PDA

Voir la version complète : Procès de la cellule d’espionnage au profit d’Israël démantelée à Ghardaïa : Peine capitale pour le chef de la cellule


nacer-eddine06
15/02/2018, 16h25
Procès de la cellule d’espionnage au profit d’Israël démantelée à Ghardaïa : Peine capitale pour le chef de la cellule et 10 ans de prison pour ses six acolytes
Écrit par O. Yazid

Procès de la cellule d’espionnage au profit d’Israël démantelée à Ghardaïa : Peine capitale pour le chef de la cellule et 10 ans de prison pour ses six acolytes

Démantelée par pur hasard, au lendemain du réveillon 2015 soit le 1er janvier 2016, lors d’une opération coup-de-poing, les sept membres de la cellule d’espionnage au profit d’Israël ont été jugés, hier mercredi, par la cour criminelle de Ghardaïa.

Constituée de trois Maliens, deux Guinéens, d’un Ghanéen et d’un Libérien (d’origine libanaise), ils ont bénéficié pour leur défense d’un avocat commis d’office par la cour, en l’occurrence Maître Abderrahim Benmessaoud. Pour leur permettre de communiquer, ils ont aussi bénéficié de l’assistance d’un interprète pour les anglophones, en l’occurrence le Libérien, et principal accusé dans ce dossier, à savoir Aâlam Eddine Fayçal et le Ghanéen Souleymane Touré, et pour les francophones maliens Yahia Diakité, Maca Douma, Palou Sidré et les deux Guinéens Ibrahim Sidou Camara et Joseph Lama. Accusés d’espionnage au profit d’Israël, création, constitution et organisation d’une bande criminelle portant atteinte à la sécurité nationale, impression, possession et diffusion de documents subversifs faisant l’apologie du terrorisme et appelant à l’atteinte à la sécurité de l’Etat, entrée et séjour irrégulier sur le territoire national et usurpation d’identité pour deux d’entre eux. Ils ont tous rejeté les accusations portées contre eux affirmant qu’ils étaient entrés sur le territoire national pour travailler et pour le Libérien, qu’il voulait tenter la traversée vers l’autre rive de la Méditerranée. Menée de main de maître par un juge très calme, les auditions des sept accusés prévenus se sont déroulées dans une salle d’audience étrangement vide, où le nombre de policiers dépassaient largement celui des juges, des avocats et des jurés réunis. Blessé à la jambe droite, qu’il dit s’être fait lorsqu’il était à Oran avant de venir à Ghardaïa, le principal accusé, le Libérien, qui répondait assis sur un fauteuil, a été le plus longtemps questionné sur un registre sur lequel était mentionné Israël et des grades militaires ainsi que des chiffres se rapportant à des collectes d’argent. Niant toute implication dans un quelconque réseau criminel ou d’espionnage, il répondait à chaque fois qu’il était venu à Ghardaïa pour se soigner avant de tenter l’aventure vers l’Europe. Le juge lui rappelle qu’il avait sur lui lors de son arrestation 400 euros et 14 000 DA mais qu’il n’avait acheté aucun médicament. Les hôpitaux en Algérie étaient gratuits, pourquoi alors, ne s’est-il pas fait soigner ? Et pourquoi pas à Oran ? Pourquoi faire des centaines de kilomètres pour venir se soigner à Ghardaïa et pas à Oran, où il avait contracté cette blessure ? L’accusé campe sur sa position. Il a fui la misère et s’est blessé. Il a eu la malchance de s’être retrouvé dans cette maison en ruine, à Bouhraoua, sur les hauteurs de la vieille ville de Ghardaïa, où dit-il, «nous étions 32 personnes dans cette maison abandonnée et nous n’avons été que 7 à avoir été arrêtés». Le juge lui rappelle que le grand registre sur lequel était mentionné Israël a été retrouvé devant lui. Il dément et jure qu’il n’a jamais vu ce registre et ne sait pas à qui il appartient. Puis, subitement, il se rappelle avoir vu un jour un certain Géno Duke, que l’enquête a confirmé qu’il s’agit d’un Malien du nom de Diarra Moussa, qui demeure en fuite, feuilletait ce registre. Pour ce qui est de la Bible retrouvée devant lui, il reconnaît qu’elle lui appartient et déclare être chrétien de confession. Pendant tout le procès, l’ombre de ce Géno Duke (Diarra Moussa) planait sur la salle, pratiquement tous les accusés ont reconnu, soit l’avoir rencontré ou vécu avec lui pendant quelque temps. Pour Yahia Diakité, il dit avoir été arrêté le jour même de son arrivée de Touggourt, où il travaillait dans un chantier. Il déclare avoir rencontré Géno Duke à la gare routière dite SNTV de Ghardaïa. «C’est lui qui m’a orienté vers cette maison abandonnée pour me reposer. Cinq heures plus tard, la police est arrivée et m’a arrêté en compagnie des 6 autres accusés. Moi, je n’ai rien fait et je ne connais aucun de ces gens-là. Je suis innocent.» Prenant la parole, le représentant du ministère public a rappelé «la gravité de cette affaire». «C’est une association criminelle qui est venue en Algérie pour mener la déstabilisation du pays au profit de notre ennemi Israël. Israël a toujours dit que son ennemi numéro un dans le Monde arabe reste l’Algérie qui a toujours refusé d’avoir le moindre contact avec cette entité et qui soutient le peuple palestinien dans son combat pour sa juste cause. Israël tente par tous les moyens de déstabiliser notre pays. Messieurs les jurés, ne croyez pas que ces gens soient innocents. Ce n’est pas vrai. L’enquête menée par les services de sécurité prouve leur entière culpabilité. Il faut qu’ils soient sévèrement punis.» Après délibérations, le juge prononce le verdict : peine capitale pour le Libérien Aâlam Eddine Fayçal et 10 ans de prison et 200 000 DA d’amende pour chacun des six autres accusés. Nous y reviendrons dans notre prochaine édition avec plus de détails sur cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre, ici, dans la vallée du M’zab et ailleurs, même au-delà de nos frontières.
reporters.dz

