PDA

Voir la version complète : 8 mars en Algérie, folklor-isation à outrance


postra
08/03/2007, 13h16
Nous somme le 8 Mars ! Et bien, il faut tout de même marquer cette date par un post
Alala attention.. Autrement c’est presque H’rram de pas le faire chez nous…
Divers thèmes ont traité la situation de la femme dans l’Algérie actuelle dans ce forum et c’est bien.. bien avant le 8 Mars,
L’Algérie depuis la réconciliation nationale et la disponibilité du portable ex..
Depuis que Belkhadem manivelle le gouvernement,
Maintenant c'est l’Etat qui s’occupe de cette journée classé Aâid Watani fête nationale..
C’est même Soltani chef du MSP qui donne le starter avant les autres "démocrates" en organisant un meeting 100% féminin
Même si Louisa Hanoun du PT ne cesse de répété que le 8 Mars "n’est pas une fête" quand les femmes dans les salle de l’UGTA la reçoivent par des Youyou..
Malencontreusement la tradition en a fait ainsi.
Bon milliers d’associations acolytes ou pas du pouvoir en place, ont placer cette journée comme journée "de la femme pour la femme"
Des galas, réceptions, une pâtisserie une bouteille de gazouz, tous sur les frais du contribuable, pour peut qu’on parle pas de politique, mobilisation, conscience ex..
Puis reprend ta place Madame et écoute bien le Cheikh Soltani le directeur de l’école et le président de la république te faire la morale sur « la femme modèle » celle qui a fait la guerre, celle qui écoute son mari et le discours complet de Bouteflika sur l’ENTV avant d’aller se couché.. au lieu de suivre la compagne présidentielle française sur TF1 et le charm de Royal..
Après le 8 Mars c’est le 9 Mars exactement sur l’échelle mutisme (tranquillité paix réconciliation nationale),
le retour à la case de départ..
Les vrais militants de cette cause, femmes ou hommes, poursuivent la lutte durant toute l’année avec des écrits et des actes quotidiens pour mobiliser la société dans une véritable prise de conscience, sauf que le tout se déroule dans l'incognito, ignoré par les instances officielles car pour l’Etat "il n’y a de femme que le 8 Mars et il n y’a que le 8 Mars pour la femme algérienne…".
postra

hakkimm
08/03/2007, 13h39
Dans ce pays on est jamais content.....:22:
Il n'y a pas de vrais ou de faux militants pour cette cause puisque il s'agit d'un problème de société avant tous. Comme si les démocrates sont plus aptes que d'autres à défendre les droits de la femme. Comme si les autres (responsables ou simple citoyens) ne vivent pas avec des mères, des épouses, des sœurs ou des filles.
Toutes les initiatives sont bonnes à prendre alors arrêtons la critique pour la critique...on en a marre.

Gironimoo
08/03/2007, 13h46
Il n'y a pas de vrais ou de faux militants pour cette cause
il y'a juste des pseudo militants hakkimm :mrgreen:
merci postra pour l'article ;)

postra
08/03/2007, 13h47
Pour le 8 Mars,
Comment ça ce passe chez nous ?

En fait il y’a les militants de cette cause, le combat de la femme dans toutes les sphères sociales
Il y’a les militants de cette date le 8 Mars (entre le 7 et le 9), la soumission totale de la femme

Deux combats, deux objectifs différents lesquels ?

Combat des femmeS algériennes, en berbère et en arabe, pour son épanouissement libre et l’évolution de l’algérienne démocrate et populaire au sein de la lutte internationale
L’autre combat, régionaliste c’est celui de l’administration à coté des intégristes et khoubzistes de tout bord.. l’objectif commun : la soumission totale de l’algérienne, la mise sous tutelle et l’enfantillage, le mépris et le regard sexiste et extrémiste..

hakkimm
08/03/2007, 14h04
Deux combats, deux objectifs différents lesquels ?
Combattre les violences commises contre les femmes n’a rien avoir avec la politique.

Absente
08/03/2007, 14h15
C'est une blague que de considérer le 8 Mars comme une fete!...ca deuvrait etre plustot une journée de reflexion! une journée de rappele que le chemain est encore long est penible pour la femme...que se soit en Algerie ou meme ici au quebec, ou encore aujourd'hui, les femmes revendiquent leur droit a l'egalité salariale!...vous imaginez?...
Evidament, il y a les "cas lourds"...dans certains pays ou les droits de la femme sont completement brimés!...vilolences en tout genre, infanticides (lorsqu'il sagit de filles...en Inde par exemple), Viole comme arme de guerre, crimes d'honneur, L'impossibilité de voter...etc...
Dites moi, ce qu'il y a a feter en ce 8 Mars?....:rolleyes:

postra
08/03/2007, 15h00
Celle qu’on trempe le plus ?

