PDA

Voir la version complète : 13e vendredi : le peuple achève les espoirs du pouvoir


abdelhamid31
17/05/2019, 19h21
13e vendredi : le peuple achève les espoirs du pouvoir

TSA
Politique Par: Makhlouf Mehheni
17 Mai 2019 à 17:19

Pour la treizième fois en moins de trois mois, les Algériens sont sortis en masse réclamer du changement. Ils étaient des centaines de milliers dans certaines villes, des millions sur tout le territoire, à braver la faim, la soif et le soleil qui a tapé fort ce vendredi 17 mai, douzième jour de ramadhan.

À Alger, les images des principales artères et places du centre-ville noires de monde sont devenues routinières. À Bordj Bou Arréridj aussi, Tizi-Ouzou, Béjaïa, Constantine, Oran, Tiaret, Tlemcen, les mêmes images de forte mobilisation, de détermination et de sacrifice. La revendication reste la même : le départ de tous les symboles du système et l’engagement d’une vraie transition démocratique.


Cela fait treize vendredis que ça dure et pas un seul signe d’essoufflement. La lassitude a, au contraire, gagné le camp d’en face. Cela fait deux semaines que le pouvoir ne parle plus, ne propose rien, faute d’arguments, de solutions, peut-être de conviction. La dernière sortie d’un officiel de haut rang remonte au 5 mai, lorsque le chef de l’État par intérim Abdelkader Bensalah avait appelé à un dialogue devant permettre l’organisation de l’élection présidentielle « dans les délais », c’est-à-dire le 4 juillet.

Avant lui, c’est le chef d’état-major de l’ANP qui avait dit et redit pendant des semaines la nécessité de rester dans le cadre des dispositions de la Constitution, c’est-à-dire aller vers les urnes sous la supervision des personnages contestés, hérités du président déchu. Cela fait autant de semaines que le peuple dit non à une telle transition qui n’offre aucune garantie de déboucher sur le changement rêvé.

Le pouvoir, pour imposer sa solution, a tout misé sur l’essoufflement du mouvement notamment à l’avènement du ramadhan et sur son opération « mains propres » fortement médiatisée. Mais après treize journées de grande mobilisation étalées sur trois mois, il n’y a plus d’illusions possibles.

Les Algériens ne sont dissuadés par aucun aléa et aucune mesure ne leur a fait perdre de vue leurs revendications qu’ils ont réitérées ce vendredi : le départ du chef de l’État par intérim et du Premier ministre et l’annulation de l’élection présidentielle. Même s’il ne s’est pas exprimé sur la situation depuis trois semaines, Ahmed Gaïd Salah en a eu aussi pour son grade. Les slogans le visant directement ont été nombreux et beaucoup de manifestant l’ont exhorté de choisir son camp et lui rappeler que la dictature militaire n’est pas une option.

Le succès des marches de ce treizième vendredi est sans doute synonyme de la fin des espoirs du pouvoir d’imposer quoi que ce soit et annonciateur de la mort définitive de la solution constitutionnelle. Il n’est en effet pas à écarter que le report ou l’annulation de l’élection présidentielle du 4 juillet soit annoncé dans les prochains jours. Ce dimanche 19 mai marquera l’expiration du délai de dépôt des candidatures au Conseil constitutionnel.

Jusque-là, aucune candidature sérieuse n’est annoncée et on voit mal les décideurs choisir d’aller vers une élection censée régler la crise avec des personnages sans troupes ni aura comme Abdelaziz Belaïd ou Belkacem Sahli. Reste à savoir ce que le pouvoir substituera à sa solution constitutionnelle : une vraie transition ou un plan B qui risque d’allonger encore la crise, voire l’aggraver.

lala-moulati
17/05/2019, 21h38
Il n’est en effet pas à écarter que le report ou l’annulation de l’élection présidentielle du 4 juillet soit annoncé dans les prochains jours. Ce dimanche 19 mai marquera l’expiration du délai de dépôt des candidatures au Conseil constitutionnel.


Il n y aura pas de vote cela va de soi. Sinon pourquoi le peuple sort pour manifester?

Les analystes les plus avisés savent ca, meme Gayed sait tres bien qu' il n y aura pas d’élections. He is just pushing his luck. un aghyul.

ACAPULCO
17/05/2019, 21h46
De toutes manières , le départ imminent de bensalah et bedoui est plus que sur , c'est une question de semaines , reste gaid salah qui doit prendre sa retraite

jawzia
17/05/2019, 23h39
Il n y aura pas de vote cela va de soi.
Et du coup, cela achèvera la mission des bzzzzzz électroniques pour le plus grand bien du forum.

danube
18/05/2019, 00h34
Les evenements cachent une autre plan, le 4/7 devenu obsolete il y a de cela un mois le clan gaid active ailleurs là ou les yeux ne sont pas braqués et meme la pub "cachir" ferme l'oeil ; c'est la preparation de la prise en main de l'apn et du senat, et comme cela ne peut etre possible sans le FLN, c'est de là qu'il ont placé leur joker (la clique a saaidani) avec djemaai puis cette semaine ils activent a l'APN pour reprendre la direction.
L'objectif vous allez me dire, et ben oui apres le 4 jui vide constitutionnel , ils vont faire qu'une declaration de constitution sur mesure soit avalisé par les chambres et reprendre legalement la main .:mrgreen:

zemfir
18/05/2019, 00h45
Et du coup, cela achèvera la mission des bzzzzzz électroniques pour le plus grand bien du forum.


https://scontent-mrs2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/60547602_2688153824546510_3806215621331386368_n.jp g?_nc_cat=110&_nc_ht=scontent-mrs2-1.xx&oh=dbdc03e81f45e218110c665aa22be5c3&oe=5D5938D6

Chif
18/05/2019, 05h22
Salam, Azul, bonjour, guten tag,
un tweet rigolo qu'on m'a copié, pour bien commencer la journée :


Y.
@Yoooceph
Follow Follow @Yoooceph
More
A la grande poste, Hamadache parle, entouré d’une dizaine de personnes. J’ecoute, des betises a propos de soulta et de mosquees. Un jeune s’approche, le regarde, et dit: «hada nta, yakhi djayeh! Kount hab dir ambassade ta3 daesh. Aya kawed! hada tesem3oulou?»
😂😂 vive lemsagher

Translate Tweet
2:50 PM - 17 May 2019

Auf wiedersehen !

hbibnaali
18/05/2019, 06h09
La racaille Bensalah, Bedoui, ... s'ils avaient une seule goutte d'honneur, ils auraient démissionné... des parasites qui n'ont rien d'Algeriens, des traîtres qui ont toujours détruits leur propre pays ... vous avez sali le nom que vos pères vous ont donné, vos enfants raseront les murs pour ne pas les reconnaître :22:

Cookies