PDA

Voir la version complète : Coupe de la CAF (16es de finale, aller) : cet après-midi (17h) au stade du 20-Août-55, CR Belouizdad - Nkana FC (Zambie


ACAPULCO
06/03/2018, 10h57
En difficulté dans le championnat national où il occupe une peu reluisante 10e position avec 24 points, soit à trois unités du premier relégable (USB, 21 pts), le Chabab se tourne cet après-midi vers l’aventure continentale en accueillant cet après-midi (17h) les Zambiens de Nkana FC pour le compte des seizièmes de finale aller de la coupe de la CAF.
Méconnaissables en Ligue 1 Mobilis, les Belouizdadis se doivent tout de même de se révolter dans cette épreuve africaine, certes contraignante mais ô combien captivante. Après un tour de chauffe plutôt tranquille face aux Maliens de Onze Créateurs, les joueurs de Taoussi vont devoir militer pour une autre qualification en mesure de doper le moral des troupes. Mais, aujourd’hui, l’adversaire est d’un autre calibre. Il s’agit d’un club zambien dont le nom n’est pas cette inconnue pour le public algérien. Le Nkana FC, ou ex-Nkana Red Devils, a déjà fait souffrir des clubs algériens à travers les compétitions continentales. Ce club avait affronté, à titre de rappel, la JS Kabylie en finale de la Coupe des clubs champions en 1990 qu’il a perdue suite aux tirs au but. Les Kabyles s’étaient imposés à Alger (1-0) grâce à un penalty transformé par Rahmouni puis a rétabli l’équilibre trois semaines plus tard à Kitwe grâce aussi à un penalty marqué par Amos Bwalya. Durant la série fatidique, le portier de la JSK Mourad Amara sortira le grand jeu en repoussant le penalty de Mordon Malitoli. Une année plus tôt, les Red Devils de Nkana avaient offert le billet de la finale au MP Oran en ayant chuté lourdement au stade Habib-Bouakeul (5-2) après avoir remporté le match «aller» par un petit but (1-0). Les Hamraoua allaient, malheureusement, laisser échapper le sacre continental aux Marocains de Raja lors d’une incroyable série de tirs au but (2-4), les deux équipes ayant remporté leur match à domicile sur le même score (1-0). Ces deux explications algéro-zambiennes des années 90 sont suffisantes pour inspirer les joueurs de Taoussi à se survolter et décrocher la timbale face à un adversaire qui occupe la troisième posture de son championnat local. Difficile mais pas impossible pari pour un ensemble de Laâqiba quelque peu décimé à l’occasion de cette première manche. En effet, trois joueurs et non des moindres manqueront la confrontation d’aujourd’hui. Il s’agit du latéral Amir Belaïli (blessé), du médian Mohamed Heriat (grippé) et probablement de l’attaquant Lakroum (blessé). Pour sa part, le polyvalent Zakaria Draoui, qui ressentait des douleurs au niveau de son genou droit, est incertain. Par contre, Sofiane Bouchar et Karim Aribi, absents en championnat face à l’O Médéa, jeudi passé, seront de retour dans le groupe. Les Zambiens qui ont rallié l’Algérie vendredi dernier après avoir disputé et remporté, la veille (jeudi), leur demi-finale de la Charity Shield 2018 contre Zanaco (2-1) avaient été exempts du tour préliminaire. Leur entraîneur Beston Chambeshi pourrait compter sur l’ensemble de ses armes, à commencer par le Congolais Walter Bwalya que le MCA voulait recruter lors du mercato hivernal, mais également Idris Mbombo, Festus Mbewe et Ronald Kampamba. Un entraîneur qui dit connaître la manière de jouer des Maghrébins et qui préfère se concentrer sur le jeu de son équipe. «Ce sont des équipes joueuses et nous n’allons pas en Algérie pour fermer le jeu», avait-il annoncé avant de quitter Lusaka. Pour lui, «la qualification se jouera sur l’ensemble des deux matchs. Nous avons une chance et nous devons la saisir». Il est à signaler que le match sera dirigé par des arbitres tunisiens conduits par Sadok Selmi qui sera accompagné par MM. Aymen Ismail et Hassen Abdelaâli. La seconde manche est prévue, quant à elle, le 17 mars (15h) à Kitwe et sera arbitrée par un trio swazilandais dirigé par Thulani Sibandzi assisté par MM. Sifiso Nxumalo et Petros Mzikayifani Mbingo.
M. B.

ACAPULCO
06/03/2018, 10h58
Le CRB est averti, s'il veut gagner , il doit sortir le grand jeu et la grande condition physique , les Zambiens sont de fins techniciens infatigables et dangereux dans le jeu aérien.

Digital
06/03/2018, 11h46
nkana red devils n plus la meme equipe qui a jouè a l'epoque contre la JSK mais malgrè cela je donnes pas cher des chances du CRB qui est une equipe sans fond de jeu et qui a toutes les peines du monde a marquer un seul but au 20 aout

ACAPULCO
06/03/2018, 12h01
Le tort du CRB c'est de ne pas réhabiliter son centre de formation des jeunes catégories comme cela se faisait dans les années 1960/1970 où il y avait un réservoir de joueurs de talents formaient au club et issu de Belcourt pour la majorité

ACAPULCO
06/03/2018, 17h23
contre toute attente le CRB mène 2/0 à la 60e mn de jeu , pourvu que ça dure et qu'ils mettent d'autres buts sans encaisser

ACAPULCO
06/03/2018, 18h19
score final 3/0 pour le CRB , reste à confirmer le match retour et ne pas encaisser en zambie pour se qualifier, bonne chance an CRB

Cookies