PDA

Voir la version complète : Paulo Coelho


nasser
21/09/2003, 00h46
Paulo Coelho est un écrivain brésilien. Il est surtout connu par son livre L'Alchimiste, l'une des meilleures ventes de tous les temps. Publié dans 100 pays et en 56 langues, l'ensemble des livres de Paulo Coelho s'est vendu à plus de 37 millions dans le monde.

SUR LE BORD DE LA RIVIERE PIEDRA
Paulo Coelho

"Au bout d'une petite demi-heure de trajet, nous arrivons à la chapelle. Un viel homme est assis sur les marches. C'est la première personne que nous nous sommes mise en route
- Bonjour, dit-il au vieillard
- Bonjour.
- Comment s'appelle ce village ?
- San Martin de Unx.
- Unx? dis-je. On dirait un de gnome!
Le vieux ne comprend pas la plaisanterie. Plutôt embarassée, je m'avance jusqu'à la porte de la chapelle.
- Vous ne pouvez pas entrer, dit le vieux. On ferme à midi. Si vous voulez, vous pouvez revenir à quatres heures.

La porte est ouverte. Je distingue mal l'intérieur, à cause de la pénombre.
- Rien qu'une minute. Je voudrais dire une prière.
- Je regrette beaucoup, mais c'est fermé
- Bon, d'accord, on s'on va, dis-je. Pas la peine de continuer à discuter.

Il garde les yeux fixés sur moi, mais son regard est vide, lointain.
- Tu ne voulias pas voir la chapelle ? demande-t-il

Le vieux nous regard, impassible. Il doit être content parce qu'il se passe quelque chose, là sous ses yeux, dans un endroit où les matins, les après-midi, les soirs sont identiques.

- La porte de l'église est ouverte, dit-il, s'addressant au vieux. Si vous voulez de l'argent, on peut vous en donner un peu. Mais elle veut voir cette église.
- Ce n'est pas l'heure.
- Tant pis, on entre quand même

Mon coeur bat plus vite. Le vieux bonhomme pourrait se fâcher, appeler la police, gâcher notre promenade.
- Pourquoi fais-tu cela ?
- Parce que tu as envie d'aller voir cette chapelle.
- On peut y aller, dis-je, au bout de ce que je me figure être la durée d'un "Je vous salue Marie".
- N'ai pas peur, Pilar. Tu n'es pas là pour faire de la figuration
- Je ne vois pas ce que tu veux dire
- Certaines personnes sont brouillées avec quelqu'un, brouillées avec elles-mêmes, brouillées avec la vie. Alors, elles jouent une pièce de théâtre et en écrivent le canevas d'après leurs frustrations.
- Je connais beaucoup de gens comme ça. Je sais de quoi tu parles.
- Mais le malheur est que ces gens-là ne peuvent pas jouer la pièce tout seuls, poursuit-il.Ils se mettent donc à convoquer d'autres acteurs.

-C'est exactement ce qu'a fait ce type là-dehors. Il voulait prendre sa revanche, et il nous a choisis pour cela. Si nous avions plié devant son interdiction, maintenant nous le regretterions, nous aurions accepté de faire partie de son existence mesquine et de ses frustrations.

- L'agressivité de cet homme était évidente, il nous a donc été facile de ne pas entrer dans son jeu. Mais d'autres, parfois, nous demandent d'être figurants lorsqu'ils se comportent en victimes et se plaignent des injustices de la vie. Ils exigent que nous les approuvions, que nous prenions parti.

Il me regarde droit dans les yeux.
- Attention! Quand on entre dans ce jeu, on en sort toujours perdant."

sheyla
23/09/2003, 19h36
D'autres citation de Paolo Coelho dans Sur le bord de la rivière Piedra

«C'est le coeur qui décide, et ce qu'il décide fait loi.»

«Aimer, c'est communier avec l'autre, et découvrir en lui l'étincelle de Dieu.»

«J'ai sacrifié mes rêves au nom d'un rêve plus élevé : la paix de l'esprit.»

