PDA

Voir la version complète : The mystery of Algerias ISR Gulfstreams


Page : [1] 2

Chif
03/01/2020, 12h03
The mystery of Algerias ISR Gulfstreams
africanaerospace.aero | 6 juin 2018

It has been more than two years since a $1.1 billion deal with Raytheon for three intelligence surveillance and reconnaissance (ISR)-configured Gulfstream 550s was signed. Yet, according to sources, little progress has been made on integrating new systems on the business jets.
The contract, brokered by Algerian Forces joint chief of staff, General Ahmed Gaid Saleh, is causing a scandal in Algeria.
Raytheon, or Greenville-based E-Systems which it bought, has in the past supplied similar ISR-configured business jets, like the Sentinel R1 (Global Express) to the UK RAF. Since then it has been looking to gain a bigger foothold in special mission systems integration, and this deal went some way to achieving that.
Raytheon regards this kind of work as ‘multi-int ISR’. At the Paris Air Show last June, the company’s vice president, business development, Jim Hvizd, said it had generated around $2 billion in special mission aircraft business over the past four years. He wouldn’t add detail, but it would have included the Algerian G550s, and another G550 destined for the US Navy range support at NAWC Point Mugu.
Not being a systems integrator, the US aerospace giant outsourced the Algerian work to US-owned Field Aerospace, based at Will Rogers World Airport in Oklahoma. This is where the three Gulfstream 550s, N543RN c/n 5543, N546RN c/n 5546 and N550RN c/n 5550 (ex N750GA) are all currently housed.
Field’s past work has included the US Air Force’s KC-10 and KC-135, but among its boasts is that of an ISR integrator. However, it appears no work on the integration of Raytheon’s systems on the three Gulfstream 550s has so far been started.
According to our sources, Field Aerospace has realised it is unable to carry out the integration, with several reasons being cited: “There is not enough power being generated on board the aircraft to keep the multi-spectral systems working and, while a bigger generator is required, it has not been delivered.”
The same source continued: “Secondly, modifications to the aircraft’s airframe to accommodate the system will be so cumbersome, and cause so much drag, that the flight management load systems and on-board software needs to be completely re-written.”
Another issue is that, due to US international traffic in arms regulations (ITAR), sensors like the DB-110 tactical dual band day/night reconnaissance system, an exportable version of the U-2’s SYERS system, have to be downgraded “at added cost to the Algerian Air Force.”
Instead of an active electronically scanned array (AESA) radar, the Gulfstreams are going to be fitted with a ‘repackaged recycled version of the old Raytheon HISAR radar called HISAR 3000, with a mechanical steering antenna.
There’s no robust electronic counter measures (ECM) either, just peacetime functions.
The older HISAR system is already operational on the Algerian Air Force’s fleet of Beech 1900s, acquired in the early 2000s.
Algeria also wanted to integrate two L3 Wescam MX-20 electro optical/infrared turrets, which include a laser-designator. But, under the ITAR restrictions, these are banned.
It is unclear if General Saleh is looking to take legal action against Raytheon for not fulfilling the contract. However, it seems he has now turned his attention to Italy’s Leonardo to supply up to six MC-27J Spartans, which is not going down well with key figures in the Air Force Command. “It is not a dedicated ISR aircraft and the concept of operations doesn’t sit well within our aspirations to have an inter-operable system,” commented one source. “It has been to Algeria, but we weren’t impressed and it is untried by any export customers, so why is he now looking at this aircraft rather than a tried-and-tested strategic ISR platform?”
While all this unfolds, Algeria has seen its plans for an integrated strategic and tactical ISR capability unravel. When asked to comment, Raytheon had not responded by the time African Aerospace was going to press.
Meanwhile, neighbour and long-time foe, Morocco, is also looking to procure four strategic ISR platforms, aimed at defeating Algeria’s deadly S-300 surface-to-air missile (SAM) systems and Su-30s multi-role fighters acquired from Russia.
There is also the possibility these could eventually be augmented by the impressive S-400 Triumf.
The two types under consideration are the Gulfstream 550 offered by Texas based L-3, while Israel’s Elta is offering either the Global Express 6000 or the Gulfstream 550. A decision is likely to be made by the end of the year and will significantly increase Morocco’s already impressive integrated air defence system.
Highly sophisticated ISR platforms like these are now becoming increasingly popular because they are being modified to cover several key aspects of intelligence gathering, such as electronic intelligence (ELINT), communications intelligence (COMINT), signals intelligence (SIGINT) and electronic support measures (ESM). As such, they are becoming increasingly popular with the Arab Coalition fighting in Yemen.
Saudi Arabia is considering such a system for integration on a Bombardier Global 6000 business jet, while the United Arab Emirates has contracted the UK’s Marshall Aerospace and Defence Group to work on two ISR-configured Global 6000s.

