PDA

Voir la version complète : CNES PNUD et indice de développement humain en Algérie


augustin
17/02/2007, 08h47
Le CNES revendique la 79 place au lieu de la 102 du classement PNUD

__________________________________________________ _____

Le CNES réfute les résultats du PNUD

par Safia Berkouk

Dans son premier rapport sur le développement humain élaboré selon les standards internationaux, le Conseil national économique et social (CNES) vient de remettre en cause tous les calculs sur lesquels s’est basé le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) pour classer l’Algérie dans son rapport mondial à la 102e place.

Une remise en cause intervenue en présence même des experts du PNUD qui ont assuré et validé la conformité des calculs et des concepts utilisés dans le rapport du CNES présenté jeudi lors d’une rencontre organisée à la résidence El-Mithaq.

Ce document soutient que le classement réel de l’Algérie serait la 79e place et non la 102e, grâce à un indice du développement humain (IDH) estimé à 0,761. L’écart semble trop important pour être plausible. Pourtant, selon M. Jean Charmes, expert du PNUD, les chiffres communiqués sont tout à fait «crédibles» et le résultat auquel a abouti le CNES l’est tout autant.

Quant aux écarts, ils s’expliquent, a-t-il précisé, par le fait que «le CNES s’est fondé sur des statistiques et des données récentes, alors que, pour élaborer son rapport mondial, le PNUD doit attendre la remontée des informations depuis l’Algérie, ce qui prend généralement beaucoup de temps avec, comme conséquence, un rapport final élaboré sur la base de données dépassées».

Pour arriver à ses conclusions, le CNES a pris en considération trois variables composant l’IDH, à savoir la longévité, l’instruction et le niveau de vie (PIB par habitant). S’agissant de la longévité, le rapport soutient que l’espérance de vie a gagné entre 1995 et 2005 environ 1,6 points, traduisant un gain de longévité de plus de 7 ans.

kmou21
17/02/2007, 10h12
alors a quoi a abouti cette rencontre entre les membres du cnes et ceux du PNUD a quelle place on est classé maintenant a la 79eme ou a la 102eme.
besslama

augustin
17/02/2007, 11h05
Le classement PNUD 2006 ne sera pas revu. Sinon c'est la porte ouverte à toutes les contestations et chamboulements. Le PNUD ne fera pas cela pour des raisons matérielles dde communications et de crédibilités. Ce n'est pas la faute au PNUD si les données concernant l'Algérie ne sont pas up to date.

En revanche, il faut s'attendre à ce que le classement PNUD 2007 sera trés différent. L'indice sera certainement revu à la hausse mais le classement dépendra aussi des autres pays.

L'Algérie a déjà contesté d'autres classements Onusiens et internationaux, est aujourd"hui dans une stratégie de communication et chiffres opposables à l'appui de réévaluation de classement Algérie. banque mondiale, Transparency, Coface etc etc.....

Cordialement

noubat
17/02/2007, 14h44
cela dit 79 ou 102 nous sommes tres tres loin , ils nous restent encore beaucoup de chemin à faire et surtout d'éffort à fournir !

Cookies