PDA

Voir la version complète : John Backus, le père du langage Fortran est mort


morjane
22/03/2007, 15h45
Une page de l’histoire de l'informatique se tourne. John Backus, l’informaticien américain qui dirigea le développement du célèbre langage de programmation Fortran, s’est éteint à l’âge de 82 ans samedi 17 mars. Beaucoup d’experts considèrent que la mise au point du Fortran marque une étape clé dans l’histoire de l’informatique, au même titre que l’invention du microprocesseur par Intel.

John Backus, pionnier de la théorie des langages de programmation, fut embauché par IBM en 1950 pour simplifier les techniques de codage des programmes. Après la publication en 1954 d’un rapport intitulé Specifications for the IBM Mathematical Formula Translating System, il fédéra une équipe d’ingénieurs qui l’aida à concrétiser ses recherches.

Récompensé en 1977

En 1957, le premier compilateur Fortran (contraction de Formula Translating) vit le jour. Pour la première fois, une application permettait de traduire en instructions machine des programmes rédigés dans un langage dont la syntaxe était proche des formules mathématiques. Très rapidement, le Fortran connut un franc succès dans la communauté scientifique et dans l’industrie. Doté d’une bibliothèque de fonctions impressionnante, il est toujours utilisé par les chercheurs mais a cédé le pas à des langages plus récents, tels que le C++. Créé en 1964, le célèbre Basic s’est beaucoup inspiré du Fortran et de l’Algol, un autre langage fondateur créé par le néerlandais Edsger Dijkstra.

John Backus a également élaboré une notation qui permet de décrire la structure des langages de programmation. Améliorée par le danois Peter Naur, elle a été rebaptisée Backus-Naur Form (BNF).

En 1977, John Backus a été récompensé pour l’ensemble de ses travaux par un Turing Award, l’équivalent du Prix Nobel en informatique.

Par O1net

Cookies