PDA

Voir la version complète : POLEMIQUE Le pouvoir a lâché ses chiens de garde


abdelhamid31
07/04/2019, 08h40
POLEMIQUE
Le pouvoir a lâché ses chiens de garde

lematind************

Samedi 6 avril 2019 - 13:24

La persistance de la mobilisation citoyenne contre le système en place agace manifestement le pouvoir de l'ombre. Ce qui s'est passé vendredi 5 avril en est le signe le plus probant.
Plusieurs dérives ou agressions sur des personnalités de l'opposition ou des femmes ont été rapportés par la presse et les réseaux sociaux. Mokrane Aït Larbi, Rachid Nekkaz, Saïd Sadi, Karim Tabou ont été la cible de chiens de garde actionnés et sans nul doute payés pour semer le trouble et la confusion dans les esprits.

La concomitance de ces attaques inédites et gravissimes obéit inévitablement à des objectifs diaboliques. D'abord porter atteinte aux personnes susnommées et les jeter à la vindicte populaire en multipliant les intimidations. Et cerise sur le gâteau, le tout relayé par des médias lourds connus par le passé pour leur rôle de porte-flingues de la propagande des Bouteflika.

Pas seulement. Ceux qui ont actionné ces chiens de garde veulent aussi et surtout rendre la transition impossible, en créant des fractures entre les élites (toutes les élites, politique, syndicale, associative) et le mouvement populaire.


Pas une tête ne doit dépasser, pensent-ils ! Il faut enfumer la société, comme ils l'ont fait par le passé en présentant notamment Bouteflika en sauveur de l'Algérie.

Diviser pour régner
Il y a derrière cette ignoble manœuvre une volonté manifeste de salir le mouvement, voire -plus grave encore - trouver les ressorts de le remettre en cause, en créant les conditions de son interdiction. L'intention est claire : la dissidence citoyenne agace les tenants du pouvoir, ceux que la rue appelle le système, le vrai. Celui qui détient la décision.

La poursuite du mouvement après le « dégagement » de Bouteflika n'a pas l'heur de plaire. Car le mouvement persiste et signe : « vous devez tous partir ». Mais tous sous-entend justement ceux qui tiennent la décision et agitent toutes sortes de menaces.

Maintenant que la rue ne lâche rien, il faut la diviser, troubler les esprits, réveiller les haines recuites, dresser les Algériens les uns contre les autres.

Ces agressions et les tentatives de la gendarmerie d'empêcher les manifestants d'arriver à Alger participent d'une même volonté de neutraliser l'avenir. On se souvient des dobermans du FLN, des voyous lâchés et épaulés par la police le 14 juin 2001 pour casser du Kabyle et des agresseurs du mouvement de protestation de 2012... Le passif est lourd.

La main de fer qui veut se refermer sur le mouvement et par-là même sur les espoirs nés le 22 février a été actionnée par les puissants du moment.

Fait nouveau et inédit. En l'absence d'un président, le centre de gravité du pouvoir s'est déplacé au ministère de la Défense. Même les services de renseignement sont désormais passés sous la coupe du MDN. Alors ?

Ahmed Gaïd Salah, chef d'état-major et vice-ministre de la Défense, apparaît aujourd'hui l'homme de toutes les décisions, le premier responsable de tout ce qui advient ici et maintenant dans le pays.

Auteur
Hamid Arab

algerien2014
07/04/2019, 08h50
Il faut une réponse à la hauteur des aspirations du peuple à savoir :


- Filmer et diffuser sur les réseaux sociaux de tous les casseurs et fouteurs de troubles, donner leur noms et adresses!



- Intervenir et empêcher toute personne fouteur de trouble, et les délivrer aux forces de l'ordre,


- Déposer plaintes contre les casseurs avec les preuves (photos, vidéos)



- Constituer un cordon de sécurité autour des personnalités participant aux marches

Laari1
07/04/2019, 08h59
Mokrane Aït Larbi, Rachid Nekkaz, Saïd Sadi, Karim Tabou ont été la cible de chiens de garde actionnés et sans nul doute payés pour semer le trouble et la confusion dans les esprits.

Tout juste. Malheureusement, beaucoup, et ici même sur ce forum, se sont à chaque fois empressés d'appuyer la charge contre ces personnes qui ne faisaient que participer au mouvement.
On sait que des cachiristes sont parmi nous, mais les réactions des autres n'ont pas été unanimes à réagir comme il se doit, on continue encore à se tromper d'ennemi.

Risk
07/04/2019, 09h09
il semblerait qu'une simple rumeur, des propos sortis de leur contexte ou des cris de hyènes suffisent à briser la crédibilité d'une personne.

le personnage de Gaïd Salah est source de polémique aussi, deux camps se sont formé, entre partisans et détracteurs la guerre est déclarée

les femmes se sont faites insulter et menacer, ca a été largement relayé

mieux vaut s'en tenir aux faits, la paranoïa (et donc, nous mêmes) est notre pire ennemi

Chif
07/04/2019, 09h17
Ils sont faciles à reconnaître.

