PDA

Voir la version complète : Mort de Mamoudou Barry : réactions en Guinée et dans la diaspora guinéenne en France


alibigoud
22/07/2019, 10h46
La presse guinéenne se fait l'écho de l'émoi et de l'"indignation" après la mort du chercheur guinéen Mamoudou Barry à Rouen. "Sur la toile, l’annonce du décès tragique de ce jeune enseignant-chercheur a suscité une onde de choc alors que dans sa famille biologique à Conakry (la capitale guinéenne), c’est l’incompréhension mêlée d’indignation", rapporte le site d'informations Africaguinée (http://africaguinee.com/articles/2019/07/21/france-ce-qu-sait-du-meurtre-du-chercheur-guineen-mamoudou-barry).
"C'est une grosse perte pour nous. Un jeune, brillant, tué par le fait de la bêtise humaine. C'est triste. Nous présentons nos condoléances à tout le peuple de Guinée, particulièrement à la famille éplorée", a réagi Amara Camara, l'ambassadeur de Guinée en France, sur le média en ligne Guinée Réalité. (http://guineerealite.com/2019/07/20/assassinat-de-mahmoud-barry-en-france-cest-une-grosse-perte-pour-nous-reaction-de-lambassadeur-amara-camara/) Le diplomate devrait rencontrer la famille du chercheur dans la matinée du 22 juillet 2019, selon le site d'informations.
"Nous attendons le rapport de l’ambassade. Mais retenez déjà que nous allons exiger que justice soit rendue dans cette affaire", a confié pour sa part à Africaguinée (https://www.africaguinee.com/articles/2019/07/21/assassinat-de-mamoudou-barry-en-france-premiere-reaction-du-gouvernement-guineen) le ministre guinéen des Affaires étrangères Mamadi Touré.
Appel au calme

En Guinée, des manifestations seraient prévues à Conakry. Une initiative à laquelle s'oppose le président des Guinéens de Normandie, Aly Therian, rapporte le site Guinée Réalité (http://guineerealite.com/2019/07/21/france-les-guineens-de-rouen-demandent-de-sursoir-a-toute-manifestation-devant-lambassade-dalgerie-a-conakry/). Il a demandé "aux jeunes qui veulent manifester demain (22 juillet 2019) au niveau de Conakry de surseoir à toute protestation" et de ne pas " (transformer) leur manifestation en une agression vers n’importe quel pays".
Notamment "les ambassades d’Algérie ou de n’importe quel pays, parce que personne ne sait encore si l’agresseur est Algérien, Marocain ou autre". Tout ce qu’on sait, poursuit Aly Therian, c’est qu’il est d’origine maghrébine, donc ce qui nous laisse le droit d’attendre encore la fin de l’enquête en cours pour connaître réellement l’identité de l’auteur de cette agression".
En France, "toute la Guinée est en larmes et a perdu un autre jeune talentueux", peut-on lire sur la page Facebook de l'Association des jeunes Guinéens de France qui a lancé une cagnotte en ligne pour soutenir la famille du défunt. "Nos collègues de l'Association des Guinéens de Rouen vont suivre l'évolution de la situation pour que nous puissions agir ensemble", précise le post.


Les circonstances de la mort du juriste guinéen Mamoudou Barry restent encore à déterminer par l'enquête qui a été ouverte en France. Le communiqué (http://www.thinkingafrica.org/V2/mamoudou-barry/) publié le 20 juillet 2019 par Thinking Africa, institut de recherche et d’enseignement sur la paix en Afrique dont il était membre de l'équipe de recherche, indique qu'il a été "victime d’une agression verbale puis physique d’une extrême violence qui lui ont causé des lésions cérébrales et l’ont mis dans un coma profond dès la soirée du 19 juillet".
Sa mort est survenue (https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/mort-homme-31-ans-apres-violente-altercation-pres-rouen-1701976.html) le lendemain au CHU de Rouen où il a été transporté après l'altercation qui a eu lieu à Canteleu, une commune voisine. Le ministre français de l'Intérieur Christophe Castaner a assuré dans un tweet que "tout est mis en oeuvre pour identifier et interpeller l'auteur de l'agression qui a coûté la vie" au chercheur guinéen.

