PDA

Voir la version complète : Explosion de la délinquance en Algérie


Thirga.ounevdhou
14/03/2005, 09h16
15 526 délinquants arrêtés en 2004 par la Gendarmerie nationale. En collaboration avec les directions de l’éducation, de l’environnement, de la jeunesse et des sports, de la santé, de la culture, des affaires religieuses, de la formation professionnelle, des élus, des associations et des médias des cellules de prévention viennent d’être installées, à titre expérimental, au niveau d’Alger, de Annaba et d’Oran. Pas moins de 3 123 délinquants de moins de 18 ans ont été arrêtés, en 2004, par les services de la gendarmerie qui ont relevé que les délinquants âgés de 18 à 29 ans sont au nombre de 24 468. Le bilan fait ressortir que la tranche de 29 à 40 ans représente 13 788, alors que les plus de 40 ans en comptent 8 413. Face à cette situation, la gendarmerie a décidé de prendre le problème à bras-le-corps. D’où l’émergence de l’idée d’instaurer des cellules de prévention de la délinquance juvénile. Celles-ci seront implantées en premier lieu, et à titre expérimental, au niveau de la capitale, de Annaba et d’Oran. Un choix qui est loin d’être fortuit puisque la wilaya d’Oran figure à la tête du peloton en 2002 avec 202 cas, suivie d’Alger avec 179 cas et Batna avec 138 cas. Oran est considérée comme une ville connue par sa forte densité où le taux de chômage et de déperdition scolaire est assez effarant. Conséquence : prolifération des actes de vol, d’agression et des mœurs où des mineurs sont impliqués. Ces mêmes facteurs sont cités dans d’autres villes où on retrouve quasiment des dénominateurs communs, en l’occurrence “la pauvreté associée à un manque d’éducation”.

- Plus de renseignements sur le sujet. http://www.liberte-************/edit.php?id=36032 (http://www.liberte-************/edit.php?id=36032)

PACTE
14/03/2005, 19h27
les declarations faites par la gendarmerie et le nombre des delinquants, cette phrase est un foure tout ( chauffards,petite delinquance et autres) ils font chaque trimestre le bilan de leurs activites.
Mais dans la realite, certaine personne arreter ou interpeller par ces gendarmes ne font pas l objet d arrestation ou d incarceration, tel les motifs conduite dangereuse ou de petits delais, vente a la sauvette etc.........

Cookies