PDA

Voir la version complète : L’écosystème Renault a généré un milliard d'euros


Raco
07/03/2018, 22h19
Lors d'un point de presse consacré aux résultats de l'écosystème Renault, tenu à Casablanca ce mercredi, Moulay Hafid Elalamy a présenté les résultats "probants" du groupe et de ses fournisseurs, tablant sur une production de près d'un demi-million de véhicules Renault d'ici cinq ans pour un investissement attendu de plus de 800 millions d'euros.
L'écosystème a déjà généré un milliard d'euros en 2017.

L'écosystème sourcing de Renault a généré 1 milliard d'euros de chiffres d'affaires (plus de 11,3 milliards de dirhams) en 2017.
Un résultat conjugué à un taux d'intégration locale de plus de 50%, avec pas moins de 815 millions d'euros d'investissements (plus de 9 milliards de dirhams) et plus de 14.000 emplois créés par le groupe français et ses fournisseurs, a annoncé le ministre de l'Industrie Moulay Hafid Elalamy, lors d'une conférence de presse, ce mercredi à Casablanca.
"Depuis 3 ans, le secteur de l'automobile est le premier secteur d'exportation au Maroc", s'est encore félicité Moulay Hafid Elalamy. "La réussite de l'écosystème Renault", selon les termes du ministre, provient de trois composantes: l'écosystème constructeurs, celui du sourcing et enfin des équipementiers. "Ce système triptyque a permis des résultats incroyables", a-t-il déclaré, enthousiaste.

Le ministre a particulièrement mis l'accent sur l'intégration locale. "Lorsque nous réalisons 100 milliards de dirhams à l'export avec 50% de taux d'intégration, cela signifie que 50 milliards restent au Maroc", a-t-il relevé.
Les pièces fabriquées au Maroc sont exportées dans 74 pays dans le monde. "Le made in Morocco devient un label de qualité et de compétitivité", a déclaré pour sa part Fabrice Cambolive, directeur général des opérations de la région Afrique, Moyen-Orient et Inde.
Les objectifs à l'horizon 2023 ont été revus à la hausse.
En effet, Renault ambitionne de générer un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros en sourcing (au lieu des 1,5 milliard annoncés précédemment).
Le constructeur français table également sur un taux d'intégration locale de 65%. Dans cinq ans, 450.000 véhicules devraient être produits et 868 millions d'euros investis au Maroc par l'écosystème créé autour de la marque.
Telquel

AMOKRANE15100
08/03/2018, 03h53
05 .03.2018: Infomédiaire Maroc – Le ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie et le Groupe Renault Maroc organisent une conférence, ce mercredi 7 mars 2018 à Casablanca.

Cet évènement connaitra les interventions du ministre Moulay Hafid Elalamy, du Directeur des opérations région AMI du Groupe Renault, Fabrice Cambolive, et le Directeur Général du Groupe Renault Maroc, Marc Nassif. Une grosse annonce du Groupe au Maroc est à prévoir. A suivre ! En fin de compte c'était un simple bilan

haddou
08/03/2018, 11h57
Renault table sur un investissement de plus de 800 millions d'euros pour arriver à ses objectifs les 5 années à venir ,c'est pas rien surtout pour augmenter son taux d'intégration local et la mème créer des postes d'emplois

annabideparis
08/03/2018, 12h55
Le ministre a particulièrement mis l'accent sur l'intégration locale. "Lorsque nous réalisons 100 milliards de dirhams à l'export avec 50% de taux d'intégration, cela signifie que 50 milliards restent au Maroc", a-t-il relevé.
Ah oui!
Donc les 50% sont fournis par des soustraitant marocains,non?

Les pièces fabriquées au Maroc sont exportées dans 74 pays dans le monde. "Le made in Morocco devient un label de qualité et de compétitivité", a déclaré pour sa part Fabrice Cambolive, directeur général des opérations de la région Afrique, Moyen-Orient et Inde

Donc ce sont bien des pieces de sous traitants de Renault.

Concernant les produits exportés par le Maroc une etude postée par Haddou est tres instructive

S'agissant de la dynamique des exportations marocaines, l'étude fait ressortir qu'elles sont dominées par les matières brutes, les produits primaires et les produits à faible contenu technologique, qui représentent 66% du total des exportations.

Par ailleurs, les produits stables, sur lesquels le Maroc a pu préserver ses avantages comparatifs, sont à 88% composés de matières brutes et de produits primaires et à faible contenu technologique, a noté le HCP, soulignant que l'amélioration de ces avantages comparatifs liée aux produits en transition a été réalisée à 94% dans la sphère des mêmes catégories de produits, soit des produits brut, primaire et à faible contenu technologique.
SelonHCP:L’économie marocaine dispose d’un potentiel de diversification de 90% de ses produits
http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=418244

Comme quoi il n'y a pas que la presse DZ et les ministres BAC-10 qui raconte des salades.

LockDown
08/03/2018, 19h53
Ah oui!
Donc les 50% sont fournis par des soustraitant marocains,non?

L'article est clair il dit que 50% reste au Maroc il n'a pas dit que 50% des sous-traitant sont marocains ! Tu fais des rapprichements ridicule. Je peux être un sous-traitant marocain et tout faire pour sortir mon argent !

La majorité des 50 milliards reste au Maroc !

La MOP des constructeurs et des equipementiers est faible en France elle est de 3% pour les constructeurs et de 7,5% pour les equipementiers. On peut estimer qu'elle est plus élevée au Maroc mais guère plus du double. L'essentiel du chiffres d'affaires sert à la rémunération des fournisseurs de bien et de service locaux et étrangers, elle sert aussi à la rémunération des employés, au payement des taxes et des services bancaires, etc... Le bénéfice est lui réinvestit dans le maintien et l'amelioration de l'oitil industriel. Donc oui le Maroc benificie d'une très grande part du sourcing des constructeurs étrangers !