Selon un proche de la famille qui s'est confié à France 3 Normandie (https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/temoignage-ami-mamoudou-barry-se-confie-drame-canteleu-1702112.html), les propos de l'agresseur de Mamoudou Barry étaient racistes et faisait à l'allusion à la finale de la Coupe d'Afrique des nations qui a opposé le Sénégal à l'Algérie dans la soirée du 19 juillet. "Vous les sales Noirs, on va vous niquer ce soir", aurait déclaré l'agresseur selon Kalil Aissata Kéita.
D'après les informations du site Africaguinée, "la dépouille du défunt devrait être ramenée en Guinée".
source : France Info Afrique

rago
22/07/2019, 11h02
Ce crime est immonde et ternit la CAF et davantage encore la victoire de l'équipe algérienne.

Saluons la sagacité du président guinéen.

- En Guinée, des manifestations seraient prévues à Conakry. Une initiative à laquelle s'oppose le président des Guinéens de Normandie, Aly Therian, rapporte le site Guinée Réalité. Il a demandé "aux jeunes qui veulent manifester demain (22 juillet 2019) au niveau de Conakry de surseoir à toute protestation" et de ne pas " (transformer) leur manifestation en une agression vers n’importe quel pays".

Notamment "les ambassades d’Algérie ou de n’importe quel pays, parce que personne ne sait encore si l’agresseur est Algérien, Marocain ou autre". Tout ce qu’on sait, poursuit Aly Therian, c’est qu’il est d’origine maghrébine, donc ce qui nous laisse le droit d’attendre encore la fin de l’enquête en cours pour connaître réellement l’identité de l’auteur de cette agression".

panshir
22/07/2019, 12h34
Alibigoud,

Paix à son âme et soutien total à la famille de la victime.

T'as beaucoup prié et t'as enfin trouvé ton fait divers?
Tu devras encore prier pour la nationalité du grand raciste criminel. Y en au moins 4 au choix: marocaine, algérienne, tunisienne, française....:lol:


Europe 1.fr

".....De sources policières, Mamoudou Barry a été agressé vers 20h20 à Canteleu, dans la banlieue de Rouen. Selon un "ami proche" de la victime, Kalil Aissata Kéita, lui-aussi Guinéen et enseignant-chercheur à l'Université de Rouen, "l'agresseur les a pointés du doigt et a dit : 'Vous les sales noirs, on va vous niquer ce soir'".

Alors dans sa voiture en compagnie de sa femme, Mamadou Barry "est sorti, simplement pour avoir des explications sur le pourquoi de l'insulte qui a été proférée contre lui", poursuit Me Jonas Haddad auprès d'Europe 1. "Immédiatement, il s'est pris des coups de poings et des coups de bouteilles qui ont provoqué sa chute. Il est tombé la tête la première sur le sol, avec le rebord d'un arrêt de bus, ce qui a provoqué les blessures mortelles".

Un suspect turc interpellé

Lundi matin, un suspect de nationalité turque, né en 1990, a été interpellé à Rouen. Sous curatelle forcée, il présente des "antécédents psychiatriques" et est aussi connu pour des infractions à la législation aux stupéfiants. Selon une source policière, le suspect portait "un maillot du club turc de Galatasaray" au moment des faits. "Il faut vraiment que les enquêteurs fassent leur travail pour étudier les liens et les motifs qui ont conduit, d'abord à ces propos racistes, et ensuite à cette agression qui a conduit à l'assassinat de M. Barry", notait déjà le conseil de la famille avant l'interpellation.

Sur Twitter, plusieurs personnalités politiques, telles que le député LR Éric Ciotti, celui du Vaucluse Julien Aubert, ou encore Julien Odoul, membre du bureau national du RN, n'avaient de leur côté pas hésité à dénoncer "un crime raciste perpétré par des supporters algériens"....."

