PDA

Voir la version complète : Quand le procureur général insiste sur Khelil et Temmar…


takamra
19/02/2007, 13h36
Il a tenu à ce que la présidente lise les procès-verbaux d’une dizaine de témoins :

Quand le procureur général insiste sur Khelil et Temmar…

par Sihem H. et Nassima O.
Le fait marquant de cette dernière journée du procès avant les plaidoiries est sans conteste l’insistance du procureur général auprès de la présidente pour lire les procès-verbaux de personnes entendues par le juge d’instruction et qui ne se sont pas présentées à la barre Le procureur général a tenu une liste de noms à la présidente qui a fini par accéder à sa requête.

La lecture du procès-verbal de M. Mostfaoui Ahmed, ancien directeur central des finances de Sonatrach, a dévoilé que le ministre de l’Energie et des mines, M. Chakib Khellil, avait adressé une directive à Sonatrach et probablement à toutes les entreprises de son secteur les incitant à diversifier leurs dépôts dans plusieurs banques sans aucune exception.

Selon le procès-verbal, M. Mostfaoui résista à la directive en convaincant le directeur général de Sonatrach du bien-fondé de sa démarche qui s’est opposée aux membres du conseil d’administration, bien épaulés par la directive du ministre.

L’ancien directeur financier a eu la présence d’esprit de vérifier «la santé financière de cette banque fraîchement créée», relata la présidente qui a visiblement eu du mal à cacher sa gêne. On comprend, dès lors, pourquoi des filiales de Sonatrach ont déposé et perdu des milliards dans Khalifa Bank.

Mais ce qui est incompréhensible c’est le fait de charger Tebboune pour des orientations verbales et ne pas inviter Khellil à éclairer le tribunal sur une directive écrite ! Le deuxième nom à passer à la trappe est celui du ministre des Participations et de la Promotion des investissements, Abdelhamid Temmar.



La présidente a lu le procès-verbal de Mme Kebache Nadjia, tante d’Abdelmoumène Khelifa et ancienne directrice à Khalifa Airways. Selon le témoin, Ferial Temmar, fille du ministre, a été recrutée en tant que chef d’agence de Khalifa Airways à Paris, à la demande d’Abdelmoumène, de la même manière que Yasmine Keramane a été recrutée pour Rome.

S. H. et N. O.

Cookies