Chif
03/01/2020, 12h05
Les 1ers scandales sous garcia vont sortir petit à petit....

Chif
03/01/2020, 12h07
Traduction automatique

Le mystère des ISR algériens Gulfstreams
Publié le 6 juin 2018 · Ajouter un commentaire

Les retards dans les travaux sur trois Gulfstreams 550 de mission spéciale inquiètent l'armée de l'air algérienne. Rapports d'Alan Warnes.



Cela fait plus de deux ans qu'un accord de 1,1 milliard de dollars avec Raytheon pour trois Gulfstream 550 configurés pour la surveillance et la reconnaissance du renseignement (ISR) a été signé. Pourtant, selon des sources, peu de progrès ont été réalisés sur l'intégration de nouveaux systèmes sur les avions d'affaires.
Le contrat, négocié par le chef d'état-major interarmées des Forces algériennes, le général Ahmed Gaid Saleh, fait scandale en Algérie.
Raytheon, ou E-Systems basé à Greenville qu'elle a acheté, a dans le passé fourni des avions d'affaires configurés ISR similaires, comme le Sentinel R1 (Global Express) à la RAF britannique. Depuis lors, il cherche à s'implanter davantage dans l'intégration des systèmes de missions spéciales, et cet accord a en quelque sorte permis d'y parvenir.
Raytheon considère ce type de travail comme «ISR multi-int». Lors du salon du Bourget en juin dernier, le vice-président du développement commercial de la société, Jim Hvizd, a déclaré avoir généré environ 2 milliards de dollars en avions de mission spéciale au cours des quatre dernières années. Il n'ajouterait aucun détail, mais il aurait inclus les G550 algériens et un autre G550 destiné au support de la gamme US Navy à NAWC Point Mugu.
N'étant pas intégrateur de systèmes, le géant américain de l'aérospatiale a sous-traité le travail algérien à Field Aerospace, propriété des États-Unis, basée à l'aéroport Will Rogers World d'Oklahoma. C'est là que se trouvent actuellement les trois Gulfstream 550, N543RN c / n 5543, N546RN c / n 5546 et N550RN c / n 5550 (ex N750GA).
Le travail passé de Field a inclus les KC-10 et KC-135 de l'US Air Force, mais parmi ses vanteries, il y a celle d'un intégrateur ISR. Cependant, il semble qu'aucun travail sur l'intégration des systèmes de Raytheon sur les trois Gulfstream 550 n'ait été entrepris jusqu'à présent.
Selon nos sources, Field Aerospace a réalisé qu'elle n'est pas en mesure de réaliser l'intégration, pour plusieurs raisons citées: «Il n'y a pas assez de puissance générée à bord de l'avion pour maintenir les systèmes multispectraux en fonctionnement et, alors qu'un plus gros générateur est nécessaire, il n'a pas été livré. "
La même source a poursuivi:" Deuxièmement, les modifications de la cellule de l'avion pour accueillir le système seront si lourdes, et causeront tellement de traînée, que les systèmes de charge de gestion de vol et les logiciels embarqués ont besoin être complètement réécrit. "
Un autre problème est que, en raison de la réglementation américaine sur le trafic international d'armes (ITAR), des capteurs comme le système de reconnaissance tactique bi-bande DB-110, une version exportable du système SYERS de l'U-2, doivent être rétrogradés " »
Au lieu d'un radar à balayage électronique actif (AESA), les Gulfstream vont être équipés d'une« version recyclée reconditionnée de l'ancien radar Raytheon HISAR appelé HISAR 3000, avec une antenne de direction mécanique.
Il n'y a pas non plus de contre-mesures électroniques robustes (ECM), juste des fonctions en temps de paix.
L'ancien système HISAR est déjà opérationnel sur la flotte de Beech 1900 de l'armée de l'air algérienne, acquise au début des années 2000.
L'Algérie souhaitait également intégrer deux tourelles électro-optiques / infrarouges L3 Wescam MX-20, dont un désignateur laser. Mais, sous les restrictions ITAR, celles-ci sont interdites.
Il n'est pas clair si le général Saleh cherche à intenter une action en justice contre Raytheon pour ne pas avoir respecté le contrat. Cependant, il semble qu'il ait maintenant tourné son attention vers l'Italien Leonardo pour fournir jusqu'à six MC-27J Spartans, ce qui ne va pas bien avec les chiffres clés de l'Air Force Command. "Ce n'est pas un avion ISR dédié et le concept d'exploitation ne cadre pas bien avec nos aspirations d'avoir un système interopérable", a commenté une source. "Il a été en Algérie, mais nous n'avons pas été impressionnés et il n'a été testé par aucun client à l'exportation, alors pourquoi regarde-t-il maintenant cet avion plutôt qu'une plate-forme ISR stratégique éprouvée?"
Tandis que tout cela se déroule, l'Algérie a vu ses plans pour une capacité ISR stratégique et tactique intégrée se défaire. Lorsqu'on lui a demandé de commenter, Raytheon n'avait pas répondu au moment où African Aerospace allait mettre sous presse.
Pendant ce temps, le voisin et ennemi de longue date, le Maroc, cherche également à se procurer quatre plates-formes ISR stratégiques, destinées à vaincre les systèmes de missiles sol-air (SAM) algériens S-300 et les chasseurs multi-rôles Su-30 acquis de Russie .
Il est également possible que ceux-ci soient éventuellement augmentés par l'impressionnant S-400 Triumf.
Les deux types envisagés sont le Gulfstream 550 proposé par le L-3 basé au Texas, tandis qu'Elta en Israël propose le Global Express 6000 ou le Gulfstream 550. Une décision devrait être prise d'ici la fin de l'année et augmentera considérablement système de défense aérienne intégré déjà impressionnant.
Des plateformes ISR hautement sophistiquées comme celles-ci deviennent de plus en plus populaires car elles sont modifiées pour couvrir plusieurs aspects clés de la collecte de renseignements, tels que l'intelligence électronique (ELINT), l'intelligence des communications (COMINT), l'intelligence des signaux (SIGINT) et les mesures de soutien électronique (ESM) ). En tant que tels, ils deviennent de plus en plus populaires auprès des combats de la Coalition arabe au Yémen.
L'Arabie saoudite envisage un tel système pour une intégration dans un biréacteur d'affaires Bombardier Global 6000, tandis que les Émirats arabes unis ont engagé le groupe britannique Marshall Aerospace and Defence pour travailler sur deux Global 6000 configurés par ISR.

