PDA

Voir la version complète : Bombardier fait sa démonstration dans le ciel algérien


takamra
24/02/2007, 23h10
Le constructeur canadien présente le “Challenger 605”
Bombardier fait sa démonstration dans le ciel algérien


Par : Nabila Saïdoun
Lu : (119 fois)

D’une capacité de 12 places, l’appareil peut assurer un vol de 13 heures sans escale.

Chef de file mondial en solutions de transport novatrices dans les secteurs des avions régionaux et avions d’affaires, le constructeur canadien Bombardier, en tournée à travers plusieurs pays d’Afrique, a présenté, hier à Alger, le “Challenger 605”. Un vol rapide en guise de démonstration a été organisé pour renseigner sur la performance de cet appareil d’à peine 12 places, mais avec la capacité d’effectuer un vol de 13 heures sans escale. Autrement dit, le “Challenger” peut assurer un vol direct d’Alger aux États-Unis ou en direction du Canada avec tout le confort qui s’impose pour un long-courrier. L’appareil coûte 29 millions de dollars US.
L’intérieur de l’appareil se présente avec une large cabine où l’on peut se tenir debout et dont les sièges sont maniables et peuvent être transformés en lits.
“Sécurité, confort et rapidité” sont le leitmotiv du constructeur comme affirmé par M. Robert Habjanic, directeur auprès de Bombardier (Business Aircraft) chargé des ventes en Afrique. À bord de l’appareil lors de ce vol de démonstration, ce responsable a précisé aux journalistes invités que cette visite s’inscrit dans le cadre promotionnel des nouveaux produits de la firme notamment auprès de ses clients potentiels. Autrement dit, l’Algérie figure en bonne place, notamment après que Tassili Airlines a décidé d’acquérir les quatre biturbopropulseurs Q400 de 74 places.
Filiale de Sonatrach State Energy Group, Tassili Airlines assurera d’abord le transport des travailleurs jusqu’à plusieurs champs pétrolifères algériens. Elle prévoit d’ajouter des vols réguliers intérieurs et internationaux d’ici quelques années, ce qui encourage totalement le constructeur à présenter sa gamme dans toute sa variété, notamment pour ce qui est des avions à vocation “transport régional”.
Et c’est dans la famille des jets, avec le trio Learjet, le Challenger et le Global que Bombardier peut s’offrir le luxe de pouvoir ainsi répondre à tous les besoins avec pour particularité cette capacité de pouvoir s’adapter au changement. La cabine est dotée d’éclairage à DEL et offre au passager autant de fonctionnalités utiles à son travail telles que des écrans tactiles ou la connectivité à haute vitesse (à la demande). Autant d’améliorations par rapport au “Challenger 604” avec des hublots plus larges, mais surtout une capacité de voler à très haute altitude, ce qui lui permet d’amoindrir les désagréments de turbulences et diminuer sensiblement de la pression atmosphérique.
Son Excellence Robert Pack, ambassadeur du Canada à Alger également présent parmi les passagers de ce vol démonstratif, a déclaré pour sa part que cette initiative s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération algéro-canadienne qui sera facilitée par l’ouverture prochaine de la ligne Alger-Montréal.
Bombardier, qui emploie 70 000 personnes à travers le monde, a enregistré des revenus annuels de pas moins de 15 milliards de dollars US.
La firme internationale est déjà très présente en Algérie dans le domaine du transport ferroviaire et fait ainsi son entrée dans le transport aérien en proposant des avions à vocation commerciale ou pour des contrôles côtiers à titre d’exemple, comme elle présentera en avril prochain le Global Express, un jet spécial chef d’État.

Nabila Saïdoun

hben
25/02/2007, 18h24
Bonjour les joujous des dictateurs!

shadok
25/02/2007, 19h59
Bombardier vient grignoter sa part de la cagnotte du pétrole.

sphinx
26/02/2007, 11h27
Bombardier vient grignoter sa part de la cagnotte du pétrole.

Oui il a raison en plus en ce moment l'Algérie signe pas mal de contrat d'armement pour remettre à niveau son armée donc Bonbardier même si à ma connaissance il ne vend pas d'avion millitaire il sait que ce genre de joujou peu intérésser les dirigeants algériens et en regardant le volume de la cagnotte il sait que ces dirigeants auront la main légére.

DZmes Bond
26/02/2007, 18h02
Pourquoi parler d'armements quand Bombardier prospecte en Algérie ?
Bombardier a une gamme d'avions allant du jet au 100 places qui peuvent être beaucoup plus rentables qu'un boeing ou un airbus, surtout pour les lignes intérieures... Alger-Béchar ou un Oran-Tamanrasset.

Certains ont la critique trop facile... vous n'avez rien d'autres à faire ? vous êtes lourds !!!

Cookies