PDA

Voir la version complète : Bourita: "De nouveaux pays africains vont retirer leur reconnaissance à la RASD"


albachir
30/11/2017, 16h35
Pour le ministre des Affaires étrangères, les soutiens de la RASD commenceront à tomber pendant le sommet UA-UE, qui se tient actuellement en Côte d'Ivoire.


A partir du 5e Sommet UA-UE, qui se tient actuellement à Abidjan, les pays africains entameront un processus pour retirer leur reconnaissance à la République arabe sahraouie démocratique (RASD), a déclaré Nasser Bourita dans une interview à l’agence espagnole Efe (http://www.lavanguardia.com/politica/20171129/433286202480/marruecos-augura-que-paises-africanos-retiraran-el-reconocimiento-a-la-rasd.html). «Vous souvenez-vous d’un pays qui a reconnu [la RASD] dernièrement? Je peux vous dire ceux qui vont la retirer, comme le Malawi. A partir de demain, d’autres suivront (…) et ça continuera ainsi, a affirmé le ministre des Affaires étrangères.
Durant ce sommet, on verra pour la première fois le roi Mohammed VI et le chef du Front Polisario Brahim Ghali assis dans la même salle, aux côtés de leurs délégations respectives. Bourita assure que cela n’est aucunement un problème, car la délégation séparatiste est «invisible» aux yeux du Maroc: «La RASD n’existe pas et n’existera jamais pour nous». Et de réitérer que le Maroc ne paraphera aucun document incluant le Front Polisario ou la RASD.

«Le Maroc a adopté une approche offensive consistant à ne plus laisser la chaise vide. (…) Il ne faut plus laisser les ennemis avancer et décider», continue le ministre marocain, en référence à l’ancienne politique du royaume de ne pas participer aux rencontres où se trouvent ses détracteurs. Dans la même ligne, le Maroc est revenu à l’Union Africaine afin de ne plus laisser le Front Polisario de commettre des «aberrations», ajoute-t-il.



Pour Bourita, «le combat se déroule désormais à l’UA, seul terrain restant à la RASD. Le Maroc ne sera plus incommodé et continuera son offensive». Et de conclure qu’à ce sommet, «ce qui importe au Maroc, c’est l’'agenda africain'».
h24

Capo
30/11/2017, 17h17
Article sans queue ni tête :mrgreen:

albachir
30/11/2017, 17h27
ÁFRICA UE (Entrevista)
Marruecos augura que países africanos retirarán el reconocimiento a la RASD


Isaac J. Martín
Abiyán (Costa de Marfil), 29 nov (EFE).-El ministro de Asuntos Exteriores marroquí, Naser Burita, augura en una entrevista a Efe que a partir de la cumbre euroafricana que comienza hoy en Abiyán los países africanos comenzarán un proceso para retirar el reconocimiento a la República Árabe Saharaui Democrática (RASD), también presente en la cumbre.
"La tendencia hoy en día es que los países no reconozcan (a la RASD). ¿Se acuerda usted de algún país que le haya dado su reconocimiento al Sáhara últimamente? Sí le puedo decir los que se la van retirando, como Malaui. A partir de mañana seguirá habiendo otros (...) y eso continuará así", afirma el titular en la capital económica de Costa de Marfil.
En este foro de la Unión Europea-Unión Africana (UE-UA), el primero que se celebra en un país subsahariano, se sentarán por primera vez en una de estas cumbres y en una misma sala el rey de Marruecos, Mohamed VI, con el presidente de la RASD, Brahim Ghali, y sus correspondientes delegaciones.
Sin embargo, para Burita esto no supondrá un problema porque la delegación de la RASD es para Marruecos "invisible", ya que "la RASD no existe ni existirá nunca para nosotros".
Y reitera que Marruecos no rubricará ningún documento en el que esté el independentista Frente Polisario o la RASD, y de hecho -asegura- no hay ningún documento en la reunión ni en futuros encuentros en los que sus firmas se vayan a encontrar.
"No hay que firmar nada aquí. Son solo adopciones (de acuerdos verbales), sin ninguna firma", arguye.
Este quinto encuentro euroafricano es el primero en el que participa la RASD como tal, pues logró ser invitada a la cumbre tras una modificación técnica del nombre, que pasó de llamarse UE-África a Unión Europea-Unión Africana, lo que les abrió la puerta a participar por ser miembro del organismo panafricano desde 1984.
Pese a esta presencia, Burita insiste durante la entrevista en que "Marruecos ha adoptado un paso ofensivo de no dejar nunca más la silla vacía", en referencia a la política anterior del reino alauí de ausentarse de los foros donde se encontraban sus enemigos.
"No hay que dejar nunca a los adversarios que avancen con sus tesis, que decidan (...) Marruecos explicará sus razones y convencerá (a los demás países de la UA) sobre su postura", aduce.
En palabras de Burita, la Unión Africana era para la RASD un "terreno en el que se sentía cómodo. Ellos podían decir lo que querían y tenían un terreno en los que se expresaban solos".
Por eso mismo -añade- Marruecos ha regresado a la Unión Africana con el fin de no dejar que el Frente Polisario siga cometiendo "aberraciones", como las de decir, según el titular marroquí, que el Sáhara "es un estado cuando no es un estado" o "decir que es árabe cuando no es árabe".
Desde que Marruecos fue readmitido en el seno de la Unión Africana el pasado 30 de enero después de más de 32 años de ausencia voluntaria, en protesta por la admisión de la RASD, el país magrebí sostiene que sentarse junto al Frente Polisario ahora no significa que reconozcan a la RASD como estado.
Ahora "el combate se libra en la UA", a pesar de "la guerra llevada a cabo por Argelia (valedor de la RASD)" para "excluir a Marruecos" del organismo -dice el titular- porque "la UA es el único terreno que le queda (a la RASD). Ya no tiene más (...) Ya no es Marruecos quien va a estar incómodo. Marruecos continuará con su ofensiva", asevera.
Asimismo, no le incomodará sentarse junto a otros países que siguen reconociendo al Sáhara, como es el caso de Nigeria, Tanzania o Ruanda, lugares en los que el monarca marroquí ha realizado una gira para tratar cuestiones geopolíticas, una nueva estrategia de Marruecos de usar los negocios, la religión y la cultura como armas de "poder blando" para extender su influencia.
En este encuentro, a Marruecos lo que le importa, concluye Burita, es "la agenda africana", y recuerda cómo el reino alauí sigue siendo uno de los socios más importantes para Europa para temas migratorios y de seguridad, así como para África en el desarrollo y la lucha contra el cambio climático. EFE

