PDA

Voir la version complète : ES Sétif Taoussi vers la porte de sortie


ACAPULCO
18/11/2018, 11h37
Les jours de l’entraîneur Rachid Taoussi à la barre technique de l’ES Sétif sont comptés. La défaite concédée vendredi à domicile face au NAHD, la troisième après celles essuyées face au Ahly Saoudi en Coupe arabe et la JS Saoura, devrait sonner le glas au technicien marocain.
L’Entente (3e au classement avec 21 points) est loin du compte accusant un retard de cinq points sur le leader usmiste qu’elle va affronter le 29 novembre en mise à jour du calendrier. Un déficit que ne comprend pas la direction du club encore moins les fans du club d’Aïn El-Fouara. L’élimination en demi-finale de la ligue des champions d’Afrique ne serait plus une excuse valable pour expliquer la mauvaise série entamée il y a environ un mois. L’équipe sétifienne semblait avoir assez d’atouts pour assurer une présence convenable sur les trois tableaux (championnat, Ligue des champions africaine et Coupe arabe). Il semble bien que le coach marocain trouve des difficultés pour recomposer son onze à chaque échéance surtout que le calendrier démentiel proposé aux Sétifiens n’offrait pas le temps nécessaire à l’équipe de se préparer. Des joueurs ont été surutilisés alors que d’autres n’ont bénéficié que d’un temps de jeu famélique. Il y a aussi les «frictions» qui avaient miné le staff technique obligeant l’ex-adjoint Malik Zorgane à quitter le club.
Madoui proche d’un retour
Si la cause de Taoussi est entendue, même si Hassan Hammar devrait négocier la «prime de départ» de l’ex-sélectionneur du Maroc, il est aussi entendu que la succession soit confiée à un revenant. Il s’agit de Kheireddine Madoui dont on assure, côté sétifien, qu’il sera le prochain entraîneur de l’équipe à compter de la phase «retour». Madoui aurait tout réglé avec Hammar entraîneur actuel des Crabes du MOB, il aurait annoncé à ses dirigeants que le match du MCA, hier, serait le dernier pour lui et son staff. Un come-back qui enchante les fans de l’Aigle noir qui espèrent voir leurs favoris rebondir lors de la seconde moitié de la saison. Avec l’objectif avoué de recoller au peloton de tête et pourquoi pas surprendre l’USMA dans sa quête de s’octroyer le titre national. Un objectif qui reste primordial pour les Noir et Blanc qui espèrent revenir dans la compétition africaine lors de la prochaine édition (2020) eux qui suivront les péripéties continentales du CSC, de la JSS, de l’USMBA et du NAHD depuis le petit écran.
M. B.

Cookies