PDA

Voir la version complète : operation d envergure en kabylie


MONTOYA
03/03/2007, 15h33
L’Armée nationale populaire a lancé depuis mercredi une vaste offensive contre les refuges terroristes implantés à Sid-Ali-Bounab, et plusieurs autres maquis situés à cheval sur les wilayas de Bouira, Tizi Ouzou et Boumerdès. Les forces de l’armée terrestre et aérienne ont déployé de gros moyens pour cette opération qui va certainement durer plusieurs jours. Jusqu’à hier soir, les hélicoptères continuaient à bombarder les endroits fortement boisés de Sid-Ali-Bounab. Les bombardements sont plus intensifs notamment sur le côté sud-est de ces vastes montagnes où la veille, un cantonnement a été pris pour cible par un groupe armé au niveau de Ihassamene non loin de Aït Ouarzine. Les militaires comptent défricher le terrain fortement miné avant de poursuivre leur opération à laquelle participent des Patriotes et autres membres des forces de sécurité. Le massif forestier Sid-Ali-Bounab a été toujours considéré comme une zone de repli pour les groupes armés comme il est suspecté d’abriter le QG de la zone II du GSPC d’où la décision de l’ANP de passer au peigne fin ce périmètre. Cette importante opération intervient après les nombreux attentats commis contre des barrages fixes dans plusieurs wilayas du pays comme elle intervient quelques heures seulement après le double attentat perpétré mercredi matin à Béni Amrane et aux Issers et qui a fait deux morts et six blessés parmi les éléments de l’ANP.
En effet, deux militaires ont été tués et un autre a été blessé, mercredi dernier, par une bombe à oued Djenane, 3 km à l’est de Béni Amrane. Il était 8h30 lorsque la bombe a explosé au passage d’une patrouille pédestre de l’ANP non loin du cantonnement militaire de oued Djenane. Deux militaires sont morts sur le coup alors que le troisième touché dans plusieurs endroits du corps a été évacué sur un hôpital de la périphérie avant d’être transféré à Alger. Les militaires s’apprêtaient à prendre la relève de leurs collègues assurant un barrage fixe installé sur la route reliant oued Djenane à Ouled Belaïd sur les hauteurs de Béni Amrane avant qu’ils ne soient pris pour cible par un groupe terroriste. Le même groupe s’en est déjà pris, la veille, à ce cantonnement en tirant plusieurs coups de feu dans sa direction avant de s’enfuir. Par ailleurs, on a appris que 5 autres militaires de l’ANP ont été blessés, mercredi, par une bombe au passage de leur convoi, sur la route reliant les Issers à Souk El-Had. L’attentat a eu lieu le matin au niveau du lieu-dit Djaouna, localité située à mi-chemin entre les Issers et Souk El-Had. Par ailleurs, la cour de Boumerdès continue de juger les dizaines d’affaires liées au terrorisme dans lesquelles sont impliqués de nombreux “émirs” de l’ex-GSPC. Jeudi, la cour, qui a eu à traiter sept affaires, a prononcé six condamnations à mort par contumace à l’encontre de terroristes accusés d’avoir assassiné de nombreux citoyens alors que 5 autres ont été condamnés à perpétuité et deux autres à 20 ans de prison.

noubat
03/03/2007, 16h41
que Dieu vous vous aident dans l'accomplissement de votre travail !

Cookies