PDA

Voir la version complète : La Banco National Del Laforo et Deutsch Bank entrent au marché algérien


takamra
24/03/2007, 00h57
Parmi les plus importantes en Italie et en Allemagne
La Banco National Del Laforo et Deutsch Bank entrent au marché algérien


La Deutsch Bank et la Banco national Del Laforo, filiale de BNP Paribas, feront parti des banques étrangères activant, cette année en Algérie, après l’obtention de leurs agréments.
La banque italienne, BNL, est la sixième en Italie, et la première à pénétrer le marché algérien, selon des sources bancaires. Cette décision reflète la stratégie d’expansion adoptée par la BNP Paribas, qui a pu étendre son activité à travers son réseau bancaire, sa branche de prêts Cetelem, et Cardif, pour les assurances. La filiale internationale italienne représente une nouvelle étape dans le projet de privatisation du Crédit populaire d’Algérie (CPA). La banque française attend beaucoup de cette transaction, qui lui permettra de posséder un réseau comprenant 126 agences, réparties sur l’ensemble du territoire national, et trente agences supplémentaires prévues avant la fin 2008.
BNP Paribas est parvenue à acheter la Banco national Del Laforo, en mars dernier, conformément à l’accord d’intégration, qui a permis à la banque française d’étendre son réseau dans plusieurs capitales, et d’acquérir les actifs des sociétés de prêt de location « Locavit », tout en projetant d’étendre son réseau à des pays comme l’Algérie, étant donné que la banque française détient 98 % des parts de la banque Italienne. Le Parlement devrait approuver l’opération d’intégration, avant la fin de l’année, en conservant à Rome, le siège de la banque italienne.
Par ailleurs, la Deutsch Bank s’apprête à pénétrer le marché maghrébin, à travers une de ses filiales. Après le marché Tunisien, elle envisage de se positionner dans le marché algérien.



2007-03-24
Par S. Hafid

zmigri
24/03/2007, 19h10
:rolleyes: takamra,
tu dois faire attention quand tu cites les noms de sociétés pour ne pas tomber dans la confusion à ma connaissance ça s'écrit:
banco del lavorio et Deutsche bank.

takamra
24/03/2007, 22h03
:redface: merci Zmegri,y'a confusion dans le nom de la banque Italienne.

*******************************************


Une banque italienne s'installe à Alger
par Hamid Guemache

BNL arrive en Algérie. La banque italienne rachetée récemment par BNP Paribas s'installe dans des bureaux au niveau de la filiale algérienne du groupe bancaire français à Alger. Une première pour une banque italienne. Objectif de la BNL (Banca Nazionale del Lavoro): tirer profit de la densité des relations économiques entre l'Algérie et l'Italie, dominée par le gaz.

Les entreprises italiennes s'intéressent de plus en plus au marché algérien, notamment au développement de la PME/PMI et aux industries agroalimentaires. En 2006, l'Italie a été le deuxième fournisseur de l'Algérie avec près de deux milliards de dollars d'exportations et une part de marché de 8,84%. L'Italie est aussi le deuxième client de l'Algérie avec des achats de l'ordre de 9 milliards de dollars, derrière les Etats-Unis. Le futur gazoduc Galsi qui reliera directement l'Algérie à l'Italie à partir de 2009, va développer davantage les relations économiques entre les deux pays. En plus, la Sonatrach ne veut plus se cantonner dans un simple rôle d'exportateur de gaz, mais veut distribuer directement du gaz sur le marché italien.

L'arrivée de BNL entre dans le cadre du développement en Algérie de BNP Paribas. Après Cetelem (crédit à la consommation) et récemment Cardif (assurances), le groupe bancaire français renforce sa présence dans notre pays avec l'arrivée de BNL. « Notre ambition est croissante en Algérie. Nous évaluons en permanence nos objectifs et notre plan d'affaires en fonction de l'évolution et des besoins du marché », explique le directeur général de BNP Paribas El Djazaïr, François-Edouard Drion. La banque française compte étendre son réseau d'agences bancaires avec l'ouverture en 2007 d'une trentaine de nouvelles agences à travers le pays.

BNP Paribas veut couvrir et renforcer sa présence dans les principales villes du pays: Alger, Oran, Constantine, Sétif, Béjaïa, Annaba... « Nous avons des centres d'affaires destinés aux entreprises et des agences dédiées aux particuliers », explique M. Drion. En plus de l'extension de son réseau bancaire constitué actuellement de 24 agences, BNP Paribas veut développer de nouveaux produits spécifiques au marché algérien, le crédit immobilier, élargir le crédit à la consommation et développer la monétique. Pour y arriver, BNP Paribas mise sur la formation de son personnel et une stratégie d'innovation financière permanente.

Cookies