tizi oualou
03/01/2020, 12h14
un pays qui est englué dans la distribution de la patate, de l'huile, du lait et de la semoule, ne peut en aucun cas, faire des choses utiles ailleurs et encore moins dans le monde la technologie ( comme ici l'aéronautique et ses vampires ) mais aussi l'internet et le nouveau monde technologique
il est urgent de s'en defaire de notre junte militaire, Gaid Salah n'était qu'une parenthèse, qui nous a occupé pendant 10 mois, la réalité est beaucoup plus cruelle, c'est toute la classe politique, économique et finacière qui est gangrennée

y a plus rien à gratter, le Hirak est tout sauf une révolution, le quotidien de la rue algérienne est le meme que celui du 22, facile de taper sur son "ennemi" quand on est soi meme, assez insuffisant

hada wash halbet el bagra, et pour etre obligatoirement optimiste, je dirais comme un pieux musulman :
kol otla fiha khir loooooooooooool

c'est à dire, qu'on vit encore dans le vide révolutionnaire !

alors karim Tabbou, casse tes barreaux d'el harach et sort donner un coup de pied dans la fourmilière ...un petit chwiya somnolente à mon gout

nacer-eddine06
03/01/2020, 12h19
ils seront receptionnes a la fin du mois...

Iska
03/01/2020, 12h22
Donnez la source, et en plus il date l'article.

Pourquoi le sortir maintenant .

xenon
03/01/2020, 12h50
1,1 milliard de dollars avec Raytheon pour trois Gulfstream 550il ya un truc que je ne comprends pas dans les commandes Algériennes , sur le Net ,on donne un prix unitaire de 42 millions de dollars , 3 x 42 millions de $ n'a jamais égalé 1,1 milliards de $ !!
Comment on peut mettre sur la table une somme aussi élevé pour acheter trois avions ?

