PDA

Voir la version complète : SFR lancera sa box Internet


nassim
29/03/2007, 00h36
SFR, le numéro deux français du mobile avec 17,9 millions de clients lance le 25 avril sa propre box Internet. Pour ses abonnés, il propose, en plus du forfait mobile, un autre à 29,90 euros mensuels, incluant un accès Internet, la télévision (mais pas de vidéo à la demande avant la fin de l'année) et la téléphonie illimitée vers les fixes nationaux ainsi que vers certains numéros fixes étrangers.

Arrivant après ses concurrents, SFR entend faire la différence par sa qualité de service. « Nous voulons être numéro un en relation client », affirme Franck Cadoret, directeur général commerce et service client. La qualité est aujourd'hui la priorité des acteurs Internet, alors que les plaintes des consommateurs ont encore augmenté de 50 % l'an dernier.

SFR promet un service client dédié répondant en moins d'une minute. Il offre trente minutes d'appels, depuis le mobile, vers le service clients, pendant les trois premiers mois. Et pour les consommateurs qui ne parviendraient toujours pas à installer leur box, SFR a créé une société de service d'assistance à domicile, forte de 500 techniciens. Les 20 000 premières installations à domicile seront facturées 1 euro. SFR en a profité pour affirmer qu'il abaisserait à dix jours, à partir de septembre, le délai de résiliation pour tous ses clients mobiles.

« Happy Zone »

Pour les consommateurs, qui ne veulent pas s'abonner à Internet mais sont tentés par les appels illimités, SFR lance « Happy Zone ». Une formule inédite en France, mais qui « compte déjà plusieurs millions de clients en Allemagne et en Italie », a affirmé Frank Esser, PDG de SFR. Pour 14,90 euros mensuels, cette formule permet à l'abonné SFR, lorsqu'il est à son domicile, de passer depuis son téléphone mobile habituel des appels illimités vers les numéros fixes, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Frank Esser vise 2 millions de clients à l'offre « Happy Zone ». Mais sans préciser à quel horizon. « Dans les tests menés dans deux départements, 80 % des clients étaient satisfaits, et 70 % étaient prêts à le recommander à leur entourage », a indiqué Jean-Marc Tassetto, directeur général grand public et marketing de SFR. Seule ombre au tableau : SFR, dont le projet de rachat de Tele2 France (activités fixe et Internet) est bloqué par Bruxelles, ne peut pas encore s'appuyer sur les 350 000 abonnés Internet de Tele2, qui devaient lui servir de tremplin.

source : Le Figaro

Cookies