PDA

Voir la version complète : Concessionnaires automobiles: Abderrahmane Achaïbou tire à boulets rouges sur l'ancien ministre


Risk
08/04/2019, 11h43
HuffPost Algérie/ Radio nationale

RADIO M


Les activités de montage de véhicules ne sont pas profitables à l’économie nationale, a affirmé ce matin sur les ondes de la chaine 3 de la radio nationale, M. Abderrahmane Achaïbou, membre fondateur de l’Association des constructeurs et concessionnaires automobiles.

Invité de la matinale ce dernier n’est pas allé de main morte: la situation actuelle dans le secteur de l’automobile est due aux choix faits par l’ancien ministre de l’industrie M. Abdessalem Bouchouareb

M. Achaïbou a insisté le long de l’émission sur la responsabilité de cet ancien ministre dans l’établissement des cahiers de charges, les choix de montages, le type de véhicules et moteurs choisis, autant d’arbitrage qui ont conduit au désastre actuel. Pour preuve M. Achaïbou citera “le manque à gagner pour le Trésor public” causés par ces types d’opérations, en même temps que les prix prohibitifs auxquels sont cédés ces véhicules.

Avançant le chiffre de 3,7 milliards de dollars dépensés pour 180.000 voitures importés M. Achaïbou impute cette “gabegie” à “l’ère de Bouchouareb”, l’ex-ministre de l’Industrie, qui en son temps, rappelle-t-il, n’avait fait bénéficier les activités de montage qu’à une seule entreprise, en l’occurrence l’entreprise Renault.


Expliquant en quoi les montages de véhicules ne sont pas rentables, l’intervenant explique que ceux-ci sont montés puis démontés par leurs fabricants puis ensuite remontés en Algérie, engendrant autant de surcoûts.

Il signale, par ailleurs, que le cahier des charges, datant de 2015 et relatif à l’importation de véhicules neufs, “amendé deux mois après”, permettait, sous des prétextes de sécurité, de rajouter pour environ 1.500 dollars d’équipements, pas nécessairement indispensables” sur ces derniers, contribuant d’autant à augmenter d’environ 40% leurs coûts.

Si, indique-t-il, nous avions fait en sorte d’utiliser rationnellement les 3,7 milliards de dollars consentis auparavant, nous aurions pu importer 300.000 automobiles et protéger, en même temps, les 100.000 emplois, perdus depuis.


Ce n’est pas la première fois que Abderrahmane Achaiboupointe du doigt l’ancien ministre de l’industrie.

En février 2018 il avait accusé l’ex-ministre de l’Industrie et des mines Abdessalem Bouchouareb de lui avoir “demandé de l’argent indirectement” pour “lever la main” sur son activité.

tawenza
08/04/2019, 12h52
Achaibou n'a pas pu avoir un constructeur ?
Les places sont chères... Perso, je ne vais pas le plaindre

El_Hour1
08/04/2019, 13h33
En février 2018 il avait accusé l’ex-ministre de l’Industrie et des mines Abdessalem Bouchouareb de lui avoir “demandé de l’argent indirectement” pour “lever la main” sur son activité.
Ou sont les preuves? Parlez pour ne rien dire c'est une chose mais prouvez la corruption c'est autre chose.

pack2000
08/04/2019, 13h39
bof tout le monde le disait, bouchwareb etait sous un coup de pression exterieur sous wililiks, et il etait maintenu dans le gouvernement ce qui constitu pour tout le monde un point faible pour le gouvernement..un ministre sous charge est diminué..
ce sont ceux qui ont accionné le wikilils qui ont fait cette politique de l'automobile a asavoir si c'est reelemnt pour monter des vehicule ou autre choses..

dans un cadre commerciale les choses sont claires. le montage etait deja fait en algerie et n'a jamais a rien servit, il introduit un surcout ensuite il introduit des vol..des fuites etc..une voiture deja monté le fabriquant lui meme endosse les pertes...ici lorsque tu montes ça ne veut pas dire que le monteur ne va rien casser..ça ne veut pas dire 100 vehicule démonté seront 100 vehicule remonté..ya aucun pays meme les plus developpé qui font du montage
nos ministre pour cacher leurs incapacité font du populisme pour faire emerveillé le peuple et leur font dire qu'ils savent faire ceci cela..
c'est pourquoi il ne veulent jamais investire le monde de l'agriculture car l'agriculture d'une part la preuve est sur le terrain et facile a realiser ensuite pour certain d'autre il creent des projet non pas pour produire mais qui cherchent un projet qui necessite des devises..
car les intrants dans l’agroalimentaire ne nécessite pas des devises. tout est produit ici l'eau le sol le soleil la mains d’œuvre..

l'industrie n'est pour certains qu'un alibis pour demander un budget devise. c'est tout. si tu lui dit le créneau de l'agroalimentaire est porteur ça ne l’intéressera pas. il cherche les devises..

dans un gouvernement non populistes et non infecté par des personne a devises, les choses sont claires.

pour ne pas imprimer l'argent et augmenter les s alaire il faut tout simplement reduire la facture alimenatire chez les travailleurs. si 1 kg de tomate descend a 10 dinars le salaire seront augmenté augmenté sans aller les augmenter en masse monetaires..

si ces populistes qui n'ont aucune competence veulent une apparas pour qu'on leur disent qu'ils sont champion on peut leur organiser une ceremonie au sheraton et leur payer une sequence dans al jazira et leurs trouver une boite a succes comme obtenir l'oscar..ya des salle des fetes qui organisent ce genre de ceremonies..
dans une seule seance on peut éteindre leur flemme d'ego, ils vont se retirer a jamais de la scene politique. apres la ceremonie l'individu sera comme un chiffon, il suffit d'eteindre sa flemme de reveur
et on se débarassera d'eux une fois pour toute
place au travail et au serieux et aux vraie élite non des zécoles mais du terrain..va vendre les legumes meme vendre du legume ce n'est pas facile tu va devoir affronter les vraie vendeurs du terrain...
ces gens la ne sont utile qu'a une chose un gardien dans la foret..et meme ce gardien il ne pourra le faire :mrgreen:

Bachi
08/04/2019, 15h14
Expliquant en quoi les montages de véhicules ne sont pas rentables, l’intervenant explique que ceux-ci sont montés puis démontés par leurs fabricants puis ensuite remontés en Algérie, engendrant autant de surcoûts.

mdrrrr

J'ai toujours trouvé suspectes ces nombreuses usines auto s'érigeant à la vitesse de l'éclair.

Cookies