PDA

Voir la version complète : Pourquoi l’alcool pourrait disparaître d’ici vingt ans dans les sociétés occidentales?


nacer-eddine06
20/12/2017, 22h27
FUTUR La consommation d’alcool « classique » pourrait disparaître au profit d’un alcool synthétique qui permet de ressentir l’ivresse sans en avoir les effets indésirables…

20 Minutes avec agence


Les gueules de bois du lendemain d’une soirée trop arrosée seront-elles bientôt de l’histoire ancienne ? C’est ce qu’avance David Nuit, un professeur de l’Imperial College de Londres (Royaume-Uni). Il prédit une baisse significative de la consommation d’alcool dans les prochaines années et l’émergence d’un alcool synthétique.

La fin des nausées et maux de tête ?
« D’ici 10 ou 20 ans, les gens ne boiront plus d’alcool à part lors de rares occasions », a déclaré le professeur à IBTimes jeudi dernier. Pour lui, après le tabac, l’alcool va être considéré comme un produit réellement dangereux par les générations futures.

David Nuit va même plus loin en prédisant l’arrivée dans les foyers de « l’alcoolsynth ». Il s’agit d’un alcool synthétique permettant de ressentir l’ivresse de la boisson sans souffrir des effets indésirables tels que les nausées ou les maux de tête.

>> A lire aussi : Pourquoi est-ce si difficile de limiter l'alcool au travail?

49.000 décès en France
Remplacer les boissons alcoolisées par une substance inoffensive serait « l’une des plus grandes avancées en matière de santé publique de toute l’histoire », assure le professeur.

Et pour cause, en 2009 l’alcool était responsable de 49 000 décès en France, rappelle Slate. Pourtant, la consommation ne cesse de baisser depuis les années 1960…

Megane
21/12/2017, 11h56
Les médecins en particulier les oncologues ont toujours mis en garde contre la consommation (même modérée) d'alcool.

L'alcool est considéré comme l'une des premières causes de cancer.

Mais pour des raisons économiques, leur voix reste inaudible.

Cookies