PDA

Voir la version complète : Le projet politique du HIRAK: publication reportée au 25 juin


bouberita
03/06/2019, 01h15
Pour une multitude de raisons objectives ( aucun signe de sincérité du pouvoir, risques évidents de répressions des leaders du Hirak, présence sournoise de la police politique, difficulté de formalisation des documents finaux des débats etc.), la publication de la plate forme du Hirak et de sa feuille de route, a été reportée au 25 juin prochain, selon un des organisateurs de la conférence nationale de la société civile.

Trois rencontres de ce forum de préparation de la conférence nationale ( le 18 et 25 mai et le 1er juin) n’ont en effet pas suiffes à rapprocher totalement les avis sur les contenus la plate forme politique et la feuille de route qui en découle.

La conférence du 25 juin sera là pour trancher les différends qui viendraient à subsister à cette date. D’autres acteurs, exceptés ceux qui avaient été parties prenante au 5é mandat pour Bouteflika, pourraient rejoindre cette conférence pour lui donner plus de poids et de représentativité.

Jusqu’à ce jour, Environ 90 organisations de la société civile (13 syndicats autonomes, 50 associations, des militants des droits de l’Homme, des syndicats d’étudiants et enseignants d’universités, des représentants de l’émigration, des militantes de la cause féminine, des intellectuels, des journalistes etc.) seront parties prenante à cette importante conférence, que d’aucuns qualifient déjà de « 2ème congrès de la soummam », créée à l’effet de produire la plate forme politique du Hirak et sa traduction concrète en feuille de route applicable dans le temps.

Ces résolutions consensuelles seront publiées pour servir de base à d’éventuelles négociations avec le vrai détenteur du pouvoir, en l’occurrence, l’état major de l’armée exclusivement, car il n’est pas question que les leaders du Hirak issus de cette conférence négocient avec le chef d’Etat par intérim et le premier actuel actuels.

A travers Cette conférence les leaders du Hirak visent également à afficher la force politique et sociale du mouvement, représenté par plus d’une centaine d’organisations capables de mobiliser pour la cause des millions d’algériens. L’affichage d’un tel rapport de force aussi favorable au Hirak un tel rapport de force est gage de réussite en cas de négociation avec un pouvoir qui n’hésitera à exhiber sa force par des intimidations, des arrestations, des poursuites judiciaires et autres.

A l’heure où le conseil constitutionnel annonce l’annulation de l’élection présidentiel du 4 juillet, rien ne augure de la volonté de l’état major de l’armée d’aller à cette conférence avec la sincérité que requiert cette rencontre politique. Des rumeurs non innocentes font en effet déjà état d’une nouvelle convocation du corps électorale pour le même scrutin et avec les mêmes Bensalah et Bedoui pour l’organiser. Une éventualité qui sera, à l’évidence, refusée par les leaders du Hirak. Ni le début de la conférence et, encore moins,son issue ne sauraient être garantis en pareilles circonstances. Le chemin vers la naissance d’une nouvelle république promet donc d’être long et semé d’embûches.
Par Nordine grim, Algérie eco

shadok
03/06/2019, 01h42
Très bonne initiative. Les détracteurs ne pourront plus dire que l’élite ne fait rien et que le Hirak n’a pas de représentants.

Harrachi78
03/06/2019, 02h14
L'initiative sera "bonne" lorsqu'elle accouchera de quelque résultat utile. Pour l'heure, ce que je retiens de l'affaire c'est cette partie là :

Trois rencontres de ce forum de préparation de la conférence nationale ( le 18 et 25 mai et le 1er juin) n’ont en effet pas suiffes à rapprocher totalement les avis sur les contenus la plate forme politique et la feuille de route qui en découle.

C'est qu'il doit en avoir des "avis" dans la scène ...

shadok
03/06/2019, 02h21
Il faut attendre la publication de la plateforme du Hirak le 25 juin prochain !

hbibnaali
03/06/2019, 02h29
... comme on dit, mieux tard que jamais.

Pomaria
03/06/2019, 02h39
Harrachi C'est qu'il doit en avoir des "avis" dans la scène ... Mes excuses Harrachi de te le dire ainsi, mais depuis le début du Hirak, tu sembles beaucoup trop pessimiste. Malgré les avancées.

Tu as trop tendance à privilégier le statuquo et à attendre que les solutions parfaite qui te conviennent, viennent des autres ...
Tu sais que tu peux, toi aussi, proposer des idées de solutions. :razz:

Laari1
03/06/2019, 02h49
C'est qu'il doit en avoir des "avis" dans la scène ...

