PDA

Voir la version complète : Ceux qui marchent en se tenant la main


Page : [1] 2

Océane
16/04/2018, 19h42
Ceux qui marchent en se tenant par la main,
Avec leurs mains élèvent une tour,
Construisent une maison,
Organisent le monde,
Lavent l’air de ses feuilles mortes,
Saluent l’aube,
Couchent le crépuscule,
Défendent les premiers fruits,
Assurent, affirment, unissent.

Et nous brisent le cœur.

Roberto Fernández Retamar

Tisha
16/04/2018, 20h21
coucou Rosella,

je me permets de te proposer en partage celui-ci du même auteur :

Si on me dit que tu es partie

Si on me dit que tu es partie
Ou que tu ne viendras pas,
Je ne vais pas le croire : je vais
T'attendre et t'attendre.

Si on te dit que je m'en suis allé,
Ou que je ne reviendrai pas,
Ne le crois pas :
Attends-moi
Toujours.

Roberto Fernandez Retamar

Merci à toi ! :)

Océane
16/04/2018, 20h32
Bonjour Tisha,

Fais comme chez toi. :)

J'aime aussi celui que tu as posté. Merci !

Tisha
16/04/2018, 20h34
:4: :)

Océane
16/04/2018, 20h37
:) :)

joyna
20/04/2018, 16h58
Magnifique vos textes ,les filles .

Océane
20/04/2018, 22h03
:) :)

tawenza
21/04/2018, 19h24
:evil::evil::lol::lol:

Océane
21/04/2018, 21h33
Tawenza,

On est mitigé ? :)

tawenza
21/04/2018, 22h35
no mitiroh:mrgreen:
c comme ça quon répond dans lest dz

je nai pas tout compris les deux textes

Océane
21/04/2018, 22h49
mitiroh, keskeucé ? :)

tawenza
21/04/2018, 22h55
blague dans l'est :

mitiji métier qui rentre

mitiroh métier qui fout le camp


c comme jriouete = inverse de courgette..
c pourtant le même légume:mrgreen:

Océane
21/04/2018, 23h02
kima tipana. :)

tawenza
21/04/2018, 23h05
la vache..jai oublié ce terme..
merci pour le fou rire


le féminin veut dire petit c en dit long.. quelle culture !!

ps : tipana c aussi une connotation sexuelle

Océane
21/04/2018, 23h14
Ah bon ? Je vais décortiquer le mot pour trouver cette connotation. :)

tawenza
21/04/2018, 23h17
rosella la baguette également

Océane
21/04/2018, 23h18
Merci. :)

tawenza
21/04/2018, 23h21
excuse cela reste d allusions..

bonne soirée
autrement, je vais dire bcp de bêtises

Océane
21/04/2018, 23h25
Je vous ai compris. :) Don't worry !

Passe une bonne fin de soirée.

Bachi
22/04/2018, 18h28
Un de mes poèmes préférés de la plus grande poétesse que je connaisse: Marina Tsvetaieva
Cadeau
:)






Il commence loin son discours, le poète
Il l’emmène loin, son discours, le poète,

Par astres, marques, chemins détournés,
Paraboles et fossés… Entre oui et non,
Et même jeté du haut d’un clocher,
Il fera un détour… Car la voie des poètes

Est celle des comètes… Rompus les liens
De causes à effet – rien de fixe!
Le front dressé – aucun espoir! Les éclipses
Des poètes ne sont pas dans les calendriers.

Il est celui qui brouille les cartes,
Mélange les poids, mêle les chiffres,
Il interroge le maître, lui – le disciple,
Et il bat Kant à plates coutures.

Dans le cercueil de la Bastille,
Il s’épanouit: toute la splendeur
D’un arbre en fleurs… Il est celui,

Dont on a tous perdu la trace,
Le train – toujours manqué
Car sa voie de poète

Est celle des comètes: il brûle pour chauffer,
Faire pousser? – Il déchire! Explosion, effraction!
Sa route – une courbe échevelée!
N’est pas inscrite dans les calendriers.

