PDA

Voir la version complète : Afrique : Comment les dictateurs endorment leurs peuples


rago
13/07/2018, 18h08
-Les dictateurs africains ne sont pas à court d’ingéniosité pour développer le culte de leur personne. Le dernier en date est le président burundais Pierre Nkurunziza qui a été élevé au rang de « Guide suprême éternel ». Ce faisant, il s’inscrit dans la tradition d’un certain nombre de dictateurs comme Jean-Bedel Bokassa, Muammar Kadhafi, ou Mobutu qui ont été également féconds en matière d’initiatives et stratagèmes pour prendre l’ascendant sur le peuple et se maintenir au pouvoir. Si la responsabilité des dictateurs est manifeste, celle des peuples, « adhérant » à leurs stratagèmes, n’est pas à éluder. Comment alors, les dictateurs africains manipulent-ils leurs peuples ?

L’instrumentalisation des référents historiques

L’histoire du continent africain a enregistré au fil du temps des héros qui font encore aujourd’hui la fierté de l’Afrique. Des décennies après les indépendances officielles des pays africains, le discours anticolonialiste continue de galvaniser les peuples et de propulser leurs auteurs au pouvoir non plus pour un réel changement mais juste pour changer de main au pouvoir et exercer parfois plus de dictature. Ce levier est souvent exploité par les dictateurs qui s’érigent en dernier rempart contre le néo-colonialisme face à des populations préparées depuis longtemps à voir le colon comme la source de tous les malheurs. Il s’agit donc d’un moyen pour les dictateurs de détourner l’attention des citoyens des préoccupations essentielles en cristallisant la lutte anti-néocolonialisme.

Dès lors, ils font miroiter l’idéal d’un pays prospère où couleront le lait et le miel pour tous, en surfant sur un éventuel déluge qui adviendrait après leur départ. Ainsi, Mugabe prenait périodiquement des décisions anti-blancs comme la réforme agraire ou la loi sur l’indigénisation, qui n’arrangeaient pas son peuple mais légitimaient sa présence prolongée au pouvoir. Une sorte de signal était donc périodiquement lancé pour rappeler son combat contre le colon blanc-.

Kassim HASSANI, journaliste béninois, in Afrik.com(extraits).

Bachi
13/07/2018, 18h12
-Les dictateurs africains ne sont pas à court d’ingéniosité pour développer le culte de leur personne. Le dernier en date est le président burundais Pierre Nkurunziza qui a été élevé au rang de « Guide suprême éternel ».

oui, mais nos khobzistes à nous, ils n'ont pas encore trouvé un titre à notre Boutoz ! ..Ils manquent de zèle !

Il doit être déçu notre superBoutoz ! héhéhé

houari16
13/07/2018, 18h19
Ces dictateurs fabriqués par l ancien colon ...d 'ou la création des pays Françafrique

c est la France qui gère ces présidents .
Françafrique : 50 ans sous le sceau du secret – 1ère partie : « Raison d’état » et 2ème partie : « L’argent roi »

Il y a 50 ans, en 1960, les 14 colonies françaises d’Afrique noire devenaient indépendantes.
Mais, indépendance ne signifie pas liberté : le général de Gaulle confie à Jacques Foccart la mise en place d’un système qui vise à garder, par tous les moyens, légaux et illégaux, le contrôle de nos anciennes colonies dont les matières premières sont vitales pour la France.

Ce système va s’appeler la Françafrique. .... .

Histoire de la FrançAfrique
3y5D8Wk3zfM

rago
13/07/2018, 18h47
Le sujet est laborieux et fait montre d'un défaitisme pérenne par le continent africain. Sinon, l'Afrique est-elle pire que d'autres continents?

Chine: indéboulonnable Parti communiste

USA: élection d'un fou milliardaire

Russie: Poutine plus tsar que jamais

Allemagne: 4eme ou 5eme mandat de Merkel?

Angleterre: embourbée dans le cas du Brexit et un royaume suranné

Espagne: le roi Juan Carlos a exilé son patrimoine au Maroc ( Dans une série d’enregistrements, l’ancienne maîtresse de l’ex-monarque espagnol révèle comment Juan Carlos aurait, à son insu, mis en son nom un terrain à Marrakech offert par le roi du Maroc.)


Etc...etc

houari16
13/07/2018, 21h31
la devise des dictateurs africains placés par la France :

« L'Afrique sans la France, c'est la voiture sans le chauffeur. La France sans l'Afrique, c'est une voiture sans carburant … » ...

rago
13/07/2018, 21h39
-Une fois de plus donc, les Etats africains reçoivent des leçons (ou des avis, c’est selon) des autres pays sur la façon dont ils doivent gérer leurs affaires internes et intimes. Il en est ainsi depuis que « l’Homme blanc » a mis les pieds sur ce continent.

Mais peut-il en être autrement lorsque la compromission, la trahison, la désunion, les querelles d’intérêts et le manque d’intégrité règnent en maître sur la patrie d’origine de Lucy ?

Pour en revenir au cas du rappel à l’ordre des Etats-Unis, on pourrait s’interroger sur son effectivité sous les tropiques. Le pays de l’Oncle Sam n’est pas une puissance coloniale. Il n’a donc pas la même emprise que les puissances séculaires que sont la France ou l’Angleterre.

Néanmoins, il demeure la première puissance militaire du monde et il a su tisser sa toile à travers le continent, réussissant à se rendre important. Les Yankee pourraient donc faire des frayeurs aux Chefs d’Etat africains qui veulent « terminer leurs chantiers» entamés depuis trente ou vingt ans.

Toutefois, il est connu que les puissances occidentales qui tiennent le glaive au Conseil de sécurité de l’ONU agissent en fonction de leurs intérêts. Les présidents africains pourraient donc jouer là-dessus et se tourner vers la France pour trouver du soutien.

Au cas où cette dernière s’embarrasserait du respect de la démocratie, la Chine commerciale reste un atout. Et dans le pire des cas, la Russie est une carte à jouer. Dans tous les cas, un veto pourrait bien nourrir leurs desseins.

Cependant, contrairement aux Africains, les Occidentaux savent s’unir lorsque leurs intérêts sont en jeu. La Libye de Khadaffi et la Syrie de Bachar El-Assad ont eu des crises aux maux identiques (supposés dictateurs qui maltraitent la démocratie et massacrent leur peuple), mais ont eu des traitements différents. Tout reste donc aléatoire-.

infinite1
13/07/2018, 22h29
la devise des dictateurs africains placés par la France :
Oui, ... mais les Francis ont guillotiner leur Reine et leur Roi ... on ne voudrait quand même pas qu'ils fassent la même chose pour nous ? ...

houari16
13/07/2018, 23h07
Les français font pire en Afrique : misere et désarroi d ou l immigration massive vers le Nord

@infinite1
ça te dépasse ce sujet : les funestes de la françafrique , les pays affilés au néo-colonialisme font la joie de la France coloniale

lorsque tu comprendras la devise et la déclaration solennelle , par leur leader "" Hadj Omar Bango "" , d ailleurs elle résume tout : politiquement et économique , le comble des toutous et l asservissent à l ex -colon


*« L'Afrique sans la France, c'est la voiture sans le chauffeur. La France sans l'Afrique, c'est une voiture sans carburant … » ...

alger1954
13/07/2018, 23h10
comme disait notre cher stalline,la mort regle tous les problemes quand il n y plus d hommes il n y a plus de problemes.

Cookies