L'anti algérien Ciotti a aussi beaucoup prié.

alibigoud
22/07/2019, 12h59
T'as beaucoup prié et t'as enfin trouvé ton fait diversCertains ont du prier encore plus fort que moi pour sortir le sujet plus au dessous : CAN des familles attaquées par des extrémistes.
Je ne vois donc pas pourquoi mon sujet n'aurait pas non plus sa place d'autant plus que dans le cas considéré de ce crime raciste il y a eu mort d'homme.
Vous remarquerez la discrétion des médias nationaux dans cette affaire.
Si ce Guinéen avait été tué par des fachos ou des membres de l'extrême droite il y aurait eu un déchainement médiatique avec la formule : crime raciste qui nous renvoie aux heures les plus sombres de notre histoire.
Tandis que là l'auteur de ce crime n'est vraisemblablement pas un facho, comme lu dans l'article.
D'ailleurs le fait que les associations antiracistes ne soient pas montées au créneau immédiatement montrent bien leur embarras, elles qui ne dénoncent que le racisme des Français d'origine européenne.

alibigoud
22/07/2019, 13h05
Lundi matin, un suspect de nationalité turque, né en 1990, a été interpellé à Rouen. Sous curatelle forcée, il présente des "antécédents psychiatriques"
Je comprends votre soulagement de constater que ce n'est pas un Algérien. Il vaut toujours mieux que ce soit un ressortissant d'un autre pays. Et cela vaut également pour moi de savoir qu'il n'est pas Français afin que mon pays ne soit stigmatisé par certaines communautés.
On va nous faire le coup du "disiquilibri" pour atténuer le caractère raciste de l'agression.

katiaret
22/07/2019, 13h12
Paix à son âme et notre condoléances à la famille de la victime.

8SYYcyD528w?t=2m16s

panshir
22/07/2019, 13h14
T'as le droit de poster ce fait divers avec prudence. Les médias ont fait leur boulot de prudence attente après la grande erreur au sujet de la maman tuée par un français (j'emploie pas l'expression franco marocain) à Montpellier en montrant du doigt l'algérien comme le font les fachos. Rappelles toi ce qu'ont balancé les médias lourds au sujet de la maman. Même si correction le mal a été fait par les médias.

Concernant les familles caillassées par des fachos à Lyon, j'ai rien entendu de la part des médias lourds sans trop chercher. Juste pour signaler que les faits commis par des fachos ne sont pas médiatisés en direct. Si la victime d'un crime raciste a telle nationalité c'est normal que ses concitoyens expriment tout de suite leur colère comme le font les guinéens ou les algériens sur ce forum.

Tu vois c'est un turc déséquilibré alcoolisé qui assassiné le guinéen. Et c'est isolé, nous ne montrerons pas du doigt les turcs. Les autorités guinéennes ont été très intelligentes. Tu imagines si le soir du 19 les médias avaient écrit un guinéen assassiné par "un supporter algérien". Tu auras tous les clichés avec en tête "racaille cités jeunes banlieues......". J'ai remarqué ce soir là la prudence des médias tv qui ont bien évoqué la fête et images montrant fans de l'Algérie et du Sénégal ensemble.

Oui, la justice sera clémente, hôpital psychiatrique, vu son passé et fiche judiciaire, sous curatelle forcée. ;) Les stupéfiants plus alcool, il faut voir les dégâts neurologiques. Il faut passer son chemin si un avec bouteille d'alcool provoque. Et clémente quelque soit la nationalité pour les déséquilibrés.
Il faut voir si la justice, l'Etat, n'ont pas fauté en laissant un dangereux déséquilibré dans la nature.

Le hasard a voulu que juste avant la finale un déséquilibré soit lâché dans la nature. lol


Oui, même quand les témoins disent "origine maghrébine" malgré le maillot d'un club turc ou finlandais pour tous ceux qui ont un profil méditerranéen, il faut être très prudent. Et t'as du remarquer au sujet des avis de recherche portraits robots de criminels faits par la police ou gendarmerie, même pour un gaulois au final, il y a toujours une petite tendance maghrébine chez le dessinateur. ;)


Pour toutes ces raisons, il faut ouvrir un topic spécial "faits divers France".