Capo
30/11/2017, 17h29
loco :mrgreen::mrgreen:

rago
30/11/2017, 17h36
Tant que l'Afrique du Sud et l'Algérie maintiendront leurs positions, rien n'est vraiment grave des délires du boxeur Bourita.

Cela serait-éventuellement- au cas où le Maroc s'en viendrait à faire contrition à l'Afrique du Sud quant à son soutien à l'apartheid sud-africain.

Et même en l'espèce, il est loin d'être acquis que l'ANC pardonnera au Maroc l'affront d'égard à Mandela.

- En 2003, la compétition pour la désignation du pays hôte de la Coupe du monde de football en 2010 met aux prises… l’Afrique du Sud et le Maroc. De part et d’autre, la campagne prend un tour nationaliste malsain, et les arguments échangés – qui vont jusqu’à la mise en cause de ces deux institutions que sont la monarchie et la personne de Nelson Mandela – laissent des traces au sein de l’opinion. Le Maroc perd et, dans ce contexte, la réitération de l’offre sud-africaine de médiation ne pouvait qu’être mal accueillie à Rabat-.

albachir
30/11/2017, 17h41
capo...:mrgreen::mrgreen::mrgreen:

rago
30/11/2017, 18h37
On assiste à une haine immature de la part des fieffés du demi fou El Khalfi d'égard à la RASD.

Il faut savoir que chaque membre de l'Union africaine reconnaît la RASD puisqu'il se soumet à l'Acte constitutif de l'organisation panafricaine où des réserves ne sont pas admises comme à l'ONU.

Bachi
30/11/2017, 18h43
Je pense que ce ministre cherche à faire oublier son échec de ne pas réussi d'empêcher la présence de la RASD à ce grand sommet UA-CE...

albachir
30/11/2017, 18h43
finalement,la participation de la rasd a ce sommet est une catastrophe pour elle et l’Algérie.

rago
30/11/2017, 18h48
@albachir: " finalement,la participation de la rasd a ce sommet est une catastrophe pour elle et l’Algérie."

Pourquoi l'Algérie? C'est l'Afrique du Sud qui a imposé la présence de la RASD au Sommet d'Abidjan.

Reste à savoir pourquoi les forumistes marocains sur cet espace épargnent régulièrement le pays de Mandela et en se prenant à l'Algérie?

albachir
30/11/2017, 18h51
a cause de la distance....;)

rago
30/11/2017, 19h00
@elbachir: " a cause de la distance.... "

Plus vraisemblablement par honte que la dictature marocaine avait soutenu l'apartheid sud-africaine et d'où elle courbe l'échine face au pays de Mandela.

