PDA

Voir la version complète : ALGERIE: Sonatrach – Total: Création d’un grand complexe pétrochimique


AMOKRANE15100
13/03/2018, 05h50
« La compagnie nationale Sonatrach prévoit de lancer un important complexe pétrochimique en partenariat avec le complexe français Total pour la production de matières plastiques à partir du gaz, ce qui représente un avantage très important pour l’Algérie », a déclaré Malik Al Eidouni, chef de département au ministère de l’Industrie et des Mines, selon la radio algérienne.

Al-Eidouni a déclaré, en marge du 5è Salon International du Plastique et de ses compounds pour l’Algérie, le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest, Plast Alger 2018, que « ce complexe répondait aux besoins croissants du marché local, qui prévoit recevoir plus de 600 000 véhicules en Algérie jusqu’en 2022, en notant que les plastiques représentent 30% du coût de la voiture», selon la même source.

Il a ajouté que « le complexe permettra à Algérie d’exporter près de 10 milliards $ de matières premières en plastique », soulignant « nous devons concilier efficacité économique et environnement, ce qui est un défi très difficile ».

De son côté, le secrétaire général du ministère de l’Industrie et des Mines, M. Kheir Eddine Medjoubi, a indiqué que « nous travaillons à transformer les sites industriels en Algérie afin de développer l’industrie du plastique, ce qui profite à toutes les autres industries, en particulier à l’industrie automobile», selon la même source.

Il a ajouté que « le développement de la production locale d’intrants utilisés dans l’industrie du plastique permettra non seulement le retour de cette branche industrielle, mais aussi une réduction significative de la facture d’importation ». Le Salon Plast Algérie 2018 a réuni 260 exposants venus de 26 pays, en hausse de 56% par rapport au nombre d’exposants de l’édition précédente.


Lesoir

AMOKRANE15100
13/03/2018, 06h31
Juillet 2014 « Les matières plastiques accompagnent la révolution automobile ! » Pour Michel Loubry, le directeur général de Plastics-Europe, l’automobile du futur sera composée à 50% de plastique, à moyen terme. Second matériau le plus utilisé dans l’industrie automobile, le plastique ne représente encore que 20% du poids moyen d’une voiture en Europe, qui pèse entre 1,2 et 1,5 tonne. Mais il a déjà vu ses applications augmenter de presque 10% entre 2012 et 2013, une croissance qui devrait se poursuivre dans les années à venir. La raison : les constructeurs automobiles multiplient les projets visant à alléger leurs véhicules et à réduire leur consommation de carburants.

m1111
13/03/2018, 09h34
je me mefierai de total ,sans conditions et mesures apprpriées.

-1- attention a la perte de temps ( plus on perd du temps plus on importerai du plastique par couverture garantie sous la table etc... exp le cas de Sidérugique indou avec LE HAUT FOUNEAU DE ANNABA - METTRE SOUS CONTRAT UNE ANNEE AVEC UN SEMBLANT DE TRAVAIL GARANTIRAIT---==< une ou deux ou 3 années dimportations .... faites les calculs...

-2- NE PAS DONNER LE PROJET EN TOTALITE ( pour maitriser et garantir par exp 20 ou 40 ou 5 % de succes dans le plan de travail cad CLUTERISER LES CONTRATS DE TRAVAILS

-3- le ou les process de fabrication DOIVENT ETRE DEPOSES EN ALGERIE ( puisque le travail se fera en Algerie ) la moindre des choses ..


-4- bizzare quand même qu il n y est pas eu d APPEL D OFFRES INTERNATIONAL
:rolleyes::rolleyes::rolleyes::rolleyes:

Jijelinho
13/03/2018, 22h06
en parlant de plastique... est ce que quelqu’un aurait des infos sur l’usine fagor-brandt à setif ? Récemment j’ai été approché par un constructeur de presse à injecter coréen et les chiffres qu’il m’a avancé m’ont eu l’air complètement démesuré surtout pour une usine toute neuve.

Cookies