PDA

Voir la version complète : l'absence de l'être aimé


Zoubir8
20/03/2007, 13h30
Combien est dure l'absence de l'être aimé.
Avez vous des poèmes sous la main pour décrire ce spleen?

lily
20/03/2007, 14h10
trop faire au niveau des manipulations, alors je te remonte "mots de l'âme"


lily
la diablesse!

absente
20/03/2007, 14h11
Bonsoir Zoubir
Malheureusement, je n'ai plus cette envie d'écrire
tout est parti, envolé
je n'ai plus d'idées
ma tête est tout simplement vide

je te l'accorde, l'absence d'un être aimé est très dure à vivre
essaye de remonter ce coin réservé aux âmes "sensibles", peut-être trouveras-tu une source d'inspiration
Bon courage Zoubir!
Ta Zoubirette devrait être heureuse d'être aimée de la sorte ;)

Absente
20/03/2007, 14h27
Je te haie
Je te hais, Ô ravisseur de mon cœur
Car tu es source de ma douleur
Je te haie, Ô grand charmeur
Car ton absence me plonge dans la peur
Je te hais, Ô grand flatteur
Triste je suis sans tes paroles pleines de douceurs
Sans toi, je vis le plus grand malheur
Je te hais
Je te hais, Ô premier amour
Car mon bonheur a été si court
Je te hais, Ô bel amour
Car mon chagrin est fardeau si lourd
Je te hais, Ô dernier amour
Sans toi, je vivrai dans la solitude pour toujours
Je te hais
Je te hais, Ô garçon de ma jeunesse
Mon cœur si jeune a connu la vieillesse
Je te hais, Ô mon ange adorable
Pour moi t’oublier est impardonnable
Je te hais, toi qui es dans le monde du silence
Atrocement je souffre, tellement est dure
Ton absence
Oui, je te hais, et je me hais tellement
Car malgré ta mort, je t’aime encore
Aussi follement.

Zoubir8
20/03/2007, 14h39
je te hais me semble trop fort
quant à ma belle elle est partie pour être seule!!!

Absente
20/03/2007, 14h41
Alors prends une guitare et va sous son balcon et chante-lui 'ana roméo wenti ya juliette' :lol:

Zoubir8
20/03/2007, 14h52
C'est compliqué.
Il y a deux balcons...

Zacmako
20/03/2007, 17h09
Face au vent
à la petite Zoubirette

Même si tu devais être lointaine, en Chine ou en Perse
Derrière l’océan, face au vent, je viendrai te rejoindre
A travers la montagne ou par les chemins de traverse
Sur un radeau ou dans un songe qui saura t’atteindre.

Ton âme si présente est plantée dans mon fort intérieur,
Tes racines ont conquis tous les recoins de mon être,
Effaçant d’un trait de bonheur mes années antérieures
Bardées d’entraves et d’ennui que tu as fais disparaître.

Si des fois j’appréhende l’avenir avec un peu de recul,
Car parfois, l’espace entre nous me parait indomptable
Je pense que l’espérance ne doit pas faire de calculs,
Perdre l’espoir pour toujours est une chose détestable.

Même si par malheur, tu ne seras jamais près de moi,
Et que j’apprendrai soudain, ton départ de ce monde,
Je garderai ce serment dans le cœur et, sans aucun émoi
J’attendrai ton appel de là-bas pour que je te réponde.

Et si, avant toi par contre, je ferai cet ultime voyage,
Il faudra relater à tes petits ce que j’étais à tes yeux,
Tu prendras tout le temps jusqu’à ce qu’ils aient l’âge
De peser la douleur de l’absence puis d’un dernier adieu.04/02/2007

Zacmako
20/03/2007, 17h13
Ton emblème immortel


Si mon cœur devait se vider de toi un peu chaque jour,
Il me faudrait plus d’une vie pour évacuer ton amour,
Si je devais à la fin, t’oublier et faire de toi un souvenir,
Ce sera le dernier jour, celui qui m’est écrit pour mourir.

Les caprices de la vie ne feront rien pour nous rapprocher,
C’est gravé dans les livres que personne ne peut décrocher,
J’ai ressenti cette pénible vérité dés le tout premier instant,
Mais, tel un mièvre candide, j’ai cru pouvoir défier le temps.

