PDA

Voir la version complète : Fuite d'une bande sonore prouvant que le député Tliba paierait des voyous pour terroriser les employés! (Vidéo)


citoyen
07/04/2019, 10h48
https://www.youtube.com/v/IGye2RlI1XU
تسريب هاتفي:نائب بهاء الدين طليبة يحرض بلطجية لكسر إضراب نقابة حجار ويتعهد بدفع أموال

C'est un document explosif. Une bande sonore qui circule sur les réseaux sociaux montre une discussion entre "un baltaguia" et celui qui serait vraisemblablement le député FLN de Annaba, Baha-Eddine Tliba, où il est question de semer le trouble et de provoquer des violences au sein même du complexe sidérurgique d'El-Hedjar. "Tu me dis alors que je dois ramener des chômeurs et de les habiller en bleus de travail? Puis de foutre la pagaille et de tout allumer ? Est-ce bien cela El Hadj?" lui demande le "baltaguia à gage".

Ce à quoi répond Baha-Eddine Tliba avec agacement et énervement, visiblement sur ses gardes: " Je ne vais pas te répéter encore ce que je t'avais déjà dit. Et en plus combien de fois t'avais-je demandé de ne pas dire ce genre de chose au téléphone", criait le député.

Puis d'averir : "Mais cette fois ci-je veux avoir ma part, pas comme les autres fois ou je me suçait le pouce(...) J'ai failli me retrouver en prison à cause de toi", disait le baltaguia. " Aucun syndicaliste ne nous suivra. Il n'y a que les chômeurs qui accepteront de me suivre, à qui on doit donner des bleus de travail, afin qu'ils passent incognito (...) Mais ça va coûter beaucoup d'argent, car ils peuvent (les syndicalistes d'El Hadjar) me reconnaître comme la dernière fois et nous empêcher de rentrer", insiste encore l'homme de main
Pour rappel, Tliba a vu le syndicat qui lui est inféodé à El Hadjar dirigé par un certain Amouri Noureddine, dissout il y a quelques temps, et tous ses hommes de main dépossédés de leur fonctions syndicales et en passe d'être licenciés.

Il y a quelques jours, la population Annabi est sortie, dans un geste inédit, dans la rue afin de dénoncer les agissements de Tliba, l'accusant de baron de la drogue qui a transformé l'usine d'El Hadjar en scène de combats entre lui et les autres affairistes aguerris de la sidérurgie.

Le matin d'algérie

Je ne sais pas ce que vaut ce document sur le plan juridique, mais un procureur pourrait s'auto saisir de cette affaire.

par ailleurs, voici une échantillon de ce que pourrait entamer la mafia pour casser le mvt populaire.

danube
07/04/2019, 11h01
L'agreable surprise c'est de constater que derriere leurs agissements , la peur que la police et la justice les decouvres est presente : donc pas tous pourrit:lol:
Pour le reste je ,e sait pas pourquoi mais venant de ce tliba rien d'etonnant

ott
07/04/2019, 11h07
Autre boule puante envers le hmar qui apprend l'Allemand, du Sergent Garcia, oups, Sissi l'impératrice, pour casser du manifestant et aider à déclencher l'état d'urgence...

L'impératrice dans sa splendeur qui avait donné le tempo du vote de la feuille de vigne, oups la constitution de 2016, qui permet à Sissi l'impératrice de sauver sa peau...

pack2000
07/04/2019, 11h21
bof c'est connu ces chose la depuis les années. la ou il ya les devise, il ya des groupe de pression utilisait sous forme de syndicat comme les étudiants.
le but ce n'est pas de casser mais faire pression pour avaoir le budget devise et dinars..c'est pourquoi l'université les sociétés nationale ont connu une vague pression syndicaliste étrangère au syndicalisme de l'interreiru.
mais la ou l'administration n'a que les dinars il n y avait pas de perturbation

donc ces agissement ne se faisait que pour les devise c'est tout..une main etrangére?? surement ....

question des devises c'est tout...

si vous enlevez les devises des université vous allez voir tout va cesser et vous allez le constater comme en 62..

avant l’indépendance il ya une forte agitation maraboutique, une fois les français ont quitté l’Algérie, on entend plus parler du maraboutisme donc
le maraboutisme était une création coloniale...

pack2000
07/04/2019, 11h32
une autre chose qui etait courente mais dans la periode de disete
surement elle s'est attenué par la suite
le privé algerien n'avait pas de devise donc il passait par le secteur publique pour commander ces machine.
ensuite avec le relâchement les fonctionnaire du secteur publique commandaient des machines et le placer sous prête nom a extérieure.
il puise de la société et remplie sa propre société, ...mais la majorité sont maintenant vieux malade rein diabete tension, car dans leurs parcours ils etaient sous pression car il y avait des baggare entre eux et chacun doit fournir une grande tension pour avoir sa part et faire sa situation, bilogiquement parlant ils étaient esquinté bousillé...que va t'il faire avec l'argent ..question religion il ne pourait plus faire marche arrière pour se faire une virginité si le DRS n'a pas réussi a l'avoir les Anges ne vont pas le rater il ya deux anges qui inscrivent tout .:mrgreen:

Cookies