Chif
03/01/2020, 12h52
ils seront receptionnes a la fin du mois...

Optimiste vue la technologie très sensible.


Donnez la source, et en plus il date l'article.


Source au début de l'article en anglais...


Pourquoi le sortir maintenant .

:rolleyes:

Me : I'dont know ask kate !

Bryan : where is Kate ?

Me : she's in the kitchen. :mrgreen:

hmida
03/01/2020, 15h00
Rien de surprenant.
Faut être naif pour croire que les US allaient fournir la crème de l'électronique de guerre à une armée Russe bis...(matériel, doctrine... etc)

tizi oualou
03/01/2020, 15h21
Bryan : where is Kate ?
Me : she's in the kitchen.

@Chiff

c 'est de qui déjà, pas Gad El Malleh l'amateur des plagias ?
tu me déçois chiff, pour te marrer, y'en a d'autres, enfin bref, j'ai rien contre Gad, quand il avait joué Chouchou l'algérien clandestin à paris, je me suis fondu la poire !!
mais aujourd'hui, j'ai grandi depuis loooooooooool

El_Hour1
03/01/2020, 19h14
C-27J: AF algérien a eu de bons commentaires sur l'avion en outre le C-27J est déjà utilisé dans les fonctions ISR / Mission spéciale avec trois variantes HC-27J (USCG) EC-27J JEDI (IAF) MC-27J (IAF)

Chif
03/01/2020, 22h42
@Tizi

Ah oui j'avais oublié que gad elmaleh l'avait reprise.

Il a tellement plagié en même temps. Il s'est totalement grillé auprès de son ancien public.

Moi j'ai vraiment eu des cours d'anglais avec bryan et kate dans the kitchen.

Tu sais l'anglais inutilisable que tu ne peux jamais placer dans une conversation.

-----------------

Si les Gulfstream sont reçus, ce sera un saut qualitatif immense.

1,1 milliards les yankees ne vont pas faire la fine bouche mais ils peuvent se rattraper avec les surfacturations qu'ils font aux arriérés ventrus du golf.

Et puis, ils peuvent être piégés aussi.

Comme certaines valises de communication très appréciées avant que toufik pètent un câble.

Il a découvert (surtout grâce aux russes.... ) que les us, Israël et donc le maroc avaient les mouvements de l'ANP en direct live.

Il faut s'attendre à des sanctions us également avec cette histoite de su-57 (avions furtifs) et l'évolution de la situation iranienne.

nacer-eddine06
03/01/2020, 22h45
Comme certaines valises de communication très appréciées avant que toufik pètent un câble.

Il a découvert (surtout grâce aux russes.... ) que les us, Israël et donc le maroc avaient les mouvements de l'ANP en direct live.

lololol

xenon
03/01/2020, 22h46
Non mais les gars, ca ne choque personne 3 avions à 1 milliards de dollars ?:mrgreen:

Chif
03/01/2020, 23h46
Ces avions embarquent des technologies de pointe.

Ils servent à surveiller tout ce qui est à terre et le pays est immense.

Après il faut voir la doctrine anp et s'ils ne pouvaient pas être remplacés par des drones disponibles, plus facilement accessibles, moins chers, en plus grand nombre, et surtout connus par l'anp qui a commencé avec des drones sud africains.

tizi oualou
03/01/2020, 23h49
la gestion de l'algérie est elle même choquante
il y a un truc que les algériens n'ont pas l'air de vouloir se le rappeler,
comment se fait il que les pays etrangers qui bossent avec notre pays non seulement ne disaient rien, mais en plus mentaient comme ils respiraient ( cf francois hollande à sa rencontre ave bouteftef en 2016 ou environs, qu' il était un super président, etc etc )

du moment que ces étrangers, chef d'état, et élu zaama, mentent à ce point, c'est que tout ce qu'ils disent pour autre chose, est faux y compris pour leur propre peuples !

je ne sais pas si je me suis fait bien comprendre, je le répéterais pas deux fois loool
et ça vient te taxer de, théorie de complot, complotiste, fake news et autres "pessimiste" de mes deux !

xenon
04/01/2020, 00h20
Ces avions embarquent des technologies de pointe.chif , le F22 raptor ,le Nec plus ultra de la technologie US , tellement sophistiqué que trop cher même pour le budget de l'armée Américaine , prix unitaire 360 millions de dollars ,Le gulfstream 550 de base et un avion d'affaires , prix unitaire 50 millions de dollars , disant qu'il est modifie en y ajoutant de l'électronique militaire , on double son prix , ça fera toujours que 100 millions de dollars l'unité ..soit 300 millions de dollars les 3 avions , et même en doublant tout ca ,on est encore à 50 % du compte .
NB: le porte avion charles de gaulle a coutė près de 2 milliards d'euros .
Enfin , perso, 1 milliards pour 3 avions ,je trouve qu'il ya clairement surfacturation.

