PDA

Voir la version complète : Saou Mekideche : Le gentleman est parti


nacer-eddine06
22/10/2018, 18h11
YAZID OUAHIB 22 OCTOBRE 2018
Saou Mekideche, ancien joueur du MC Alger, s’est éteint hier à l’âge de 74 ans des suites d’une longue maladie.

Il était né le 5 juillet 1944 à El Eulma et c’est au sein du club de sa ville natale qu’il a effectué ses premiers pas de footballeur.

Il avait 14 ans lorsqu’il a signé sa première licence. Les clubs de la région et plus particulièrement ceux de Sétif se sont rapidement intéressés à ce jeune footballeur qui possédait beaucoup de qualités (physiques et techniques). L’USM Sétif l’a attiré dans ses filets.

A l’époque, la notoriété des Grenat dépassait très largement les Hauts Plateaux. La présence de Abdelhamid Kermali au sein du populaire, à l’époque, club de la ville a été pour beaucoup dans le choix de Saou de rejoindre l’USMS.

Abdelhamid Kermali, ancien joueur pro à Lyon et membre de la glorieuse équipe du FLN, cumulait avec bonheur les fonctions d’entraîneur et de joueur. Saou Mekideche n’a pas tardé à être présélectionné en équipe nationale sous les ordres de feu Abderrahmane Ibrir.

Au cours de la saison 1965-1966, il a rejoint le MCAlger sur insistance du regretté Braham Derriche. Il est resté 9 saisons au Mouloudia au cours desquelles il a remporté une coupe d’Algérie, contre l’USM Alger, en 1971, la coupe maghrébine au cours de la même année et surtout le premier titre de champion d’Algérie 1972 de l’histoire du Doyen.

Il a quitté le Mouloudia en 1975 pour rejoindre la DNC comme joueur et ensuite comme co-entraîneur avec Mokrane Oualiken, un ancien membre de l’équipe du FLN. Comme co-entraîneur à la DNC, il a remporté une coupe d’Algérie. C’était contre le NAHD, en 1982.

Il était aussi un élément important de l’équipe de la gendarmerie et de l’équipe nationale militaire avec qui il a été finaliste de la Coupe du monde militaire en 1969 à Athènes (Grèce). Il était un co-équipier exemplaire au MCA où il a côtoyé deux générations. Celle de Metrah, Tahir Hassan, Bousseloub, Omar Si Chaib, Zerga, Chouchi et celle de Betrouni, Kaoua, Bachi…

Après avoir rangé ses chaussures à crampons et son sac d’entraînement, Saou Mekideche s’est définitivement éloigné du football pour s’occuper de l’éducation de ses enfants. Tous ceux qui ont joué avec lui et contre lui retiennent de ce joueur son fair-play et sa correction sur le terrain.

Il n’a jamais abusé de son physique, il avait un bon gabarit, pour s’imposer dans les duels. Il avait une frappe phénoménale et une intelligence dans le jeu et surtout l’anticipation qui faisaient de lui un joueur de grande qualité. Il est parti en silence après avoir longuement combattu la maladie.

Il laisse derrière lui le souvenir d’un homme affable et d’un joueur à la correction exemplaire. C’était un gentleman sur et en dehors du terrain. L’enterrement aura lieu aujourd’hui, au cimetière de Garidi, après la prière du Dohr.

nacer-eddine06
22/10/2018, 18h13
Paix a son ame

nacer-eddine06
22/10/2018, 18h23
GtEMzDZsA8Q

J ETAIS PRESENT

Cookies