Il faut avoir des avis équilibrés et non sur la défense dès que des français fachos sont montrés du doigt ou la France critiquée par une petite minorité.

alibigoud
22/07/2019, 13h28
Même si correction le mal a été fait par les médias.
Les médias sont des habitués de ce genre d'erreurs.
Lorsque Mohamed Mehrat a tué plusieurs militaires devant leur caserne et que parmi les victimes il y avait des noirs, les médias se sont aussitôt déchainés sur la piste de l'extrême droite parce qu'un témoin bigleux avait déclaré que le tueur avait les yeux bleus.

alibigoud
22/07/2019, 13h41
T'as le droit de poster ce fait divers avec prudence.
C'est que j'ai fait avec réserve car je n'ai pas ajouté de commentaire, estimant à juste titre que je n'avais pas d'élément pour désigner le responsable de ce meurtre, vu le stade de l'enquête.

panshir
22/07/2019, 14h04
Je me souviens très bien pour le criminel et antisémite assassin d'enfants Mérah 2012. C'était inédit en France bien avant la nouvelle vague terroriste 2015. Le nom de la ville Montauban a fait rappeler un crime raciste très ancien: un algérien oranais jeté d'un train en marche par des fachos années 80. Roger Hanin avait fait un film sur ce crime raciste "Train d'enfer". Les années 80, c'était la bonne époque des luttes anti racistes et pour le vivre ensemble, de la part des personnalités comédiens chanteurs.....
Avec des amis, au fond, nous souhaitons que le criminel ne soit pas un fanatisé extrémiste musulman. Hélas si, un fiché S français de parents algériens et dommage que les policiers ne l'ont pas attrapé avant surtout avant qu'il s'en prenne à une école juive dès la nouvelle piste de recherche confirmée. Ils en avaient la possibilité.

Gengis Khan
22/07/2019, 17h38
années 80, c'était la bonne époque des luttes anti racistes et pour le vivre ensemble, de la part des personnalités co

L'anti racisme des années 1980 a été instrumentalisé par le pouvoir politique français pour pousser les communautés immigrées et notamment noires et maghrébines, à s'opposer aux Français dits « blancs ». Pour créer un climat d'antagonisme communautaire.

Tout ça évidemment dans une logique de diviser pour mieux régner.

Également, toute les luttes sociétales en France ont étés soutenues par le pouvoir politique pour empêcher le peuple de s'intéresser aux questions sociales ( sociétale //=// social ) , qui elles risquent de remettre en cause fondamentalement le pouvoir politique. C'est ce que disait exactement Karl Marx.

Le pouvoir politique jubile derrière l'écologie par exemple, l'écologie c'est une formidable chose pour elle, c'est une chimère qu'elle peut manipuler à souhait, par contre dès qu'il s'agit de questions sociales ou économiques, la le pouvoir s'inquiète et essaie de camoufler cela en détournant l'opinion publique avec divers artifices.

Bachi
22/07/2019, 20h00
"Vous les sales Noirs, on va vous niquer ce soir", aurait déclaré l'agresseur selon Kalil Aissata Kéita.

sale raciste !

Il ne faut pas l'occulter, le racisme existe bel et bien parmi les Algériens.
J'arrive d'Alger et honnêtement, les commentaires racistes sur les noirs dits "ka7louche", j'en ai entendu en une semaine assez pour en être écœuré.
Rappelons nous aussi comment nos gros bandits Ouyahia, Jamel Ould Abbes traitaient les Africains, comment ils les abandonnaient en plein désert, vieillards, enfants, femmes enceintes. Et comment ils les accusaient d'être sidatiques, des voleurs, des criminels.

Sales racistes !

Bachi
22/07/2019, 20h58
PARIS - L'auteur présumé de l'agression raciste à Rouen, qui a coûté la vie au Guinéen Mamoudou Barry, s'est avéré un Français d'origine turque et non pas algérienne comme ça été largement rapporté par les médias français, indique lundi le procureur de la République.

Le procureur de la République a confirmé son interpellation et sa mise en garde à vue, deux jours après avoir agressé mortellement l'enseignant-chercheur guinéen de l'université de Rouen.

Selon la police, le présumé auteur, "sous curatelle renforcée", aurait des antécédents psychiatriques et serait connu des services de justice pour des infractions à la législation sur les stupéfiants.


...............

Cookies