine .:lol:

Badis
23/10/2017, 15h43
Quel potentiel gâché, j'en suis sûr qu'en combinant la pharmacologie algérienne à l'herboristerie marocaine on peut créer des produits épatants qui feront de l'ombre aux produits colombiens et afghans.

upup
23/10/2017, 15h44
Iska,

lorsque un psychotrope fabrique en algerie et saisi à 1500 km de la frontière, il reste toujours fabriqué en algerie. :rolleyes:

overclocker
23/10/2017, 15h49
lorsque un psychotrope fabrique en algerie et saisi à 1500 km de la frontière, il reste toujours fabriqué en algerie.


ben non, zatla qui se retrouvent à annaba est marocaine et le restera...

mais dans l'autre sens, tu dépasses zouj bghal, c'est déjà marocain...

ps: et toute cette gymnastique pour défendre messahel....:lol:

tawenza
23/10/2017, 16h08
Voici 3 articles qui parlent de saisie de psychotropes mais loin de la frontiére algéro marocaine :
de toute façon, c juste un contre-feu de Rabat !

explique moi pourquoi les psychotropes font moins de ravages en algérie alors même qu'ils sont censés être produits localement ?

dans le cas du joint c clair que c un ravage au maroc comme en algérie.

conclusion : seul le maroc produit pour lui et pour les autres...

Iska
23/10/2017, 16h57
ben non, zatla qui se retrouvent à annaba est marocaine et le restera...

mais dans l'autre sens, tu dépasses zouj bghal, c'est déjà marocain...


Tout le canabis et le kif saisi en Algérie l'est, dans la région deTlemcen et de Béchar .

Des tonnes de ces produits , dans les autres villes d'Algérie, les saisies de de quelques kgs .

ps: et toute cette gymnastique pour défendre messahel..

Je ne vois pas ce que vient faire Messahel dans cette khalouta

Dans ce topic on parle de drogues.

Tu te mélanges les doigts .:lol:

delci
24/10/2017, 07h43
de toute façon, c juste un contre-feu de Rabat !

Le Maroc grand producteur de cannabis tout le monde le sait et le tout monde en parle. Par contre, l'Algérie pays producteur de drogue aucun pays et aucune presse au monde n'en fait état, à l'exclusion évidemment du Maroc.

medDZ
24/10/2017, 14h03
Pour frimer, de son vivant, Pablo Escobar voulait qu'on l'appel Le roi du Maroc

Cookies