PDA

Voir la version complète : Help: Y'a t-il un recours lors d'une erreur médicale en Algérie ?


naouas
15/03/2007, 00h59
Désolé message déjà posté.

naouas
15/03/2007, 08h53
Y'a t-il un recours lors d'une erreur médicale en Algérie ?
--------------------------------------------------------------------------
Ma cousine 32 ans et en bonne santé, a fait une chute sur le trottoir et s'était fracturée la jambe. Une fracture ouverte qui avait déchiré des muscles intérieurs. Nos braves soignants sans avoir rien diagnostiqué se sont empressés de placer du plâtre en surface, sans rien traiter de la blessure qui à l'intérieur les tissus ont gangrenés, et cette semaine ils l’ont transportée à l’hôpital Mustapha pour lui amputer sa jambe. Quel recours elle a pour cette négligence médicale ?

absente
15/03/2007, 09h07
je suis triste et désolée pour ta cousine:sad:
Je ne sais pas du tous comment ça se passe malheuresement
désolé de ne pas pouvoir t'aider mais y a temerlan qui est médecin peut qu'il est au courant

Thirga.ounevdhou
15/03/2007, 16h04
Bonjour naouas,

Je suis vraiment désolée pour la cousine, vraiment dommage. (Allah Yechfira).

Ces cas arrivent souvent, on traite superficiellement , notamment quand il s'agit de Fracture. Je connais un personne qui avait vécu presque le même cas, mais cette dernière avait été brûlée...On avait traité ses brûlures a l'extérieure, alors que ses poumons étaient gravement affectés...et le temps n'a pas vraiment été en sa faveur. Elle est restée longtemps a l'hôpital et elle y encore.

rosace
15/03/2007, 16h04
Bonjour Naouas,

Je suis désolée pour ta cousine.

La procedure usuelle consiste à attaquer le medecin negligeant auprés de l'ordre des medecins.

thiziry
17/03/2007, 23h27
Il ne s'agit pas là d'une erreur mais plutôt d'une faute médicale, et la faute médicale est sanctionnée.

Quelle est la différence entre faute et erreur médicale ?

En resumé, je dirais que la faute médicale est conséquente à une négligence d'investigation diagnostique ou thérapeutique alors que l'erreur médicale, a lieu lorsque, suite à des investigations diagnostiques et efforts thérapeutique consensuels et conformes aux données actuelles et acquises de la science, le médecin passe à côté du diagnostique, ou de la conduite thérapeutique rationnelle. Je suis passé voir un confrère, qui est maitre-assistant en médecine légale, pour lui demandé avis à propos de votre cas, (il était tout aussi surpris et désolé pour ces faits) : il m'a fait savoir que la négligence étant évidente, la responsabilité pénale du traitant est engagée et la conduite à tenir consiste, à entamer une procédure judiciaire (contre le ou l'équipe de soignants ayant pris la décision de traiter ainsi une traumatisme pareil), non pas auprès de l'ordre des médecin, mais plutôt auprès du procureur de la république près le tribunal de la circonsiption, pour laquelle la structure sanitaire en question, est affiliée.

Si non, j'avoue que c'était vraiment attristant de prendre connaissance de ce cas, mais si la justice fera en sorte que ceux dont la conscience professionnelle est "fracturée" seront "amputés" du champs d'exercice d'un art aussi sensible que la médecine, j'espère que des cas pareils auront ainsi moins de chance de ce reproduire dans le future, inch'Allah..

Bonne courage, et permettez moi de vous rappeler l'intérêt de consoler votre parente, car elle subit là deux traumatismes : l'un physique dont le traitement revèle de la chirurgie, et l'autre, psychique, dont le consolidation s'appuye en grande partie sur l'apport de l'entourage familliale..

Qu'Allah soit avec vous tous.

naouas
18/03/2007, 08h58
Merci beaucoup thiziry pour ces précieux commentaires.

Cookies