«Il y a des choses dans la vie pour lesquelles il vaut la peine de se battre jusqu'à la fin.»

«La vérité existe toujours là où existe la foi.» Paul Coelho....

kalytus
25/09/2003, 21h22
C'est l'auteur le plus nul qui existe !!!
Ces romans sont des romans a l'eau de rose bon pour les midinettes en fleurs :mad:

Luna
25/09/2003, 22h27
J'ai lu l'alchimiste, qu'on m'avait fortement conseillé.. mis à part l'épisode du desert, j'ai detesté! :?

nasser
25/09/2003, 23h46
SUR LE BORD DE LA RIVIERE PIEDRA
Paulo Coelho

Un savant qui étudiait les singes, dans une île, était parvenu à enseigner à un guenon à nettoyer les patates dans l'eau d'une rivière avant de les manger. Débarrassé du sable et des saletés, le tubercule devenait plus savoureux. Ce savant, qui faisait cela uniquement parce qu'il rédigeait une étude sur les capacités d'apprentissage des singes en question, ne pouvait imaginer ce qui allait arriver.

Quelle ne fut pas sa surprise en voyant que d'autres singes de l'île se mirent à imiter la guenon! Tant et si bien que, un beau jour, lorsqu'un certain nombre de singes eurent appris à laver les patates, ceux de toutes les îles de l'archipel commencèrent à en faire autant. Mais le plus étonnant est que ces autres animaux avaient appris sans jamais avoir eu aucun contact avec l'île où l'expérience était menée.

Il existe sur ce sujet diverses études scientifiques. L'explication la plus communément admise est que, lorsqu'un nombre déterminé d'individus évoluent, c'est l'espèce toute entière qui finit par évoluer. On ignore combien d'individus il faut, mais on sait que les choses se passent ainsi.

@Lune et @kalytus
Merci pour votre opinion.

sheyla
26/09/2003, 08h02
C'est l'auteur le plus nul qui existe !!!
Ces romans sont des romans a l'eau de rose bon pour les midinettes en fleurs :mad:À 20 ans, on se soucie de l'opinion des autres; à 40 ans, on s'en moque; à 60
ans, on se rend compte qu'ils n'ont jamais rien pensé de vous...
Aider les autres ce n’est pas leur donner ce dont ils ont besoin mais bien les
moyens de les acquérir.
Ce que nous faisons aux autres ne nous est pas toujours rendu... et c’est
heureux dans bien des cas...bonne journée 8)

doudouche
14/10/2003, 20h27
A tout ceux qui ont lues Paulo Coelho ceux qui pensent qu'il est nul n'ont rien compris à la magie que dégage les textes. Cet auteur est capable de nous expliquer des choses tel que l'amour (Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et j'ai pleuré), tel que le destin (L'alchimiste) tel que le choix entre le bon et le mauvais chemin (Le démon et mlle Prim)... avec des mots si simples que tout le monde peut comprendre d'où son succès international!
Merci à toi Nasser d'avoir mis cette citation. :D

hoggar
10/11/2003, 14h48
oui quand tu lis Cohelo dans ce sens il est assez buvable et leger comme une volute de cigarette ,c'est à dire disparait assez rapidement .Ce n'est pas à mon avis qui n'engage que moi un grand ecrivain de ceux qui laissent des marques à vie qui lance de nouvelles ideologie ou une nouvelle façon de parler de la vie .Pas un camus ,pas un hugo ,pas un gibran un abounawas ou un Kundera ,c 'est seulement un simple qui vend et qui sait simplement utiliser le verbe pour nous emouvoir .Pour moi il n'est rien de plus qu'un nouvel operateur de telephonie avec soi et non un revolutionnaire .ET ces ces derniers qui font avancer le pourquoi du comment et le comment dois t'on le vivre .


En plus avec son appartenance à sa mysterieuse entité religieuse à chaque fois que je le lis j'ai l'impression que l'on essaye de me convertir ,du proselytisme quoi .
A bon entendeur bye .

Cookies