C'est tout naturel, mettre tout le monde d'accord n'est pas chose facile. Mieux vaut prendre du temps que faire un mauvais accord. En tous cas, seul le débat démocratique permet d'atteindre les résultats escomptés qui répondent aux revendications et aux aspirations, à savoir l'instauration d'une république démocratique et d'un état de droit où le pouvoir revient au peuple.

bouberita
03/06/2019, 02h54
C'est qu'il doit en avoir des "avis" dans la scène ...

c'est surtout le nombre impressionnant de syndicats autonomes , d’associations , divers groupes ...
une bonne chose d'avoir tous ce beau monde autour d'une table, ( manque les parties politiques ? ) par contre, et a l'ere du digital et du social media , la communication est vraiment bidon... laisser cet espace au armés de Doubab ou aux "influenceurs" aux agendas obscurs ou débiles et c'est aller droit au mur

le temps n'est pas en faveur de cette révolution.

Harrachi78
03/06/2019, 03h07
Il faut attendre la publication de la plateforme du Hirak le 25 juin prochain !

Plateforme de ladite Conférence et de ceux qui vont l'animer, soyons précis. Une fois que le travail sera fait, on saura si ca sera assez consensuel pour se permettre de dire qu'ils reprėsentent plus qu'eux-mêmes et que leur proposition pourra servir de base à une solution ou, tout au moins à un dėbut de solution.

Mais doit, attendons donc le 25 Juin pour voir ce qu'il en est

Harrachi78
03/06/2019, 03h27
... Mes excuses Harrachi de te le dire ainsi, mais depuis le début du Hirak, tu sembles beaucoup trop pessimiste ...

Sceptique plutôt que pessimiste et j'avais aussi dit, depuis le début, pourquoi cela : une classe politique trop médiocre pour offrire ne alternative immédiate à ce qui est appelé à disparaitre ; l'inexistance d'une culture de la négociation politique et du compromis et, pour l'heure je n'ai rien vu qui puisse me pousser à changer d'avis. J'attends donc, sans grande conviction, faute d'autre chose. On verra bien le 25 du mois en cours, peut-être parviendront-ils à m'étonner. Je ne demande pas mieux.

... Malgré les avancées ...

La seule avancée notable à mes yeux c'est la fin du 5e mandat et ce qui s'en suit. Or, cela ce ne sont pas les politiques qui l'ont réalisé mais exclusivement la pression populaire qui, à mes yeux ne peut faire plus que cela de manière constructive. Rien n'est venu par la suite et on fait plutôt du sur place.

... Tu as trop tendance à privilégier le statuquo et à attendre que les solutions parfaite qui te conviennent, viennent des autres ...

Je ne suis pas un politique, je suis un citoyen. Mon job est de demander/attendre des choses comme tout le monde ici, et leur rôle à eux c'est de mener et pondre des solutions aux problèmes politiques et autres qui se posent. Moi, je vote ... ou pas.

... Tu sais que tu peux, toi aussi, proposer des idées de solutions ...

J'ai déja exposé mon opinion là-dessus, et maintes fois : un président légitime doit être élu et un gouvernement doit être désigné pour gérer le pays et ses affaires. Une fois la passation des pouvoirs effectuée, pourra s'ouvrir une transition de 10 ans s'il le faut, et tout le monde pourra y aller à sa guise en débats et en chantiers de réforme.

Harrachi78
03/06/2019, 03h34
... C'est tout naturel, mettre tout le monde d'accord n'est pas chose facile. Mieux vaut prendre du temps que faire un mauvais accord ...

Pas de problème en soit. Qu'on ne demande juste pas à ce que l'Etat doit vidé de tout personnel en attendant que tous ces messieurs dames parviennent enfin à un accord sur comment doit se présenter l'alternative immédiate à ce vide. Simple question d'ordre à mes yeux car il n'est pas question que le pouvoir reste vide un seul instant.

... En tous cas, seul le débat démocratique permet d'atteindre les résultats escomptés qui répondent aux revendications et aux aspirations, à savoir l'instauration d'une république démocratique et d'un état de droit où le pouvoir revient au peuple ...

D'accord.

Harrachi78
03/06/2019, 03h38
... une bonne chose d'avoir tous ce beau monde autour d'une table ...

En effet, et je trouve déja scandaleux qu'ils aient pris autant de temps rien que pour avoir l'idée de se réunir ! Attendons donc pour voir ce qu'ils pourront pondre comme feuille de route. Ca pourrait être intéressant. ...

... manque les parties politiques ? ...

Bien trop minables à l'ėvidence !

Cookies