Océane
23/04/2018, 20h55
Coucou Croco,

Joli poème. :)

Je ne sais pourquoi, il me rappelle un poème de Paul Fort "Il faut nous aimer vivants" (chanté par Brassens).

Slimane53
25/04/2018, 10h30
Avec R.F Retamar, c'est l'union, la symbiose, dans l'attente et la douleur, l'attente de la douleur

Broken wings
25/04/2018, 20h28
Est-il nécessaire d'être à deux pour "saluer l’aube, et coucher le crépuscule?" oeilfermé:lol:

Ce beau poème de Roberto Fernández Retamar me fait penser (à tort ou à raison) à la sublime chanson de Fairuz: 'Donne moi la flûte et chante'
3KBB_OdTI8c

En voici une traduction du texte que j'ai piochée sur le net, l'orginla reste de loin plus beau:)

Donne-moi la flûte et chante
Car le chant est le secret de la vie éternelle
Et le gémissement de la flûte restera
Après la disparition de l’univers

As-tu, comme moi, pris la forêt
Pour demeure au lieu des palais ?
Et as-tu suivi le cours des ruisseaux
Et escaladé les rochers ?

T’es-tu baigné de parfum
Et séché de lumière ?
Et as-tu bu l’aube en tant que vin
Dans des coupes faites d’ondes ?

Donne-moi la flûte et chante
Car le chant est le secret de la vie éternelle
Et le gémissement de la flûte restera
Après la disparition de l’univers

T’es-tu, comme moi, assis l’après-midi
Entre les plants de vignes
Et les grappes qui pendent
Comme des lustres dorés ?

As-tu, la nuit, pris l’herbe comme couche
Et le ciel pour couverture ?
Renonçant à ce qui adviendra
Oubliant ce qui est passé

Donne-moi la flûte et chante
Car le chant est intégrité pour les cœurs
Et le gémissement de la flûte restera
Après la disparition des péchés

Donne-moi la flûte et chante
Et oublie maux et remèdes
Car les Hommes ne sont que des lignes
Ecrites mais avec de l’eau

Océane
27/04/2018, 14h37
Avec R.F Retamar, c'est l'union, la symbiose, dans l'attente et la douleur, l'attente de la douleur Li yestana, khir men li yetmana :), wa li yetmana, khir men li yaqtaa lyass.


Bonjour Slimane,
Long time, no see. Merci d'être passé. :)

Océane
27/04/2018, 14h51
Est-il nécessaire d'être à deux pour "saluer l’aube, et coucher le crépuscule?" oeilfermé:lol:Bonjour Broken wings,

Non. On peut les saluer en solo... allègrement ! :)
... tout en écoutant Faïrouz :D
Merci !

Broken wings
28/04/2018, 09h24
N'est ce pas!;):)

Slimane53
28/04/2018, 10h28
Bonjour Slimane,
Long time, no see. Merci d'être passé.

Bonjour Rosella :)
Content de te lire et profiter de ton intelligence rieuse et malicieuse ;)

Océane
28/04/2018, 10h38
Bonjour Slimane,

Un plaisir de te voir ! :)

nedjmala
28/04/2018, 11h30
...

La complainte...un peu comme ces copeaux, ces résidus, cette écume des temps pastels, ou alors, beaucoup comme ces espoirs, ces rêves, cette distance des audaces belles... et pourtant, et tellement, toutes et tous, aux marches ou aux plumes de leurs uniques et délicates tranquillités, attellent ou musellent, finement, l'abondance et l'amplitude de leur flagrante et intrépide gravité...


Rosella... Tisha...what do you do want think or mean...:mrgreen:
( rien de personnel)le, ce sont vos citations/reprises plus que vos voies qui s'y emploient...;) )

Hello, Holà, Salut, Salam, Bonjour, ..., à celles et ceux qui de près comme au loin, n'oublient pas, comment et combien, la paix partout s'assoie...:)



merci...

Océane
28/04/2018, 11h45
Nedjmala,

I always have a hug for my neighbors. :)

Salam... merci

Cookies