PDA

Voir la version complète : Sonatrach et Gazprom ne créeront pas de cartel gazier


nassim
29/03/2007, 00h46
Le ministre de l’Énergie et des Mines, M. Chakib Khelil, en visite à Rome, a eu à répondre à plusieurs interrogations de la presse italienne, notamment la sécurité de l’approvisionnement et le récent accord entre la Sonatrach et le géant russe Gazprom, sachant que le gaz acheminé par ces deux pays représente plus de 60% des importations italiennes.

Au sujet de l’accord avec Gazprom, qui selon la presse italienne, viserait à la constitution d’un “véritable cartel”, le ministre a indiqué que cet accord est tout ce qu’il y a de normal entre des sociétés qui collaborent entre elles. “Il n’y a aucun accord entre Sonatrach et Gazprom pour contrôler quoi que ce soit, ni dans le marché, ni dans la fourniture”, a affirmé le ministre, précisant que c’est un accord standard ayant le même contenu que ceux signés avec Stat-Oil, Shell ou British gaz, sociétés avec lesquelles, a t-il précisé, Sonatrach entretient une excellente coopération. “Avec Gazprom, nous n’avons même pas encore démarré des activités ensemble que ce soit dans l’exploration ou la production”, a t-il ajouté avant de souligner que “cela ne devrait susciter aucune inquiétude particulière de nos clients”.

L’accord intergouvernemental relatif au projet du gazoduc reliant l’Algérie à l’Italie via la Sardaigne (GALSI) sera signé dans un mois environ, a affirmé le ministre de l’Énergie et des Mines, M. Chakib Khelil, au terme de sa visite de travail de deux jours dans la péninsule où il a rencontré plusieurs responsables italiens.

source : Liberté

Cookies