PDA

Voir la version complète : Des véhicules autonomes pour... 2030


Thirga.ounevdhou
24/02/2007, 08h38
Par des véhicules à 100% autonomes, l'avenir serait tres beau s'il n'y avaient pas tous ces autres maux...

=
Dans un proche avenir, durant les délicates empoignades typiques d'un arrangement dit « à l'amiable », c'est peut-être sur un robot que vous cognerez.

Enfin, c’est ce que nous dit Sebastien Thrun, véritable tête pensante et moteur créatif – dans tous les sens de l’expression – des projets de véhicule à pilotage automatique. Prenant la parole à une conférence organisée par la American Association for the Advancement of Science à San Francisco, ce professeur d’informatique et d’électronique qui enseigne à la prestigieuse Université de Stanford pense que les véhicules pilotés par des robots seront une réalité tangible d’ici 2030.

Vers des chauffards « intelligents » ?

Dans son argumentaire, Sebastien Thrun a expliqué que ce sont les avancées dans le domaine de l’intelligence artificielle qui peuvent concrétiser ce « vieux » fantasme humain de voir des véhicules à 100% autonomes. Ces véhicules, en sus de s’affranchir du « joug humain », devraient se mouvoir sans aucun problème dans un environnement urbain, avec, bien sûr, tout ce que cela implique : congestion routière, piétons distraits, animaux domestiques en vadrouille, etc.

Pour information, Sebastien Thrun est considéré par ses pairs comme l’un des chercheurs les plus inventifs dans le domaine des véhicules autonomes. On se souvient que c’est l’équipe dirigée par Thrun qui avait remporté la cagnotte de 2 millions de dollars lors du concours organisé (http://www.generation-nt.com/divers/click.php?id=7632&url=http%3A%2F%2Fwww.popularmechanics.com%2Fscienc e%2Frobotics%2F2169012.html%3Fpage%3D1) par le DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) en octobre 2005.


« Tu l’as eu où ton permis ?!!! »
Grâce à Stanley, le 4×4 (Volkswagen Touareg) piloté par un dispositif construit autour de processeurs Intel (http://www.generation-nt.com/actualites/24421/intelligence-artificielle-vehicule-autonome-pilotage-robot-vers-2030-sans-interecation-humaine-sebastien-thrun-darpa##) Pentium-M et d’un système GPS, Sebastien Thrun avait gagné la reconnaissance mondiale pour ses travaux. Et en novembre prochain, un autre concours sera organisé par le DARPA. Cette fois-ci, il s’agira de présenter un véhicule sans pilote humain toujours, et qui pourra respecter le code de la route, gérer les obstacles et le trafic routier et prendre en compte divers autres paramètres liés à la conduite en temps réel.

L’Université de Stanford envisage d’inscrire le petit dernier de la famille, Junior (http://www.generation-nt.com/divers/click.php?id=24&url=http%3A%2F%2Fhome.businesswire.com%2Fportal%2F site%2Fgoogle%2Findex.jsp%3FndmViewId%3Dnews_view% 26newsId%3D20070217005005%26newsLang%3Den) de son nom, à ce concours. Junior n’est qu’une Volkswagen Passat modifiée. Décidément, on a un faible pour la marque allemande... La direction, les freins et l’accélérateur sont gérés par un ordinateur (http://www.generation-nt.com/actualites/24421/intelligence-artificielle-vehicule-autonome-pilotage-robot-vers-2030-sans-interecation-humaine-sebastien-thrun-darpa##). La navigation se fera par GPS satellite et de nombreux capteurs laser situés à des emplacements clé du véhicule analyseront l’environnement immédiat jusqu’à une distance d’environ 45 mètres.

Comme souvent, cette technologie fera sans doute son apparition sur des champs de bataille avant d’être démocratisée sur nos routes de campagne. K2000 n’était donc pas un fantasme hollywoodien ?

- GNT

Cookies