PDA

Voir la version complète : La Répression des fraudes place Noos «sous surveillance»


morjane
17/02/2007, 18h37
Après une montagne de plaintes déposées par ses clients, la répression des fraudes a placé le cablo-opérateur Noos «sous surveillance».

Numéricable-Noos devra rapidement régler ses litiges avec ses abonnés. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a fait les gros yeux jeudi lors d’un audit réalisé avec les dirigeants du groupe. "Compte tenu du nombre de plaintes reçues", la Direction de la concurrence a indiqué "avoir placé sous surveillance Numéricable-Noos". L’organisme "exercera à ce titre une vigilance accrue en 2007, y compris par la voie répressive".

Au cours de la réunion, "l'opérateur a reconnu la réalité des dysfonctionnements à l'origine du mécontentement manifesté par ses abonnés".

La Direction de la concurrence réalise depuis début février une série d'auditions avec les principaux opérateurs de communications électroniques. L’organisme croule sous les plaintes. En 2005, 31.000 dossiers ont été déposés, concernant l'ensemble des opérateurs de télécommunications, et au premier semestre 2006, elle en avait déjà reçu 14.500.

La répression des fraudes a pressé Numéricable-Noos d’apporter « rapidement des réponses concrètes à ses clients». Une autre réunion entre l’opérateur et la direction de la concurrence est prévue fin mars.

Par le Figaro

Cookies