PDA

Voir la version complète : Le Zimbabwe fonctionne mieux que l'Algérie - vidéo


nassim
22/11/2017, 00h00
Classée 126e (sur 167 pays) dans l'Indice de la démocratie 2016 du magazine britannique The Economist, l'Algérie est ainsi désignée comme Etat autoritaire avec notamment des notes médiocres dans les domaines du fonctionnement du gouvernement et du processus électoral.

Classé 140e dans le même classement, le Zimbabwe se révèle mieux gouverné que l'Algérie puisque les institutions publiques et politiques du Zimbabwe ont réussi à mettre fin au règne du mafieux Robert Mugabe, contrairement à l'Algérie où les institutions publiques et politiques sont si corrompues et si pourries que non seulement elles persistent à défendre le maintien au pouvoir du répugnant zombie mafieux Bouteflika, mais en plus, elles se préparent pour un 5e mandat du même zombie.

Dans la vidéo, les membres du parlement du Zimbabwe fêtent l'annonce de la démission du mafieux Robert Mugabe. Par contraste, le parlement algérien est une véritable "maison close" peuplée de prostituées politiques totalement soumises au zombie mafieux Bouteflika!

sAIEjyS9qgg

fortuna
22/11/2017, 00h22
Loin de défendre ni Boutef ni Mugabe, il est clair pour moi que cette soi-disant "démission" est simplement le résultat d'un coup d'Etat qui ne dit pas son nom.

Si c'est la même chose qu'on attend en Algérie, je ne soutiendrai jamais ce genre de combine...

El_Hour1
22/11/2017, 13h53
Ce qui s'est passé véritablement a Mugabe c'est une démission forcée soutenue, un coup d’état et Zuma. Mnangagwa alias le crocodile a 75 ans et sera un président sur la même ligne que celle de Mugabe.

annabideparis
22/11/2017, 16h21
Mnangagwa alias le crocodile a 75 ans et sera un président sur la même ligne que celle de Mugabe.

C'est sur,puisqu'il mangeait dans la meme assiette tant qu'il était vice president.

Bachi
22/11/2017, 16h41
Je fais la même évaluation sur Boutoz que Nassim. C'est une honte que d'avoir un chef d'état aussi inapte.
mais pour moi, c'est tout le système qui est d'une affligeante médiocrité...
Pour redresser tout ce bazar d'institutions algériennes foutoir et nettoyer toutes les écuries d'Augias que sont toutes ces entreprises d'enseignement, de santé, de sécurité etc... ca prendra des décennies. et ce ne sont pas les clowns qui gravitent autour du pouvoir, genre Ouyahia, Saidani, ould Abbas etc.. qui réussiront à le faire.

Le Zimbabwe, c'est un peu comme l'Algérie, Mugabe cède mais son remplaçant ne fera certainement pas mieux.

rago
22/11/2017, 17h45
Etonnantes ces images de Boutef lorsqu'il préside le Conseil des ministres d'aujourd'hui.
Il donne l'impression d'être dans un autre monde.

Capo
22/11/2017, 18h12
Une presse libre,
Une opposition organisée,
Un parlement dynamique,
Une armée armée aux mains des patriotes,
Une constitution prévoyant une procédure d’empêchement..

Et certains voyaient au Zimbabwe une dictature :mrgreen::lol:

molker
22/11/2017, 19h17
Il a quand même tourné une page ,c'est un exploit !

rago
22/11/2017, 19h40
Dixit molker: " Il a quand même tourné une page ,c'est un exploit ! "

Exact. Mais c'est de tout même triste de voir cet homme dans un tel état.

nassim
24/11/2017, 23h31
je ne soutiendrai jamais ce genre de combine...
Même si le peuple et le pays souffrent gravement du maintien au pouvoir d'un dirigeant mafieux et incompétent?

Au contraire, dans certains cas, chasser ce genre de dirigeants incompétents et toxiques du pouvoir relève d'une responsabilité patriotique des élites du pays surtout lorsque les institutions publiques (parlement, conseil constitutionnel, cour suprême...etc) sont corrompues et ne sont pas assez indépendantes pour le faire elles-même.

Le mafieux Robert Mugabe était un cancer pour le Zimbabwe. Sous le régime de cet odieux mafieux, le Zimbabwe était notamment devenu connu à travers le monde pour son hyperinflation désastreuse qui a ruiné la valeur de la monnaie nationale et le pouvoir d'achat des citoyens.

De même, le mafieux zombie Bouteflika est un cancer pour l'Algérie. Mais malheureusement, l'ANP est aussi corrompue que toutes les autres institutions publiques. Ainsi, les généraux mafieux qui ont installé le mafieux Bouteflika au pouvoir en 1999, persistent à soutenir un mafieux totalement inapte qui, en plus de salir gravement l'image de l'Algérie sur la scène internationale, a saboté l'Algérie dans de nombreux domaines, à commencer par l'économie.

mertaw
25/11/2017, 19h46
Mais à quoi bon qu'une personne de 75 ans prenne les commandes sans elections !!!!!

hakimcasa
25/11/2017, 20h43
Mais à quoi bon qu'une personne de 75 ans prenne les commandes sans elections !!!!!