Chif
04/01/2020, 00h22
A force d'écouter des mensonges, les gens finissent par y voir des vérités.

Il parait que les vrais mythomanes s'emmêlent tellement dans leurs mensonges qu'ils finissent par les défendre comme des vérités.

Les algériens eux, victimes de ces mensonges, sont prêts à tuer et être tués par fierté. :mrgreen:

Je ne suis qu'en partie d'accord avec toi pour hollande.

Il ment comme un arracheur de dents, c'est un politique.

Cet épisode où il débarque en Algérie et nous raconte que le légume est plein d'alacrité est symptomatique.

Il a menti pour les intérêts de son pays et il a raison.

Si garcia, said, toufik, et tous les responsables qui ont maintenu le légume ne le font pas dans l'intérêt du pays, il s'en contrefout au contraire.

Pour lui, il a juste participé à un dîners de cons.

Et ces derniers lui ont demandé un soutien en échange de quelque chose.

Il ne l'a pas faite gratuitement sa sortie sur l'alacrité du légume.

C'est là où l'on voit la traîtrise passible du peloton d'exécution.

Le peuple algérien ne pouvaient pas continuer cette humiliation inhumaine.

nacer-eddine06
04/01/2020, 00h33
xenon
faut pas prendre pour argent comptant...
ou as tu lu ce milliard

xenon
04/01/2020, 00h38
Dans l'article post #1 Nacer...

tizi oualou
04/01/2020, 00h39
@Chiff

en tant qu'algérien, c'est normal que tu dit ce que tu a dit sur Hollande, sauf que c'est un petit chwiya hypocrite ( pas toi perso, mais l'argument en lui meme dont tu es manifestement plus influencé que reellement conscient des aboutissants

je ne vais pas trop épiloguer, je m'y perdrais, mais un exemple me vient spontanément à l'esprit
quand l'équivalent de hollande ( enfin mitterand ou de gaulle, peu importe ) bombardait les mechtas et douars dz durant notre révolution, il le faisait pour l'interet de qui ? de la france et les francais ? mon oeil, l'impérialisme et le colonialisme n'est jamais bon pour les peuples ni colonisés ni colonisateurs, chacun peut se suffire à lui meme

et la démonstration qui arrive c'est :

tu sais que des dockers communistes et pas mal de socialistes à marseille refusaient de monter les cargaisons militaires vers l'algérie française, en faisant en en solidarité avec le les algériens sous les bombes ?

tu crois qu'ils nous faisaient une fleur ? c'est juste qu'ils ont compris ou se situe la logique et les interets, le hollandouille n'est qu'un crétin menteur et puisistout

les dockers marseillais bien francais étaient logiques envers eux meme, ils savaient pertinement ( parce qu'ils n'étaient pas des idiots, aujourd'hui, le peuple est plus crétin qu'avant ) ils savaient qu'ils bossaient pour le grand capital destructeur et non pas pour la croissance de leur porte monnaie ou le bonheur,

on va me sortir que c'est une idée communiste, dans ce cas, on a rien pigé, mais bon, on peux toujours rester à regarder france 2 et farcebook pour se croire informés loooooooool

nacer-eddine06
04/01/2020, 11h28
Dans l'article post #1 Nacer...

c pour ca qu il ne faut pas prendre pour argent comptant......


Oklahoma City/Will Rogers World Airport

This is where the three Gulfstream 550s, N543RN (c/n 5543), N546RN (c/n 5546) and N550RN (c/n 5550, former N750GA) are located at this moment.

Chif
04/01/2020, 11h54
Tizi,

Tu vas finir par te faire des noeuds au cerveau.

Dans l'intérêt de la france ou dans l'intérêt de ce qui tiennent la france ou dans l'intérêt de hollande on s'en fout.

Hollande a défendu des intérêts.

On est dans un forum, je ne vais pas m'amuser à faire un paragraphe pour justifier chaque phrase.

Dans notre exemple, du côté algérien rien walou.