Par exemple, ils te demandent de ne plus les commenter (sur.... un forum, il faut le faire :mrgreen:) vus leurs arguments ridicules.

Les plus malins ne répondent pas.

Le but étant de faire tranquillement leur propagande ;)

Beaucoup de vidéos ont été postées sur les réseaux sociaux ces derniers temps des cachirs du système.

Ahmed2018
07/04/2019, 09h18
Si nous voulons que cette révolution réussisse, il faut inculquer à nos jeunes l'esprit du respect de l'autre, qui n'a pas les mêmes idées que nous, même les cachiristes doivent être autorisés à y participer, puisqu'ils sont aussi Algériens que nous.

Phileas
07/04/2019, 09h23
mieux vaut s'en tenir aux faits,
Risk
Je dirai aussi
Mieux vaut s'en tenir à l'objectif principal.
Si on se focalise sur Les parasites : news et fake news, périphériques (perturbations said saaid , ait larbi,... féministes... ali haddad, louh, les théorie du complots, la france, les émirats ... etc) on perdra l'essentiel.

Il y a une bande de malfaiteurs au pouvoir et il y a des gens sincères dans la rue.

Chif
07/04/2019, 09h36
Ahmed2018 bonjour,

Ton intention est louable.

Mais les cachiristes ont été habitués à la violence et la culture dictatoriale où seules eux parlent.

Ils ne prendront pas autant de pincettes. Ils défendent justement un système qui renie tout ce qui est différent d'eux. Le fln de l'indépendance est devenu le fln des cartels mafieux et d'une caste.

Ils sont même en train de nous annoncer un fln véritable. "(Ce qui est succulent...).

Ils sont comme les barbichistes leurs meilleurs alliés et qui sont pires dans le sens où leur parole est carrément divine et la critique "kouffar".

La contradiction est un blasphème pour les deux.

Je suis d'accord avec toi sur le fait de prévenir la jeunesse, les réseaux sociaux sont magiques. Ce n'est même pas pas dd l'éducation mais une prise de conscience.

La seule chose pessimiste : les cachiristes embrigadés qui fonctionnent au carburant vintage et sui sont payés.

Ils se voient au chômage.

Ce sont en réalité les plus dangereux, car ils ne se rendent compte de la situation et du danger qui les guette.

Face à la population ils vont très vite se retrouver tous seuls et abandonnés par leurs maîtres et après avoir fait le sale boulot....

Laari1
07/04/2019, 09h39
Mieux vaut s'en tenir à l'objectif principal.

En effet. Cela convient à tous.

Chif
07/04/2019, 09h41
"mieux vaut s'en tenir aux faits"
----------------

Les faits : ces attaques sont synchronisées et contre des symboles.

Qu'on les aime ou pas.

Laari1
07/04/2019, 09h52
Qu'on les aime ou pas.

Les symboles ou les attaques? :D
Les faits, quels qu'ils soient, ne doivent pas influer sur l'objectif principal.

Chif
07/04/2019, 09h54
Laari1, bonjour,

On se comprend bien : les symboles ;)

Qu'on les aime ou pas POLITIQUEMENT.

Ça te convient mieux ?

Laari1
07/04/2019, 10h10
Ça te convient mieux ?

J'avais compris. rassure-toi.
Et tu penses aussi que le plus important reste l'objectif à atteindre.

oudjda
07/04/2019, 10h36
non le mouvement reste fort , le peuple commence a comprendre les enjeux et ceux qui tire les ficelles,,,, les choses commence a ce réaliser
donc je pense beaucoup de monde qui quitte les sortie des "ven de rire" et la laisse aux reveurs ,cacheyiste,racaille,raté et les mercenaire des ennemis de l'algerie
wallah wa3lam

pack2000
07/04/2019, 11h02
les cahceristes se forment suite a une rente..dans la rente y'a pas des regles basé sur le savoir..
pour faire medecine par exemple il ya des regle bac avec 15 de moyenne et reussir 5 année d'etudes..

mais dans une rente c'est autre chose qui s'installe automtiquement la chita les coup bas et surtout la formation d'une caste..si la rente diminue et ne suffit pas a tout le monde il y aura installation d'une violenece et un chef chien regle la meute ...y'a pas de regle dans une rente...et personne ne voudra de regle car l'existance ne se base pas sur un travail fournit et un role a jouer, mais si un poste derriere lui une salaire, c'est pourquoi on appele pas les cahceristes mais les réglés du râtelier
ce terme de râtelier etait dit par les français agriculteur concernant les fonctionnaire inutile qui pilulait au seint du gouvernement et qui ne font rien et qui sont utilisé comme meuble comme soldat d'argile...souvent c'eatit que les agriculteurs qui travaillaient dure ils sont imposable et leur argent de la recette fiscale sont mangé par les râteliers qui ne foutaient rien du tout.

https://www.alliance-elevage.com/documents/0400468.jpg

Cookies