Awtil
15/02/2018, 17h02
Pourquoi Ghardaïa ???

hben
15/02/2018, 18h02
Pourquoi Ghardaïa ???

oeilferméoeilfermé

Bachi
15/02/2018, 18h09
Ca fume comme toute fumeuse fumisterie.

Gengis Khan
15/02/2018, 22h39
C'est une mascarade. Il n'y a pas eu d'agent du MOSSAD à Ghardaïa. Je suis aussi certain que cette affaire est un coup monté du pouvoir pour acheter la paix sociale. Car de nombreux algérien pensent que le pouvoir algérien est légitime car il serait fortement opposé à Israël, le pouvoir à donc besoin de conserver cette image d'anti israël pour assurer sa légitimité.

Des vrais agents du MOSSAD et pas des clandos africains qu'on accuse de l'être , il y en a en Algérie et personne ne les soupçonnent , ils doivent surement avoir de fausses citoyenneté européenne, nord américaine voir sud américaine et résident le plus normalement du monde en Algérie et fournissent des rapports à leur agence.

delci
16/02/2018, 07h05
Des vrais agents du MOSSAD et pas des clandos africains qu'on accuse de l'être , il y en a en Algérie et personne ne les soupçonnent , ils doivent surement avoir de fausses citoyenneté européenne, nord américaine voir sud américaine et résident le plus normalement du monde en Algérie et fournissent des rapports à leur agence.

Israel n'a nullement besoin d'espions en Algérie, car elle bénéficie de manière systématique de tous les renseignements de tous les services occidents.

molker
16/02/2018, 07h51
Ils vont espionner quoi ,en fait ?

Combien de palmiers il y a en Algérie ??:lol::lol:

peggy
16/02/2018, 19h25
islam, arabe, palestine et logements, la recette miracle pour museler les algériens !

mage
16/02/2018, 20h10
Pourquoi Ghardaia ???
Et Pourquoi pas Ghardaia ????
Ceux qui s'attendent à ce qu'Israel nous offre des fleurs, peuvent attendre.

ACAPULCO
16/02/2018, 20h50
Les espions c'est du passé , c'est un temps révolu , maintenant tout se fait par satellites espions ; encore un fake de plus

Gengis Khan
16/02/2018, 22h24
Les espions c'est du passé , c'est un temps révolu , maintenant tout se fait par satellites espions ; encore un fake de plus

Tu mélange tout mon cher Acapulco.

Il n'y a aucun rapport entre la photographie satellite et les espions.

La photographie satellite rentre dans le cadre du renseignement militaire, pour par exemple connaître l'emplacement de bases militaire et ce qu'elles contiennent.

Les espions sont pour la plupart pas des James Bond, juste des sortes détective privée qui fournissent des rapports à leur pays sur d'autres. Ou bien des taupes qui vendent des informations à des agences étrangères.

En Algérie il y a bien évidemment des cellules d'espionnage et sans doute du MOSSAD, simplement cette affaire de Ghardaïa c'est de la foutaises pour acheter la paix sociale.

Par exemple pour connaître l'état de santé de Bouteflika en temps et en heure, il faut soit des espions soit des taupes. En l'occurrence des taupes, le Hizb Franssa en Algérie fournit de très bonnes taupes à la France.

Il existe une minorité d'agent de type James Bond , des agents d'action , ce sont des agents qui commettent des assassinats , des sabotages ect... Et c'est toujours d'actualité. Mais je doute que le MOSSAD emploie ce genre d'agents en Algérie.

xenon
16/02/2018, 22h40
bizzare cette histoire, ca aurait ete des ressortissants du moyen orient ,possible,mais la de pauvres clando africains,j'y crois pas du tout.

