PDA

Voir la version complète : L'espoir est permis


Saladin7757
23/01/2020, 15h42
Quand le prophète Jacob avait le cœur rempli de chagrin, il se tourna vers Dieu et le Coran nous dit qu’il supplia Dieu de lui apporter un soulagement :
« Il répondit : « Je ne me plains qu’à Dieu de ma détresse et de mon chagrin. » (Coran 12:86)
Le prophète Mohammed a également dit : « Il n’y a pas de malheur ou de maladie qui frappe un musulman, ni souci, chagrin, mal ou détresse – pas même la piqûre d’une épine – pour lesquels Dieu n’effacera pas une partie de ses péchés. »[3] (https://www.islamreligion.com/fr/articles/10370/le-desespoir-et-le-suicide-en-islam/#_ftn29361)

(https://www.islamreligion.com/fr/articles/10370/le-desespoir-et-le-suicide-en-islam/#_ftn29361)
L’islam met l’accent sur l’importance d’établir et de maintenir une connexion avec Dieu. Une des plus grandes erreurs que font les gens est de créer une division entre leur vie quotidienne et leur vie spirituelle. Les situations stressantes qui nous font désespérer et nous sentir déconnectés de Dieu tirent toujours leur source dans les affaires de ce monde : problèmes émotifs, stress financier, abus de substances, maladies, etc. Et, plus particulièrement à notre époque, une des causes les plus courantes du désespoir est l’isolement et le détachement par rapport aux autres.
Dieu est parfaitement conscient des situations auxquelles nous devons faire face et Il nous a donné les moyens d’y faire face. Mais dans le cas du désespoir, ce sentiment qui amène certaines personnes à penser au suicide, il faut se souvenir, d’abord et avant tout, que Dieu est miséricordieux et que peu importe la situation dans laquelle nous nous trouvons, Il est prêt à nous pardonner et à nous aider.
Dieu nous a demandé d’être bienveillants envers les autres et cela inclut de ne pas laisser à elle-même une personne aux prises avec divers problèmes susceptibles de la mener au désespoir. Un peu de soutien et de réconfort peuvent l’aider à mieux surmonter son épreuve. Dieu nous demande également de ne pas nous moquer des autres ni de les mépriser, d’abuser d’eux ou de les rabaisser

Cookies