Et ceci explique la raison que le narcotrafiquant M6 ne s'est jamais rendu en Afrique du Sud.

albachir
30/11/2017, 19h02
M6 ne sait jamais rendu en Afrique du Sud.

a cause de la distance....;)

maroko59
30/11/2017, 19h18
le prochain pays qui va retirer sa reconnaissance au rejeton de l'algérie sera certainement l'angola, suivie du zimbabwe ....:), les prochains jours vont être intéressants, quant à l'afrique du sud, elle pourrait être la 1ère à quitter l'axe pretoria-abuja-alger, tout se joue en coulisses

AigleNoir
30/11/2017, 20h04
le prochain pays qui va retirer sa reconnaissance au rejeton de l'algérie sera certainement l'angola, suivie du zimbabwe ...., les prochains jours vont être intéressants, quant à l'afrique du sud, elle pourrait être la 1ère à quitter l'axe pretoria-abuja-alger, tout se joue en coulisses

Celui qui compte tout seul trouve toujours du surplus !!!!

ayrod
30/11/2017, 20h05
rago @
Pourquoi l'Algérie? C'est l'Afrique du Sud qui a imposé la présence de la RASD au Sommet d'Abidjan.

Reste à savoir pourquoi les forumistes marocains sur cet espace épargnent régulièrement le pays de Mandela et en se prenant à l'Algérie?


Ah non rago! les algériens sont nos frères même si tu en fait pas parti.Les jours de Zouma sont compté comme celle de Mugabé.Moi je suis en France et j'aimerais que tu m'envoies la vidéo de l'intervention du polisario dans cette réunion.J'attends ta réponse.

rago
30/11/2017, 20h22
@Ayrod: " Ah non rago! les algériens sont nos frères même si tu en fait pas parti.Les jours de Zouma sont compté comme celle de Mugabé."

D'une part, j'aurais honte d'être "frère" avec des citoyens qui cautionnent la colonisation de leur pays d'un territoire étranger. Il en va ainsi des peuples espagnols (dont le pays colonise les territoires marocains de Ceuta et Melilla même avec l'accord du royaume chérifien) et d'Israël eu égard de l'occupation de territoires palestiniens.

Ceci dit, bien évidemment que Zuma est appelé à partir mais l'ANC sera éternelle et celle qui entend venger l'affront le soutien marocain à l'apartheid.

Tout autant que l'on saurait aussi insinuer: et si l'armée marocaine retenterait un putsch comme en 1971 et 1973?

ayrod
30/11/2017, 20h36
rago@

Tout autant que l'on saurait aussi insinuer: et si l'armée marocaine retenterait un putsch comme en 1971 et 1973?

pour avoir un dirham à la valeur du dinar algérien?Non merci.
Combien tu donnes de dinars pour avoir un euro aujourd'hui?

rago
30/11/2017, 20h50
@ayrod: " Combien tu donnes de dinars pour avoir un euro aujourd'hui? "

Puisque je suis salarié en euros, votre question est pour le moins rocambolesque!

En revanche, au Maroc, le prix d'une passe avec une prostitué à hauteur de 15 dirhams est-il surfait ou pas à votre avis?

albachir
30/11/2017, 20h52
le prochain pays qui va retirer sa reconnaissance au rejeton de l'algérie sera certainement l'angola, suivie du zimbabwe ....

moi,je dirais le zimbabawe avant l'angola,
on prend les paris Maroko si tu veux..;)

rago
30/11/2017, 21h05
@maroko59: " le prochain pays qui va retirer sa reconnaissance au rejeton de l'algérie sera certainement l'angola, suivie du zimbabwe "

Sur quelle preuve émettez-vous votre calembredaine? Ne serait-ce pas en l'occurrence que des espoirs de votre part?

rago
30/11/2017, 21h07
Au fait le demi fou Bourita ne s'est pas adonné à un pugilat à Abidjan comme à Maputo. Faut-il en déduire qu'il est toujours K.O.?:mrgreen:

maroko59
30/11/2017, 21h23
Celui qui compte tout seul trouve toujours du surplus !!!!

j'en ai compté au moins 2, le 3ème ce n'est pas sûr c'est vrai mais sait on jamais avec les africains ? :lol: vous pouvez nous dire combien de nouveaux pays ont accordé leur reconnaissance a la rasd ? la brigade nous a claironné que l'ue allait la reconnaître puisqu'elle avait accepté sa présence, alors c'est la fête a tindouf non ? :mrgreen:

on reparlera dès que le 1er retrait interviendra


citation
on prend les paris Maroko si tu veux..

d'accord !! :D et je dis l'angola d'abord puis le zimbabwe ensuite pour la bonne et simple raison que les contacts sont déjà pris avec l'angola ce qui n'est pas le cas avec le zimbabwe, l'afrique du sud en dernier quand zuma aura quitté le pouvoir, il renoue les contacts avec le maroc pour mieux préparer le changement de l'AFS lors de son départ.

Mais si tu gagnes je m'inclinerai ;)

Elghifari
30/11/2017, 21h46
Le régime marocain comme ses confrères saoudite et sioniste prend ses rêves pour une réalité !! Il sera vaincu par le peuple sahraoui.

Cookies