Dandy
17/02/2018, 00h46
C'est une mascarade. Il n'y a pas eu d'agent du MOSSAD à Ghardaïa.

J'imagine que c'est la conclusion d'une longue et laborieuse enquête judiciaire mené par l'Inspecteur Merguou sous une direction de contre-espionnage dont tu serais le plus éminent spécialiste...

Il n'y a aucun rapport entre la photographie satellite et les espions.

C'est une affirmation très hardie mais prenons-là pour vraie pour comprendre ta logique

Et les gens qui travaillent dans "la photographie satellites" sont....des photographes abstraits ? J'imagine aussi que selon ta logique, les gens qui travaillent pour la NSA sont des informaticiens geeks sans rapport avec l'espionnage ?

Je pense que tu confonds "officier traitant", "agent" et "analyste" sans prendre en compte qu'ils travaillent tous dans le même organisme pour les mêmes fins.

Les espions sont pour la plupart pas des James Bond, juste des sortes détective privée qui fournissent des rapports à leur pays sur d'autres. Ou bien des taupes qui vendent des informations à des agences étrangères.

Je ne suis pas spécialiste mais il me semble que c'est toi qui confonds beaucoup de choses au point de réduire le volet opérationnel à trois ou quatre activités. Il y a une différence entre un "indicateur", un "agent de pénétration", un "honorable correspondant", un "agent provocateur", "un agent d'influence"...etc.
Cela se traduit par des dizaines d'autres activités : "actions subversives", "assassinats", "renseignements", "structuration de réseaux dormants", "sabotage", "propagande", "enlèvements"...etc.

Et c'est toujours d'actualité. Mais je doute que le MOSSAD emploie ce genre d'agents en Algérie.


Et pourquoi pas ? Dois-je te rappeler qu'ils ont commis des assassinats à Dubai ? Que pas plus tard que l'année dernière, le Hamas a accusé le MOSSAD d'avoir assassiné Mohamed Zaouar à Sfax ? Que pas plus tard qu'avant-hier, un scandale a éclaté en Tunisie à l'occasion de révélations de la presse tunisienne portant sur un réseau du Mossad qui aurait pénétré les plus hautes instances tunisiennes (arrestation de certaines figures politiques tandis que Borhène Bsaïes, chargé des affaires politiques de Nidaa Toutes a confirmé l'affaire).

Donc de grâce, arrêtons les contre-enquêtes façon Le Renard Ould 3am Derrick et laissons le boulot aux mecs qui le font car à ce rythme-là, tu vas finir par nous expliquer que le MOSSAD n'existe pas et que l'Algérie n'est pas OFFICIELLEMENT en guerre avec Israél.

Dandy
17/02/2018, 00h51
bizzare cette histoire, ca aurait ete des ressortissants du moyen orient ,possible,mais la de pauvres clando africains,j'y crois pas du tout.

Pourquoi pas ? Israél recrute où elle peut recruter et il est évident qu'un type qui vient du Moyen-Orient officiellement est plus traçable qu'un clandestin. Quant à Israél, elle entretient d'excellents rapports avec beaucoup de pays africains.

nacer-eddine06
17/02/2018, 21h36
Cela se traduit par des dizaines d'autres activités : "actions subversives", "assassinats", "renseignements", "structuration de réseaux dormants", "sabotage", "propagande", "enlèvements"...etc.

Absolument dandy

ils ont bien trouve un grief qu on peut caser dans l une de ces activites

combien de daechiens parmi les centaines de milliers de migrants comme si les notres ne nous suffisaient pas

nacer-eddine06
17/02/2018, 21h42
Ils vont espionner quoi ,en fait ?

Combien de palmiers il y a en Algérie ??
__________________

les rondes des fourgons de police de gendarmerie

leur va et vient

se faire embaucher dans des sites sensibles

la liste est longue

nb

un reseau de macons marocains a ete demonte
pose de micros de cameras chez certains idiots de la nomenklaura tellement fascine par l art des artisans marocains

Gengis Khan
17/02/2018, 23h30
à rythme-là, tu vas finir par nous expliquer que le MOSSAD n'existe pas et que l'Algérie n'est pas OFFICIELLEMENT en guerre avec Israél.

L'opposition Algérienne à Israël c'est de la mascarade depuis la mort de Boumédiene. Aujourd'hui l'anti sionisme en Algérie c'est pour s'assurer la paix sociale , les Algériens ils leur suffit d'insulter Israël et de la menacer pour gagner leur intentions de vote.

Ensuite la présence du MOSSAD est sans doute marginale en Algérie car l'Algérie ne représente AUCUN danger pour Israël, on existe à peine à leur yeux. Nous sommes comparable à un petit chien qui aboie derrière un grillage.