L'alacrité du légume est passé comme une lettre à la poste.

Chif
04/01/2020, 12h06
1,1 milliard c'est énorme.

Mais à priori c'est le tarif demandé.

Les italiens ont payé 750 millions pour 2 appareils.

Et les australiens ont négocié 4 appareils pour 2,46 milliard.

Italie :


Italy receives second G550 for AEW duties
par Arie Egozi, flightglobal.com
23 janvier 2018

A Flight International Subscription: The perfect aviation gift
Israel Aerospace Industries has delivered its second Gulfstream G550 conformal airborne early warning (CAEW) aircraft to the Italian air force, completing a reciprocal package of procurements signed by the nations in 2012.

Following a lead example that was delivered in late 2016, the new command-and-control aircraft has been acquired under a $750 million deal that also includes ground support equipment and a logistics support package. Rome has separately purchased an IAI-produced Earth observation satellite under its part of the arrangement, while Tel Aviv acquired 30 Leonardo M-346 advanced jet trainers for the Israeli air force.

"The first [CAEW] aircraft has already participated in several drills with NATO air forces, to the utmost satisfaction of the customer," Israel's defence ministry says.


AirTeamImages
Developed by IAI's Elta Systems subsidiary, the CAEW adaptation of the G550 has been in service with the Israeli air force for 12 years, and is also operated by the Republic of Singapore Air Force. The heavily adapted business jet also features electronic support measures and electronic intelligence (ELINT) capabilities, while a dedicated ELINT variant of the G550 is also in Israeli service.

Elta is, meanwhile, looking to expand its special missions product range, through ground surveillance and maritime patrol offerings.

A multimission airborne reconnaissance and surveillance system, or MARS2, will combine a business jet platform with the company's ELI-3150 payload, to provide standoff-range intelligence, surveillance and reconnaissance in all weather conditions.

IAI in 2015 unveiled its proposal for an ELI-3360 maritime patrol solution based on Bombardier's Global 5000 business jet.

"It is similar to the [Boeing] P-8, but with advanced sensors," says Avishai Izhakian, deputy general manager of Elta's airborne systems and radar division, who describes the solution as "very cost effective".

The Israeli company is in various stages of negotiations with potential customers about its special-mission aircraft, Izhakian adds.

Source: FlightGlobal.com


Read the free annual digital-only special edition of Airline Business now

Chif
04/01/2020, 12h11
Australie :

RAAF to get four modified Gulfstream G550s for electronic warfare support
par Andrew McLaughlin, australianaviation.com.au
18 mars 2019
Australia will acquire four modified Gulfstream G550 business jets to strengthen the country’s electronic warfare capabilities.

Defence Minister Christopher Pyne and Minister for Defence Industry Linda Reynolds announced the $2.46 billion acquisition of the four modified G550s – to be designated the MC-55A Peregrine – for the Royal Australian Air Force (RAAF) under Project AIR 555 on Monday.

The pair said in a joint statement said the aircraft would enable the Australian Defence Force to actively strengthen electronic warfare support to naval, air and land forces for operations in complex electromagnetic environments.

Further, the four jets would be based at RAAF Edinburgh near Adelaide alongside P-8A Poseidon, MQ-4C Triton and MQ-9 Predator/Reaper intelligence, surveillance and reconnaissance (ISR) systems.

“The Peregrine is a new airborne electronic warfare capability that will be integrated into Defence’s joint warfighting networks, providing a critical link between platforms, including the F-35A Joint Strike Fighter, E-7A Wedgetail, EA-18G Growler, Navy’s surface combatants and amphibious assault ships and ground assets to support the warfighter,” Pyne said in a statement.

“This capability and the people who operate it will bring Air Force a step closer to becoming a fully networked fifth-generation force and further exploit the joint combat multiplier effects on exercises and operations.”

Although the aircraft will be operated by the RAAF’s Surveillance and Reconnaissance Group (SRG), it was not clear whether they would be integrated with an existing squadron or if a new operational squadron will be created.

Also, the joint statement made no mention of when the aircraft would enter service or achieve an operational capability.

The requirement for the aircraft was first realised under the former Project DEF 555 which has since been split into discrete LAND, SEA and AIR projects.

The requirement was outlined in the 2016 Defence White Paper which said: “The government will strengthen electronic warfare support to naval, air and land forces for operations in hostile electromagnetic environments including through the introduction of new long-range electronic warfare support aircraft based on a long-range commercial business jet in the early 2020s.”

