PDA

Voir la version complète : Renault Maroc: Encore un record de production


Raco
18/01/2018, 18h17
376.284 véhicules produits en 2017
333.189 exportés vers 74 pays
Le groupe s’est accaparé 41,8% de part de marché

Le groupe Renault s’est engagé, lors de la signature du Contrat de Performance en avril 2016, à atteindre 65% de taux d’intégration locale, ciblant un chiffre d’affaires de 20 milliards de DH de sourcing local à l’horizon 2023.
L’année 2017 aura été un bon cru pour Renault.
La production des usines du groupe au Maroc a atteint les 376.284 véhicules en 2017, dont 300.476 véhicules à l’usine de Tanger et 75.808 à l’usine de Casablanca (Somaca). Les deux usines ont battu en 2017 leurs records de production. Elles maintiennent une cadence élevée grâce à une troisième équipe de production dans chacun des sites qui permet de répondre à une demande nationale et internationale en augmentation.

Sur ce total, les exportations du groupe ont atteint 333.189 véhicules contre 303.892 en 2016.
Le plus gros (283.667 véhicules) est produit à Tanger, le reste (49.522) est monté à Casablanca, représentant 66% de la production de la Somaca.
La France, l’Espagne et l’Italie occupent le podium des pays importateurs de la fabrication de l’usine de Tanger tandis que la Turquie, la France et l’Egypte sont les premières destinations de l’usine casablancaise.

La production des usines de Tanger et de Casablanca est expédiée à un total de 74 pays faisant ainsi rayonner le «made in Morocco».
Sur le marché local, Renault Maroc s’est accaparé 41,8% de part de marché en 2017.
Dans un marché global qui évolue de 3,4%, les marques Renault et Dacia ont enregistré une croissance positive cumulée de 14,3%.
En 2017, Dacia capitalise 46.847 ventes, ce qui porte la part de marché sur l’année à 27,7%. Renault pour sa part a écoulé au cumul 23.688 véhicules, soit une part de marché de 14,1%. Le groupe réalise donc 70.535 ventes soit une progression de +14,3% par rapport à 2016.

Ces performances ont été réalisées grâce à une gamme en adéquation avec les attentes du marché.
Ainsi, 7 modèles du Groupe figurent dans le top 10 des meilleures ventes au Maroc en 2017, avec Logan, Clio et Sandero, dans le trio de tête.
Dans le détail, Logan maintient sa position de modèle le plus vendu au Maroc avec 12.934 ventes, suivi par Clio qui réalise une année exceptionnelle et devient le 2e modèle le plus vendu dans le Royaume avec 11.441 unités écoulées.

Sandero et Dokker se positionnent à la 3e et 4e places avec respectivement 10.960 et 10.530 unités. Duster (6.323) et Lodgy (4.852) se positionnent en 6e et 8e positions permettant à l’ensemble de la marque Dacia d’être représentée dans le top 10.
Kangoo gagne, pour sa part, deux places et boucle l’année à la 7e position avec 5.616 unités.
L’Economiste

http://redac.leconomiste.com/sites/default/files/eco7/public/thumbnails/image/renault-du-maroc-090.jpg
Le groupe s’est accaparé 41,8% de part de marché

Hichamkech
18/01/2018, 18h33
Je crois que Renault va annoncer tres prochainement une extension de son usine de Tanger, il dispose toujours de la partie qui etait prevu pour Nissan.

Awtil
18/01/2018, 18h36
Attention j'entend un bourdonnement........Zuz......Zuz.....Zuz....

hakimcasa
18/01/2018, 20h03
En 2018, de l'usine de Tanger sortiront 330 000 unités pour une capacité évaluée à 340 000. L'usine de Tanger est proche du trop plein.

Avec les 75 000 unités produites par l'usine de Casa, Renault dépassera les 400 000 unités en 2018.

LockDown
18/01/2018, 20h21
Il faut ajouter à cela l'activite de production et d'exportation de la plate-forme ILN qui vise une production en pièce détachée entre 100 000 et 200 000 equivalent véhicule !

Raco
18/01/2018, 21h45
Carlos Ghosn, le président de Renault-Nissan-Mitsubishi revendique la place de n° 1 mondial de l’automobile devant Volkswagen avec 10,6 millions de véhicules vendus en 2017.
La course à la taille est stratégique, cela permet d’amortir les investissements sur un plus grand nombre de voitures.
Un milliard d’euros pour la voiture autonome, c’est cher si vous produisez mille véhicules, beaucoup moins si vous en produisez un million.
Tout ce qui ne se voit pas, vous pouvez le mutualiser : plateformes, pièces détachées…
Les dix millions de véhicules sont de ce point de vue un atout important.

Cookies