Je doute fortement que ces clandos africain soient des agents du MOSSAD.

nassim
17/02/2018, 23h44
Cette affaire d'espionnage en faveur d'Israel me semble être une mascarade judiciaire qui nous rappelle encore une fois que la justice algérienne est politisée et est aux ordres des mafieux du clan Bouteflika. Le but étant de jouer encore une fois la carte de "la main étrangère" et convaincre les Algériens de soutenir le mafieux mort-vivant Bouteflika en prévision notamment de la présidentielle de 2019.

Je vois mal les terroristes israéliens utiliser des migrants clandestins africains pour espionner l'Algérie. Non seulement Israel a l'un des meilleurs services de renseignements au monde et des technologies avancées qui lui permettent d'espionner les communications de tous les pays arabes/musulmans, mais pire encore, Israel a directement accès aux énormes moyens des services de renseignements américains. Conctèrement, la vérité est que l'Algérie n'a rien à cacher: les terroristes israéliens et américains savent tout sur l'Algérie.

D'ailleurs, le mafieux mort-vivant Bouteflika l'avait fait savoir à John Kerry en 2014 en le suppliant face aux caméras d'aider l'Algérie à localiser les terroristes en Algérie (voir vidéo)!

ZXPDTMf8l4Y

ELKSOURI
18/02/2018, 14h09
Ils ont condamnés des SDF migrants africains . Faire comprendre au peuple crédule et désorienté que notre ennemi Israël est derrière les troubles de Ghardaia :rolleyes:

hben
18/02/2018, 14h46
Ca marche encore la fameuse Main!!! De l'Etranger bien entendu!:rolleyes:

Gengis Khan
18/02/2018, 20h12
D'ailleurs la France a une cartographie sous marine précise de l'Algerie qu'elle a faite du temps de l'Algérie Française. Ça veut dire que l'Algérie en cas de guerre navale ne pourrait même pas utiliser ses atouts maritime car tout est déjà connu à l'avance , ils savent par exemple où sont les point les plus profonds des côtes algérienne propice au dissimulement de sous marins.

Bref l'Algérie est fichu de fond en comble , les puissances étrangères savent tout sur nous , nous n'avons plus rien à cacher.

L'ANP fait son cinéma en ne montrant pratiquement aucune image d'exercice militaire à la TV, alors que tout peut être suivit par satellite. Même les Russes n'ont pas cette hypocrisie et n'hésite pas à montrer beaucoup d'image de leur armée , car de toute façon les Americains peuvent tout suivre depuis des satellites.

Notre pays est littéralement FAIBLE. Et ça fait mal au coeur.

Les israéliens s'en moquent complètement de nous, comme l'a si bien dit @Nassim, ils n'ont même pas besoin d'envoyer des agents en Algérie, il leur suffit juste de demander à la CIA ou la DGSE qui sont très bien établis chez nous.

On ne représente aucune menace à leur yeux, le fait que notre président soit un veillard cacochyme réduit toute notre crédibilité à zéro.

Nous sommes vu par le monde comme étant une vulgaire république arabe bananière.

Ils me font rire ces algérien qui croient que nous avons un atome d'importance , que Tel Aviv sue à grosse goutte en pensant à nous. :22:

Alryib3
18/02/2018, 20h15
L'ANP fait son cinéma en ne montrant pratiquement aucune image d'exercice militaire à la TV

Ca se voit que tu ne regarde pas la télé ...

Gaid Salah est presque chaque jour en train de montrer un exercice militaire au JT de 20H sur la terrestre.

jawzia
19/02/2018, 09h45
Je suis aussi certain que cette affaire est un coup monté du pouvoir pour acheter la paix sociale. Car de nombreux algériens pensent que le pouvoir algérien est légitime car il serait fortement opposé à Israël, le pouvoir à donc besoin de conserver cette image d'anti israël pour assurer sa légitimité.
Rien que cela !!

De ces "nombreux algériens" qui tiendraient ce raisonnement, je n'en ai point rencontré. Peut être que quelques forumistes en ont rencontré auquel cas qu'ils se manifestent pour mesurer l'efficacité de ce coup monté !!

Avant d'être du pouvoir, l'opposition à l'entité sioniste est d'abord ... populaire !!

Gengis Khan
19/02/2018, 09h51
Gaid Salah est presque chaque jour en train de montrer un exercice militaire au JT de 20H sur la terrestre.


Le jour où l'ANP diffusera de vrais exercices militaire avec utilisation de S-300PMU2 , de missile balistique Iskander , de Su-30 ect... Tu m'appellera. Gaïd Salah apparait tout les jours pour faire ses discours creux avec son niveau catastrophique d'Arabe, ça c'est sûr.

Cookies