PDA

Voir la version complète : Aimer = plaisir ou soufrance ?


Adhrhar
26/02/2007, 09h03
Tout est dans le titre ou presque, ...
Normalement aimer c'est le plaisir avant tout. La question est pourquoi ce sentiment fait pour le plaisir génére t'il autant de souffrance, de mal être, de non bonheur, finalement ?

Méduse
26/02/2007, 09h06
Bonjour Adhrar
La réponse est simple. L'amour génére du plaisir lorsqu'il est complet, réciproque, vrai et de la souffrance lorsqu'il est incomplet, incertain, lontain, ambigu..

liyonne16
26/02/2007, 09h43
Aimer = plaisir ou soufrance ?

aimer est un sentiment noble ,c'est le bonheur et le plaisir; mais il deviens triste quand il n'es pas partager,la la personne souffre le martyre.

momo.05
26/02/2007, 09h44
l'amour rend fou !!! ;)

chevalblanc
26/02/2007, 09h57
Bonjour Adhrhar,

Bonjour à tous,

Aimer = plaisir ou soufrance ?

Aimer c'est souffrir mais aussi se sentir vivant, c'est le grand paradoxe de l'amour, on sait que ca fait mal, mais on ne peut s'empêcher de l'approcher, parceque on en a besoin tout simplement.

Pourquoi l'amour est un plaisir?
Parcequ'à travers l'amour de l'autre on arrive à s'aimer soi même, à s'épanouir à se sentir bien dans sa peau et dans sa tête, parceque nous sommes constamment en quête d'amour dans cette vie, on existe on se sent vivre à travers l'amour des autres, donc c'est plus qu'un plaisir, c'est même quelques fois vital.

Pourquoi l'amour est aussi une souffrance?
Là il peur y avoir beaucoup beacoup de raisons.
On peut souffrir parce qu'on n'est pas sûr que cet amour vivra, ou parceque l'on est déçu.
On peut être déçu parceque l'élu de notre coeur ne partage pas les mêmes sentiments, ou que la conception que l'on a de l'amour est différente de la réalité, ou encore parceque c'est amour impossible et bien d'autres raisons encore...

Enfin même si ca génère des souffrances, l'amour aura toujours autant de succès chez les humains,
que serions nous sans amour?

Quasard
26/02/2007, 10h28
Cela va de paire, sans souffrance pas de plaisir.
Deux faces d'une meme medaille.

Cookies