PDA

Voir la version complète : Premier vol réussi pour le taxi volant électrique et sans pilote d'Airbus


katiaret
22/02/2018, 21h04
Du mythe à la réalité. Le taxi volant électrique d’Airbus sans pilote passe à la vitesse supérieure. Vahana, de son petit nom, vient de réussir son premier test en vol grandeur nature.
L’avion monoplace a grimpé à une hauteur de 5 mètres avant de redescendre sur le plancher des vaches en toute sécurité.
Un test réalisé à 8h52 précisément le 31 janvier à Pendleton, dans l’Oregon. Ce premier vol d’une durée de 53 secondes a été suivi d’un second le lendemain.

« En un peu moins de deux ans, Vahana est passé du concept à un avion grandeur nature, piloté par lui-même, qui a réussi son premier vol », s’est félicité Zach Lovering, chef de projet chez Vahana.
Taxi ou livreur de colis
Cet engin léger doit décoller à la verticale, d’où l’importance de la réussite de ce test. Vahana sera capable de transporter un passager unique, dans sa version taxi, mais se transformera aussi en livreur de colis.

Depuis février 2016, plusieurs ingénieurs du « pôle d’innovation » installé dans la Silicon Valley de l’avionneur baptisé A³ cogitent à la réalisation de Vahana, dont l’objectif est de « démocratiser le vol personnel et répondre au besoin croissant de mobilité urbaine en exploitant les dernières technologies en matière de propulsion électrique, de stockage d’énergie et de vision artificielle », affirme Airbus.
wvs93d_IR24?t=22s

Après ce premier vol stationnaire, les équipes de Vahana vont maintenant faire en sorte de le faire avancer.


Rq7Vt79xGY0?t=45s
Le taxi volant Vahana est passé de l’état de projet à celui de prototype. Après deux années de développement par la filiale d’Airbus A3, l’appareil d’essai construit à l’échelle 1 (une version monoplace de 726 kg à vide) vient de rejoindre un hangar de l’aéroport régional d’Eastern Oregon, à 500 km au Sud-Est de Seattle. Son premier vol n’est désormais plus qu’une question de jours, de semaines tout au plus. Si aucune date précise n’a encore été fixée, il doit néanmoins intervenir avant la fin de l’année.

Vahana, c’est quoi ? C’est en fait un taxi volant électrique complètement autonome qui grâce à ses huit hélices inclinables peut décoller (et atterrir) à la verticale et voler comme un avion. Pratique pour éviter les bouchons dans les grandes villes saturées. Lors de sa commercialisation à l’horizon 2020, la machine pourra transporter deux passagers sur 100 kilomètres à une vitesse de 230 km/h et à une altitude maximale de 3 000 mètres. Pour plus de sécurité, Vahana sera équipé d’un parachute.

Airbus planche aussi sur deux autres projets de taxi volant que nous vous avons déjà présenté : Pop.Up et CityAirbus.

20 minutes.fr

bouberita
25/02/2018, 15h01
coup de com , ça fait bien 5ieme élément ou balde runner mais le fin mot de l'histoire ... le terrain , l'opérationnel il veux quoi ?

Cookies