Those who attended the March 2016 RAAF Airpower Conference will recall then Defence Minister Marise Payne highlighting the G550s in her keynote speech and even using the MC-55 designation for the first time, reportedly much to the consternation of senior Defence officials, although any record of that reference does not appear in the official transcript of her speech.

In June 2017, a US Defense Security Cooperation Agency (DSCA) announcement revealed the US State Department had approved the sale of the aircraft and their systems. The DSCA notification said Australia had “requested the possible sale of up to five Gulfstream G550 aircraft modified to integrate Airborne Intelligence, Surveillance, Reconnaissance, and Electronic Warfare (AISREW) mission systems.”

The MC-55A program has been managed through the US Air Force’s 645th Aeronautical Systems Group (ASG), otherwise known as “Big Safari”, an organisation that specialises in the acquisition, modification, and support of special purpose aircraft.

“The proposed sale supports and complements the ongoing efforts of Australia to modernise its electronic warfare capability, and increases interoperability between the US Air Force and the Royal Australian Air Force,” the DSCA stated.

The Peregrine name continues the RAAF’s recent pattern of naming ISR platforms after birds of prey, with Projects Nankeen and Aquila both being project names for systems operated in Afghanistan.

The G550s will be modified by L3 at the company’s Greenville Texas facility.

tizi oualou
04/01/2020, 15h09
@Chiff

j'ai déjà les noeuds plein le cerveau, et c'est tant mieux pour moi, ça me stimule l'esprit

je te croyais que tu étais plus adapté à mes répliques, c'est pas gagné !
maaliche, c'est pas la fin du monde

si je pointais avec persistance sur le cas hollande, c'est que le mec ( et les autres avant et après lui ) ne se battent pas pour l'interet de leur peuple, c'est pour leur commanditaires du cac 40 et rien d'autres
et toi tu te crois avoir raison de les comparer avec nos gnous, mais ça n'a rien à avoir, les maghrébins et autres africains sont gérés de la même façon, à savoir du cheptel, parce que ceux qui nous gouvenent nous calculent meme pas, alors que ceux qui gouvernent en occidenta, pensent d'abord à leur elections mais surement pas aux interets de leur pays ou polulations ! voilà notre différent sur la question, pas de noeuds qui tienne looooool !


tiens chiff, un cadeau d'ami, ne le prend pas mal, mais ça reste relatif à ce que tu a dit sur hollande et les présidents occidentaux qui penseraient zaama à leur peuple,

c'est rien c'est juste un lien d'un bouquin, des milliers d'autres existent, suffit de chercher

Eviter l'effondrement - Jean-michel Naulot
Le Seuil (19 janvier 2017) | ISBN : 202134035X | Fançais | PDF/EPUB

danube
04/01/2020, 17h04
Ce genre d'outils de reconnaissance et de surveillance est a l'instar du awacks un radar volant capable de gerer une projection sur l'exterieur d'une armée inter armes voila pourquoi les armées le veulent c'est afin d'eviter d'etre aveugle ailleurs que chez eux et comme l'algerie est un continent a elle meme je ne pense pas que c'est une depense inutile.
je rajoute que ce serai aussi imperatif de develloper une economie capable de supporter de telle depense et un statut de gendarme regional

zemfir
04/01/2020, 17h26
1,1 milliard c'est énorme.
Chif faut pas devoiler les dessous du" baratou" pour laisser les marionnettistes tranquille a leurs alacrité :razz:

- des nouvelles des fameux satellites acheter chez le peuple qui se réveille , :lol:

-rien walou mim pas des images histoires de justifier les millions de dollars dépensé par la puissance régionale :mrgreen:

Chif
04/01/2020, 17h34
Zemfir,

Le système algérien agit avec les algériens comme un séducteur raté.

Tu sais celui qui promet à 50 filles qu'il a une grosse voiture, une grosse maison ... mais elles ne voient jamais rien.

En attendant, elles ne sont plus vierges.

Mais comme c'est hchouma d'avouer s'être fait berner, elles font les vieilles filles fières d'elles et avec du nif.

zemfir
04/01/2020, 17h37
@Tizi

voila une invention , qui va réussir a contrer les kabbalistique occidentaux :razz:


"Chouatta" Arme a destruction massive , made in Bladi :mrgreen:


/PcuCOnkbYWc

Cookies