C’est la femme algérienne qui répondra agressivement à mes propos, me disant que la situation à beaucoup changé pour les femmes en Algérie, en citant comme argument,
Quelques sorties dans la pizzeria en face sans voile avec un sac seule dans les rues les plages ex.. je lui répond :
Bien évidemment la situation change, les lois ont changé, on a arraché des droits, mais tout cela est si fragile..
La situation change et se dégrade de plus en plus, plus de liberté pour plus de restriction
La femmes étaient plus libre pratiquement en fin de compte dans les années 60, 70, qu’en 2007.. ce n’est pas les mise en scène de la télé et les diverses manifestations qui mettront un voile sur la réalité..
Car la femme n’est plus active et participative comme avant,
femme qui se cultive qui participe aux réunions syndicales et les oeuvres sociales, qui contribue à l’évolution sociale depuis son cartier !!
Cette femme à cédé la place pour une autre femme qui voit sa liberté dans le maquillage
Qui s’épanouit seulement avec le portable et les journaux people
Qui sort peut être acheter le pain en bikini dans la petite rue de Hassiba entre tous les Kamis et les barbes, mais qui ne sait vraiment pas quand ? quand tout cela sera remis en cause le plus fragilement du monde..

Oui le plus absurde un jour de fête.. fêter quoi ? beaucoup de femmes sont berné dans ce climat de fete par les responsables qui ont les moyens qui ont toutes les salles de conférences en leur disposition et qui ne payent rien, ils organisent ce que j’appellerai des "Zerdas" réceptions, des petites expositions avec les même photos de Hassiba et autres femmes historiques d’Algérie, tous ça suivi d’une garniture de gâteaux et boissons à volonté..

Quel est l’objectif de ces gens à votre avis ? justement c’est pour ne pas parler de salaires du statut de la femme et tous ces vrais problèmes ex..

Au moment ou les femmes dans les pays les plus développés manifestent avec force pour arracher des droits et préservé ceux qu’il détiennent.. sans que les européennes n’oublient les femmes du sud ! chez nous c’est la fête à outrance !
le ballet de Bouteflika qui sait tant parler des femmes les courtisent dans la salle "sans qu’on voit sa propre femme !!"

Absente
08/03/2007, 16h30
patience ... patience ...

les filles d'algérie savent ce qu'elles ont à faire ...

postra
08/03/2007, 19h08
patience pour les jeunes filles qui ne voient pas l’indépendance que même leur mères ont désespéré d’attendre depuis 1954
je suis confiant que les filles d’Algérie savent ce qu’elles ont à faire et elle le feront, parce que personne le fera à leur place !
aujourd’hui les forces vives existent, le moment est venu de bouger pour faire reculer encore plus l’intégrisme avant qu’il reprenne du poile de la bête.. pour une société libre. libre à chaque fille de déterminer son destin, son mode de vie, ses convictions, une liberté de conscience..
pas à pas les filles d’Algérie surprendront le monde entier en étant à l’avant garde

zwina
08/03/2007, 22h11
Merci Postra pour ce belle hommage à la femme algérienne.

Je vous la remet ;) :

http://www.dailymotion.com/swf/6fIYTHDfqOhAG4wOa

parce que parfois en chanson, les mots marquent plus.....

postra
08/03/2007, 23h24
Merci à vous aussi pour cette vidéo, comme vous le dites en chanson les mots marquent plus
Je pense pour ma part, même si je suis un homme entre parenthèses, que c’est une question importante la sensibilité de la femme par rapport à tous ces drames que notre société à vécu
La répression de la femme n’est pas une question personnelle c’est tout un drame social
Aujourd’hui cette sensibilité doit produire des chassons, des poèmes ex.. mais aussi des textes car l’écrit c’est la mémoire physique.. imaginez que cette sensibilité périsse ! c’est la détermination qui faiblira puis c’est la conscience qui cédera..
Maintenant les actes doivent rejoindre la parole

saadiakabyle
09/03/2007, 09h59
Postra, tu ne te demandes pas si ces femmes veulent vraiment l'égalité que tu veux leur fournir. Dernièrement, je suis partie à Alger, et je me suis rendue compte que les femmes algériennes ne s'intéressent pas à leurs droits, à l'égalité...Ce qui les intéresse, c'est tout ce qui est matériel, d'avoir une belle coiffure, du maquillage, des bijoux, des vêtements, d'être plus riche que sa voisine....

