PDA

Voir la version complète : S’il en dépendait de l’être, je l’aborderais


agour amechtouh
23/03/2007, 21h55
Lemmer d bnadem a t-nnzer
Rebbi a s-nehder
F ccraâ yellan di tsewhid

Alebâadh iwelleh-it yaâmer
Iketter-as zzher
Isnaâet-as mkul abrid

Albadh iâemmed-as yenter
Wer t-id-ifekker
Di lemhayen yetszeggid.


S’il en dépendait de l’être, je l’aborderais
Ou encore de Dieu alors je me plaindrais
De la situation présente

D’aucun a été gâté
De toute part débordant de chance
Et tout bien orienté

D’aucun sciemment abandonné
D’emblée ignoré
Davantage enfoncé en cette misère.:4:
si m'hand u m'hand

agour amechtouh
24/03/2007, 20h35
A lfahmin lleh ghaleb
Rebb’ak’i gekteb
Lmehn’a tâaddi f rras

Matchi t-tisselb’ay nesleb
Attas i nâetseb
Aql’agh d imehzankullas

Lweqt agi yeskaddeb
Salet lmudjareb
W’ur nuda ur âeddant fellas.


Hélas ! Vous qui saisissez
Dieu a décidé ainsi
Que j’endure mes souffrances

Mais je demeure lucide
Malgré le poids des épreuves
Qui ont fait de moi l’éternel malchanceux

Le temps est changeant
Prenez témoignage auprès des instruits par l’expérience
Plutôt que qu’auprès de ceux qui n’ont rien enduré.:4:

agour amechtouh
24/03/2007, 23h23
En langue Kabyle

Gulagh seg Tizi-uzu
Armi d akfadu
ur hekim-en ddeggi aken ellan
Anerez wala aneknu
Axir da3wessu
Anda tsqwiden chifan
Del gherva tura deg qeru
Gulagh ar ne nfu
wala laquba gger ilfan.

la draduction en français

J'ai juré que de Tizi-Ouzou
Jusqu'a Akfadou
Nul ne me fera subir sa loi
Nous nous briserons
Mais sans plier
Plutôt être maudit
Quand les chefs sont des maquereaux.
L'Exil est inscrit au front
Je préfère quitter le pays Que d'être humilié parmi ces pourceaux. :4:

Cookies