PDA

Voir la version complète : Si Khalifa savait parler!!!!


lamia14
18/02/2007, 13h33
«Heureusement que Khalifa ne sait pas parler»

par Kamel Daoud
Et si Khalifa savait parler ? Et si au lieu de cet élevage de papillons qui lui sert généralement de réponses lors des interviews, il était capable de répondre correctement, de désigner avec le doigt des illustrations sur un cahier de classe, de donner des noms ? Que serait-il advenu du pays si Khalifa maîtrisait la conjugaison et au moins une langue encore vivante ? Quelles têtes auraient pu être décapitées si Khalifa n’avait pas le niveau oral d’un sac d’argent vide ? On peine déjà à se l’imaginer. Si les vrais clients de cet homme à piles pouvaient espérer un miracle de dernière minute, ils l’ont finalement eu dès les premiers jours où ce londonien provisoire a accepté de parler aux caméras comme d’autres ont proposé de parler à l’avion pour sauver des otages.

Pour une fois encore, c’est un échec scolaire précoce, une incapacité linguistique et une impuissance étonnante à bâtir un discours clair qui ont sauvé une partie de l’Algérie de l’autre partie qui veut quand même savoir. C’est peut-être même cette incapacité à se faire comprendre de ses interlocuteurs qui a le mieux servi Rafik Khalifa face à ceux qui ont conclu que justement il a tout compris puisqu’il ne dit rien de sensé et de décryptable. L’homme n’est pas seulement une énigme politique et un mystère financier, mais surtout un paradoxe mécanique puisque l’homme ne semble pouvoir rien dire de logique que lorsqu’on y glisse des pièces de monnaie.

Cette impuissance faramineuse à répondre sauf sur le mode binaire est donc ce qui sauve beaucoup de gens qui savent désormais que mis à part quelques phrases qui lui servent à commander des repas ou à se faire comprendre par les siens, l’homme ne peut rien dire, ne peut pas témoigner, ne peut pas être pris au sérieux, ne peut pas être palpé parce qu’il est une projection et ne peut pas constituer une menace parce que personne de sensé ne peut croire que c’est lui Khalifa. Du coup, et dans la suite logique de ces borborygmes qu’il a accordés à El Jazeera et à d’autres, les autres peuvent se présenter au tribunal de Blida, lancer des phrases sans conséquences sur le réel comme le « j’assume » historique et le « je n’ai pas été intelligent » époustouflant ou le « je n’ai rien vu, rien entendu et rien pu faire » révolutionnaire.

A la fin du raisonnement, on peut même se demander si cet homme n’est pas retenu par les Anglais rien que pour des raisons linguistiques et ce qu’aurait pu être la guerre de libération si c’était lui qui avait rédigé l’appel du 1er Novembre ou ce qu’aurait pu être l’avenir de l’ENTV si Khalifa avait été élu président de la République dans un pays bâti sur la capacité à produire des discours de plus en plus longs. On peut même s’imaginer la raison profonde qui a poussé cet homme mystérieux à mettre son nom sur les avions, les télés, les stars, les maillots de joueurs, les trains, les médicaments, les équipes sportives, les tricots de peau de certains dirigeants du pays: peut-être en effet qu’incapable de discourir et d’écrire, cet homme ne pouvait déchiffrer que son propre nom, ce qui l’aurait poussé à le mettre un peu partout et là où il le pouvait et à le faire répéter comme une signature par tous ceux qu’il a rencontrés, nourris ou employés.
Le Quotidien d'Oran

Insah
18/02/2007, 13h51
C'est bien tout le malheur de cette affaire, si Khalifa parle, c'est tout le systeme algerien qui tombe.

citoyen
18/02/2007, 13h54
les tricots de peau de certains dirigeants du pays :44:

Excellent.

>>>ce qui l’aurait poussé à le mettre un peu partout et là où il le pouvait et à le faire répéter comme une signature par tous ceux qu’il a rencontrés, nourris ou employés.

Mais il n'est pas le seul, dans le pays...d'autres ont squatté la muraille des immeubles, les cafés, les ponts, les lampadaires en état de marche, les tôles de bus, les aéroports, les manuels d'histoire et même les cerveaux en y inscrivant le portrait tout simplement.

noubat
18/02/2007, 13h57
je comprends la frustration du journaliste devant le mutisme de cette homme khalifa , mais comment voulez vous qu'il dénonce un scenario orchestrer de toute pièce par des personnalités en place .
Khalifa en tant qu'acteur principal de cette affaire , à jouer son rôle comme une star , et la critique du journaliste un peu sévère manque de fondement car à défaut de prouver ses talents de locution devant les micros , nous avons eu droit à la démonstration de la capacité de l'homme dans les affaires financières !

Insah
18/02/2007, 14h09
Je trouve que Khalifa est un lache de s'exprimer de si loin, alors que des milliers de gens ont été ruinés!

S'il avait vraiment la carrure d'un chef d'entreprise, il repondrait de sa responsabilité devant la justice algerienne......au lieu de ca, il prefere se la couler douce en Algleterre........ :evil:

noubat
18/02/2007, 14h20
si la justice du pays était neutre peut être que le monsieur viendrait s'expliquer devant les tribunaux ; mais pourquoi ferait il le déplacement pour trinquer pour tout le monde ; dans cette affaire il a une responsabilité comme d'autres , mais lui passe pour le bouc émissaire et les petites gens ne voient que lui comme fautif .

jawzia
18/02/2007, 14h30
Je pense que la stratégie de Khalifa, au plus fort de son règne, a été inspirée par les dictionnaires Larousse.

jawzia
18/02/2007, 14h34
Pour Larousse la devise est : "Je sème à tous vents"

Pour Khalifa, c'était : "Je soudoie à tous vents"

noubat
18/02/2007, 14h48
"Je soudoie à tous vents"
oui !

mais comment expliquer qu'un homme sortit de nulle part batisse un empire en si peu de temps ?

jawzia
18/02/2007, 14h53
mais comment expliquer qu'un homme sortit de nulle part batisse un empire en si peu de temps ?
La juge de Blida qui dispose d'une tonne de documents à peine à démeler la "Khalouta". Alors, ce que dira le commun des mortels est à prendre avec beaucoup de reserve (à commencer par mes propos - j'avoue mon incompétence notoire sur ce dossier).

noubat
18/02/2007, 15h40
il est vrai que l'on peut simplement spéculer , et que la juge chargée de l'affaire aura du mal à défaire les noeuds et son souci maintenant est de trouver une porte de sortie honnorable.

Abdelhakimz
19/02/2007, 12h19
L'article a le mérite de me faire rire, mais comme d'autres articles qui l'acablent ces derniers jours sur tous les journaux, j'ai l'impression que les journalistes qui s'acharnent ainsi sur lui prennent la revanche de s'être laissé soudoyé par un escroc, et en avoir fait longtemps l'éloge ..
la juge chargée de l'affaire aura du mal à défaire les noeuds et son souci maintenant est de trouver une porte de sortie honnorable.càd ?

noubat
19/02/2007, 15h40
c'est à dire que l'affaire est trop brulante et que les conclusions ne seront pas à la hauteur de ce remue-ménage .

citoyen
19/02/2007, 15h53
Elle est certes brulante mais comme disait je ne sais plus qui : Au nom du père, du fisc, et du simple d'esprit, je vous condamne à X années de prison.

Abdelhakimz
19/02/2007, 17h11
Pour l'instant si elle devait sortir se serait par la grnade porte, y a rien à lui repprocher ..

noubat
19/02/2007, 17h36
donc d'aprês vous on condamne Khalifa et la justice a été rendue !

Cookies