postra
09/03/2007, 10h58
je ne suis pas le président de la république pour fournir cette égalité, et ça serai mieux qu’elles arrachent ce droit en fait,
vous avez une vision fausse de cette question
Bien sûr qu’un grand nombre de femmes chez nous ne s’intéressent pas à leurs droits, comme dans le monde, car elles sont pas conscientes. L’intérêt matériel l’emporte sur tous chez nous parce que l’Etat a plongé l’Algérie dans le bazar de consommation..
vous vous êtes rendue compte de cela ! Donc à vous de les intéressé ces femmes, à vous d’engager la discussion avec elles sur le fait qu’elles doivent agire ! si on avance pas on recule.. plus de culture et moins de coiffure. Vos visites sur Alger seront plus efficaces de ce point de vue, en partageant avec ces femmes des idées plus essentielles sur la vie..

postra
09/03/2007, 11h12
Un autre point, n’emportez pas comme ça avec vous ce genre de fausses idées sur l’Algérie qui sont reprises rapidement par l’opinion occidentale
les femmes qui se battent en Algérie pour leur droits autant que femmes, mais aussi autant que citoyennes sont de plus en plus nombreuses
Elles sont dans les organisations, administrations, dans la presse même dans les régions les plus reculé elles imposent le changement.
C’est vrai que la lutte est entrain de s’affaiblire ces derniers temps, et c’est pour ça qu’il faut tirer la sonnette d’alarme car on est entrain de s’accoutumé à de minables libertés.. ministre de la culture femme, chef d’entreprise femme ex..
Ça ne suffit pas au regard de la démobilisation qui gagne les rangs de la lutte

saadiakabyle
09/03/2007, 11h39
J'ai déjà discuté avec elles plusieurs fois, et je pense que c'est peine perdue. Tu ne peux pas forcer les gens à réclamer leurs droits, et ils ne les réclameront que lorsque ça les intéressera, et je ne pense pas que ça les intéresse, en tout cas celles avec qui j'ai discuté, et pourtant elles sont toutes à des bons postes là-bas.

Et je ne vais pas mentir sur ce que j'ai vu pour faire plaisir à qui que ce soit, je témoigne juste de ce que j'ai vu, sans rien ajouter, ni rien enlever. Ce ne sont pas des fausses idées, c la vérité toute nue.

hakkimm
09/03/2007, 15h09
Algérie: un Conseil National de la Famille et de la Femme (http://www.saphirnews.com/Algerie-un-Conseil-National-de-la-Famille-et-de-la-Femme_a6207.html?PHPSESSID=b7d275f791b40392d83cc43 85a2cea17)

Mercredi, le Conseil National algérien de la Famille et de la Femme a été inauguré à l'occasion de la Journée Internationale de la Femme. Le conseil sera constitué de plus de 50 représentants ministériels, d'organisations publiques et de la société civile.

Il aura la charge de promouvoir et de coordonner le dialogue visant à renforcer les droits des femmes et des enfants. Le Conseil préparera également des évaluations régulières de la situation des femmes et des familles et développera des programmes tendant à encourager la participation des femmes dans la vie publique.

Lors de la cérémonie, la ministre algérienne pour la Famille et les affaires des Femmes, Nouara Saadia Djaafar, a déclaré qu'en dépit du fait que les femmes représentent 55% de la population algérienne, elles comptent seulement 18% de la population salariale et elles ne sont que 10% à travailler à la tête d'une firme ou d'une entreprise. Dans la vie politique, les femmes représentent 6.8% des membres du Parlement et elles ne sont que 3 ministres dans les cabinets, a-t-elle ajouté, appellant à une plus grande implication des femmes en politique.

source: Saphir News

zwina
09/03/2007, 21h35
Tu parles certainement de femmes sans enfants et non encore mariées qui ont un niveau de vie qui leur permet d'éviter bien des soucis pour le moment. Tu n'as pas du discuté avec ces femmes qu'on voit près des marchés des grandes villes et qui attendent de pouvoir récupérer de la nourriture pour faire les repas. Tu n'as pas du discuté non plus avec ces femmes qui ne travaillent pas et qui ont un maigre budget pour les courses qui ne leur permet pas d'acheter de viande toutes les semaines. Il y a de tout en Algérie, des femmes qui ont eu de la chance et ont pu étudié et obtenir un bon poste mais combien sont-elles dans ce cas ??? Une minorité c'est certain ;)

Cookies