T’aimer aussi fort d’aussi loin est une chose démentielle,
Priant l’aide divine, je lève souvent les mains vers le ciel.
Il ne me reste que la voie des regrets pour ultime recours
Mais je suis convaincu quelle ne me sera d’aucun secours.

Si mes échecs et déboires amusent autant la providence
Je veux juste du répit mais je sais que je n’ai aucune chance
Depuis mon printemps, elle m’a habitué à autant de revers
Je ne me fais pas d’illusion, moi qui entame déjà mon hiver.

Dans mon vent, ton image ne sera jamais une feuille morte
Ton emblème immortel défiera les tempêtes de toutes sortes,
Malgré tout ce que j’endure, je peux dire et je te le promets
Tu ne pourras quitter mon cœur, car je ne t’oublierai jamais.
11/02/07

saryta
20/03/2007, 17h49
Juste une petite phrase. Je ne sais plus qui a dit: "un seul être vous manque, et tout est dépeuplé!".

saryta
20/03/2007, 17h51
Comme toujours, tes poèmes sont magnifiques! Merci de les partager avec nous! :4: :4: :4:

Grain2sel
20/03/2007, 23h24
Juste une petite phrase. Je ne sais plus qui a dit: "un seul être vous manque, et tout est dépeuplé!".

une variante :

"un seul hêtre vous manque, et tout est des peupliers";)

warry
21/03/2007, 00h03
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.
Alphonse de Lamartine
Extrait de L'Isolement

la revanche
21/03/2007, 01h14
SARYTA en l'occurence ici c'est..deux étres vous manque et la térre entiére est depeuplée...oh lala que c'est dur d'avoir un grooos coeur..:rolleyes:

Laari1
21/03/2007, 11h05
Saryta :
« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. »
C’est bien de Lamartine. Il a écrit aussi :
« Ô lac ! l’année à peine a fini sa carrière
Et prés des flots chéris qu’elle devait revoir,
Regarde, je viens seul m’assoir sur cette pierre
Où tu la vis s’assoir. »

Zoubir8 :
as-tu lu : « je t’en supplie, reviens ».

saryta
21/03/2007, 11h09
Merci de m'avoir rafraichi la mémoire! Celà fait bien longtemps que je n'ai pas revu mes classiques! ;)

warry
21/03/2007, 15h52
J'aime vivre au son de la musique
J'aime pourtant écrire au diapason du coeur
J'aime m'évader de tous ces sacrifices
Mais j'oublierais sans doute jamais cette petite :4:

toraya
23/03/2007, 17h10
uje sais je viens en retard mais le poeme de lamartine est tres explicite *un seul etre te manque est tout depeuple* a mediter

warry
24/03/2007, 13h16
Un jour sans ta présence
Est un jour sans couleur
Où ton absence
Est une grande douleur.
Un jour sans ton sourire;)
Est un jour sans fin............................................... ............................:4:

saryta
24/03/2007, 13h53
C'est très beau, warry! Merci de partager ces belles phrases.

warry
24/03/2007, 22h58
merci saryta:4:

saryta
24/03/2007, 23h07
Trouvé sur le net, j'ignore qui en est l'auteur.

Je t'ai demandé si tu m'aimais bien, tu m'as répondu non
Je t'ai demandé si j'étais belle, tu m'as répondu non
Je t'ai demandé si j'étais dans ton cœur, tu m'as répondu non
Je t'ai demandé si tu allais pleurer si je partais loin, tu m'as répondu non

Donc j'ai commencé a marcher...
Tu as attrapé ma main et tu m'as dit ...
Je ne t'aime pas bien, JE T'AIME...
Tu n'es pas belle, tu es magnifique...
Tu n'es pas dans mon cœur, tu es mon cœur...
Et je ne vais pas pleurer si tu pars, je vais mourir... "

Je t'aime.

warry
24/03/2007, 23h39
Aimer à perdre la raison, les larmes dans les yeux
qui sont remplis de bonheur ; je suis heureux
d’avoir auprès de moi une flamme qui réchauffe mon cœur
Il y avait longtemps que j’attendais ce moment,
une éternité un quart de siècle… j’ai cherché pourtant….

Cookies