PDA

Voir la version complète : Microsoft veut imposer le HD Photo à la place du Jpeg


Thirga.ounevdhou
10/03/2007, 08h54
Certaines technologies ont la vie dure. Malgré les progrès fulgurants de la photo numérique et notamment des capteurs CCD associés, le Jpeg reste depuis une dizaine d’années le format de prédilection pour archiver ou échanger des images. Mise au point par le Joint Photographic Experts Group, nom d'un comité d’industriels créé en 1986, la norme Jpeg a été publiée en 1992 ! Pour Microsoft, il est temps d’adopter une technologie plus récente.

L’éditeur a profité du salon PMA (Photo Marketing Association), qui se tient actuellement à Las Vegas, pour mettre en avant une solution de remplacement, à savoir le format HD Photo (extension « .hdp » ou « .wdp »). Anciennement baptisé Windows Media Photo, ce dernier a nécessité six ans de recherche et développement. Il tire notamment parti de l’expérience de Microsoft qui a mis au point les algorithmes de compression de ses formats propriétaires Windows Media Audio et Windows Media Video.

Le HD Photo offre une gamme de couleurs plus étendue grâce à une gestion de la profondeur sur 16 voire 32 bits contre seulement 8 bits pour le Jpeg. A qualité égale, les fichiers sont deux fois plus légers. Et d’après Microsoft, les manipulations successives d’une image (rotation, redimensionnement…) sont beaucoup moins destructives.

Une offensive logicielle et matérielle

Pour les experts, la supériorité technique du HD Photo est indiscutable. Mais jusqu’ici, les formats qui ont voulu détrôner le Jpeg, comme le Jpeg 2000, ont toujours échoué et ce, malgré leurs qualités. Le HD Photo peut-il remplacer un standard aussi établi que le Jpeg ? Pour tenir son pari, Microsoft lance une vaste offensive, sur plusieurs fronts.

Côté logiciel, l’éditeur a d’ores et déjà intégré le format HD Photo dans Vista. Les utilisateurs de XP peuvent télécharger le Framework .Net 3.0 qui le prend en charge directement dans le système d’exploitation. Il est supporté par Mac OS X (http://fr.fc.yahoo.com/a/apple.html). Microsoft a dévoilé au salon PMA, la version bêta d’un plug-in pour Photoshop CS2 et CS3 qui permet de convertir en HD Photo une image issue d’un appareil photo numérique. Enfin, d’ici à quelques mois, HD Photo sera pris en charge parInternet Explorer et par Office.

Côté matériel, l'éditeur ne ménage pas non plus ses efforts. Il a déjà convaincu plusieurs fabricants asiatiques de composants pour appareils photo numériques de supporter son format afin que celui-là soit géré directement dans les futurs appareils. Les spécifications de HD Photo peuvent être exploitées librement, sans avoir à payer de royalties. Et Microsoft souhaite en demander la normalisation à un organisme de certification reconnu.

Pour l’éditeur, l’enjeu est de taille. Le succès du HD Photo lui permettrait de s’affranchir des droits qu’il doit payer pour prendre en charge certains formats d’images dans ses logiciels. C’est notamment le cas du Jpeg qui a fait l’objet de plusieurs batailles juridiques; Enfin, la maîtrise technique du format HD Photo donnerait à Microsoft un avantage compétitif dans le domaine des logiciels de retouche d’image et de création de sites Web.
Adobe propose un format RAW universel

Tandis que Microsoft pousse le format HD Photo pour les usages grand public, Adobe met en avant chez les photographes professionnels le format DNG pour « Digital NeGative »,« négatif numérique » en français. Comme son nom le laisse deviner, il s’agit d’un format de stockage d’image universel destiné aux appareils photo numériques et, en particulier, aux reflex.

Les appareils haut de gamme enregistrent aujourd’hui leurs images dans un format brut (RAW, en anglais). Ce type de format contient toutes les informations saisies par le capteur et autorise un niveau de retouche et d’optimisation bien plus élevé que les photos au format Jpeg. Mais chaque constructeur propose son propre format RAW (CRW chez Canon, NEF chez Nikon, PEF chez Pentax, etc.), ce qui pose de gros problèmes de compatibilité et d’archivage aux photographes professionnels.

Adobe veut réconcilier tout le monde avec le DNG, lequel permet de préserver les qualités natives de chaque photo en embarquant les fichiers RAW dans un fichier DNG. Certains fabricants comme Leica, Ricoh ou Pentax proposent désormais ce format dans leurs derniers appareils photo.

- 01Net

Cookies