Il prend les commandes parce qu'il est vice-président de Mugabe et parce que Mugabe n'a pas fini son mandat. C'est comme ça que ça se passe. Les élections présidentielles auront lieu l'année prochaine. Sur ce point, la Constitution zimbabwéenne est respectée.

El_Hour1
26/11/2017, 08h18
Il prend les commandes parce qu'il est vice-président de Mugabe et parce que Mugabe n'a pas fini son mandat.C'est faut le vice- président a été déchue de son poste au début de Novembre 2017!

Capo
26/11/2017, 10h38
A signaler que le nouveau président a rendu hommage au précédent..
Dans son 1er discours il lui donnait du : "mon papa", "mon leader" "mon mentor" saha saha :lol:

fortuna
26/11/2017, 12h05
Le bon vieux slogan "Le changement dans la continuité" trouve ici toute sa raison d'être...

Bachi
26/11/2017, 16h39
oui, c'est un Mugabé bis qui prend le pouvoir pour qqes décennies lui aussi.
et ce bis, le crocodile, est plus sanguinaire encore que Mugabé.

Megane
26/11/2017, 16h41
Le Zimbabwe a 37 ans, l'Algérie 55 ans et toujours adolescente :rolleyes:

fortuna
26/11/2017, 21h55
Espérons qu'elle sera restaurée en Algérie et que l'ANP veillera au grain à l'avenir.Elle est déjà restaurée dans l'actuelle Constitution. Quand on ne sait pas de quoi l'on parle, il vaut mieux s'abstenir, à mon avis.

Ceci dit, j'ai toujours dit et soutenu que la plus grave erreur de Boutef est justement d'avoir manipulé le texte de la Constituion en 2008 pour déverrouiller les mandats, alors qu'ils étaient limités à deux dans l'ancienne Constitution de Zeroual.

On voit bien où cela est en train de nous mener...

mertaw
26/11/2017, 22h03
Elle est déjà restaurée dans l'actuelle Constitution. Quand on ne sait pas de quoi l'on parle, il vaut mieux s'abstenir, à mon avis.
Pourquoi ces reponses mechantes.

fortuna
26/11/2017, 22h05
Pourquoi ces reponses mechantes. Qu'y a-t-il de méchant là-dedans ? :rolleyes:

nassim
26/11/2017, 22h47
la plus grave erreur de Boutef est justement d'avoir manipulé le texte de la Constituion en 2008 pour déverrouiller les mandats
Ce n'était pas une "erreur" mais une mesure totalement voulue et planifiée par le harki mafieux et narcissique Bouteflika.

D'ailleurs, le répugnant harki mafieux Bouteflika exprimait sa soif du pouvoir et son mépris total du peuple algérien lors d'une interview avec France 2 pendant laquelle il avait notamment traité le peuple algérien de peuple médiocre (voir vidéo).

Concrètement, le peuple algérien n'a pas encore acquis son indépendance. Après le départ des colons français en 1962, les colons mafieux du cartel ANP/FLN les avaient remplacés. Ce cartel mafieux a tellement corrompu les institutions algériennes qu'aucune d'elles n'a le pouvoir de destituer un zombie totalement inapte du poste exécutif le plus important en Algérie, à savoir le poste de président de la république.

Ainsi, un pays de 40 millions d'habitants est dirigé par un mort-vivant qui ne fait que végéter dans le grand luxe des palais présidentiels en abusant de l'argent public pendant que des millions d'Algériens vivent dans la pauvreté et écrasés par une économie et des institutions publiques malades ainsi qu'une monnaie nationale en ruines. Soit un constat terrible pour le bien-être du peuple algérien et l'image internationale de l'Algérie.

x4PjzvCP8CY

mertaw
26/11/2017, 23h02
Qu'y a-t-il de méchant là-dedans ?

ça :rolleyes:Quand on ne sait pas de quoi l'on parle, il vaut mieux s'abstenir, à mon avis.
je l'a trouve agressive

fortuna
26/11/2017, 23h08
Il ne pourra donc pas y avoir de cinquième mandat.
Détrompez-vous !
Tout dépend de la lecture qu'en font les constitutionnalistes. Si l'on considère que la nouvelle Constitution prend effet au moment de son adoption, rien n'empêche Boutef de rempiler pour un nouveau mandat, lequel sera considéré comme un premier mandat dans la nouvelle donne.

Ce n'était pas une "erreur" mais une mesure totalement voulue et planifiée
Quand je dis "erreur", c'est de mon point de vue. Qu'elle ait été voulue et planifiée ne l'empêche pas d'être une erreur monumentale qui a eu des conséquences néfastes sur le pays. A mon avis, il ne fallait pas toucher à la Constitution sur ce point précis qui était justement un acquis innovateur dans la précédente Constitution...

je l'a trouve agressive
C'est juste une impression. C'est subjectif...

Cookies