Donc ce sont bien des pieces de sous traitants de Renault.


Non ! Pourquoi tu focalises sur Renault ? Un sous-traitant peut s'être installer pour au départ produire pour Renault et il est libre de produire pour d'autres constructeurs ou d'autres sous-traitants intégrateurs !

S'agissant de la dynamique des exportations marocaines, l'étude fait ressortir qu'elles sont dominées par les matières brutes, les produits primaires et les produits à faible contenu technologique, qui représentent 66% du total des exportations.*

44% sont des produits élaborés avec un contenu technologique. Le pays peut facilement atteindre les 50% dans les années à venir !

annabideparis
09/03/2018, 12h34
L'article est clair il dit que 50% reste au Maroc il n'a pas dit que 50% des sous-traitant sont marocains ! Tu fais des rapprichements ridicule. Je peux être un sous-traitant marocain et tout faire pour sortir mon argent !

C'est le ministre de l'Industrie Moulay Hafid Elalamy qui l'affirme,l'article ne fait que reprendre ces dires.

Le sous traitant marocain aura plus de difficulté a sortir tout son argent que le sous traitant étranger a qui la loi lui garanti le transfert.En parlant de ridicule,tu dois te tromper de coté.

L'essentiel du chiffres d'affaires sert à la rémunération des fournisseurs de bien et de service locaux et étrangers, elle sert aussi à la rémunération des employés, au payement des taxes et des services bancaires, etc.

Donc ces defenses représentent 50% du CA.

44% sont des produits élaborés avec un contenu technologique. Le pays peut facilement atteindre les 50% dans les années à venir !

D'ou tu sors ces 44%?

Par ailleurs, les produits stables, sur lesquels le Maroc a pu préserver ses avantages comparatifs, sont à 88% composés de matières brutes et de produits primaires et à faible contenu technologique, a noté le HCP, soulignant que l'amélioration de ces avantages comparatifs liée aux produits en transition a été réalisée à 94% dans la sphère des mêmes catégories de produits, soit des produits brut, primaire et à faible contenu technologique.

LockDown
09/03/2018, 17h53
C'est le ministre de l'Industrie Moulay Hafid Elalamy qui l'affirme,l'article ne fait que reprendre ces dires.

L'article est clair il dit que 50% du CA d'exportation reste au Maroc ! A aucun moment il ne dit que 50% des sous-traitants sont marocains ? Donc ta question ci-dessous est ridicule et n'a aucun sens:

Ah oui!
Donc les 50% sont fournis par des soustraitant marocains,non?

Le sous traitant marocain aura plus de difficulté a sortir tout son argent que le sous traitant étranger a qui la loi lui garanti le transfert.En parlant de ridicule,tu dois te tromper de coté.

Rassure toi ils n'ont pas besoin de cela les autorisations que la banque centrale octroie à ces entreprises pour leur échanges avec l'etranger et largement suffisante pour faire sortir des sommets importantes.

Donc ces defenses représentent 50% du CA.

En grande partie, plus ton cluster local est important plus ton taux d'integration local est élevé donc plus tu auras de produit fabriqué localement moins tu auras besoin d'importer ! Les 50% du CA des exportations comprennent le prix des intrants, le cout de production, la V.A, les taxes, et le bénéfice que dégagera par le fabricant en fonction de sa MOP.

D'ou tu sors ces 44%?

En réalité c'est environ 47% des produits manufacturés exportés qui sont de moyenne et haute technologie. Donc a court terme le pays peut atteindre facilement les 50% !

Voici une enquête du minefi marocain sur ce sujet:

https://www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.finances.gov.ma/Docs/depf/2017/contenu%2520technologique%2520des%2520exportations %2520marocaines%2520mars%25202017%2520VF.PDF&ved=2ahUKEwjrvpHp2t_ZAhXE2KQKHbh7B80QFjAAegQIBxAB&usg=AOvVaw1TPlsMFFJM5mq2HI_pKDQu

Raco
10/03/2018, 21h36
Le Groupe Renault Maroc a célébré , l'export depuis le Port de Tanger Med du millionième véhicule fabriqué dans ses usines marocaines de Tanger et de Casablanca

YlSa1cZiAzk

Raco
11/03/2018, 16h26
Avec 376.826 voitures sorties de ses usines en 2017, le Maroc fait partie des 30 plus gros fabricants de voitures au monde, lit-on sur le dernier rapport de l’Organisation internationale des constructeurs automobiles (OICA), publié à l’occasion du salon de l’automobile de Genève.

Dans le détail, le royaume est placé à la 28è place mondiale devant des pays comme les Pays-Bas, le Portugal ou encore la Roumanie et l’Australie.
De ses usines sont sorties 341.802 voitures particulières et 34.484 véhicules commerciaux, précise le rapport, faisant état d’une augmentation de 9% par rapport aux chiffres de 2016.
Si le royaume continue sur cette lancée, il devrait dépasser la Belgique dès l’année prochaine.

Au niveau mondial, la Chine est loin devant avec 29 millions de voitures fabriquées, suivie des Etats-Unis (11 millions), le Japon (9,6 millions), l’Allemagne (5,6 millions), l’Inde (4,7 millions) et enfin la Corée du Sud qui a fabriqué l’année dernière 4,1 millions de voitures.

https://img.aws.la-croix.com/2016/03/11/1300746083/Ligne-montage-usine-Renault-Melloussa-pres-Tanger-Maroc-23-avril-2014_1_730_485.jpg

LockDown
13/03/2018, 10h45
Devant la Roumanie ? Ça me semble étonnant ! Pour autant le pays doit encore accueillir d'autre constructeurs !

Cookies