PDA

Voir la version complète : Smail Lalmas : « Les dirigeants en Algérie sont loin de la réalité »


katiaret
25/01/2020, 09h27
L’économiste Smail Lalmas a critiqué vendredi les dernières déclarations du président de la République Abdelmadjid Tebboune.

Présent à la marche du 49e vendredi à Alger, Smail Lalmas a déclaré que les dirigeants de l’Algérie vivent « sur une planète » et « loin de la réalité ».

Lalmas a réagi notamment aux propos de Tebboune sur les haragas et ses solutions pour mettre fin au phénomène de l’immigration clandestine en Algérie.

« Parmi les solutions qui peuvent être apportées au phénomène de Harga, la signature de conventions avec certains pays pour permettre à des jeunes de constater de visu à quel point la situation est difficile dans ces pays, mais il est également possible de recourir à des psychologues en ce sens qu’il s’agit d’un problème grave nécessitant un traitement particulier », a déclaré le président Tebboune lors de son entrevue mercredi avec des responsables de certains médias publics et privés.

Pour Lalmas, il faut aller chez les jeunes fuient le pays clandestinement et s’enquérir de leurs conditions de vie au lieu de les envoyer à l’étranger pour voir de leurs yeux que même là-bas la situation est difficile, a-t-il dit, rappelant au passage avec ironie la déclaration de l’ex-premier ministre en prison Abdelmalek Sellal qui avait proposé des crédits Ansej pour permettre aux jeunes de se marier.

« Les gens qui vivent à Club des Pins sont dans une autre dimension, ils sont sur une autre planète. Les dirigeants en Algérie sont loin de la réalité », a déclaré Smail Lalmas, ajoutant : « on leur dit, vous ne pouvez rien faire sans le peuple ».

« On ne pourra pas s’en sortir sans le Hirak. La sortie de crise et le développement du pays viendront après la révolution, avec les solutions qui en sortiront », a-t-il estimé.

« (…) Il faut qu’ils comprennent, on n’est pas dans une crèche. On est conscients. Il faut que le pouvoir nous écoute. Si le pouvoir veut une sortie de crise, les solutions sont parmi le peuple », a lancé Lalmas, ajoutant qu’après l’entrevue de Tebboune avec certains médias « j’ai compris qu’ils n’ont pas de programme ni de stratégie. J’ai compris qu’ils sont venus pour apprendre dans un centre de formation ».

Pour Lalmas, « celui qui veut apprendre qu’il aille dans un centre de formation. On n’est pas un champs d’expérimentation ».

« Je pense qu’ils commencent à comprendre qu’ils ont commis une grande erreur en imposant les élections (du 12 décembre 2019, ndlr) sans la volonté. populaire », a estimé l’économiste, ajoutant qu' »il n’y a pas de démocratie sans le peuple, aucun gouvernement et aucun pouvoir ne réussira sans légitimité, car, c’est le peuple qui donne la légitimité pour réussir », a-t-il dit.

2lsyPWqkFTs?t=11s

Alger / 49e vendredi de mobilisation contre le système.
L'économiste expert en finaces Smail Lalmas, sur la situation politique du pays et l'offre du dialogue du pouvoir.

Pomaria
25/01/2020, 09h52
Smail LALMAS

Les gens qui vivent à Club des Pins sont dans une autre dimension, ils sont sur une autre planète.
Les dirigeants en Algérie sont loin de la réalité
on leur dit, vous ne pouvez rien faire sans le peuple
On ne pourra pas s’en sortir sans le Hirak. La sortie de crise et le développement du pays viendront après la révolution, avec les solutions qui en sortiront
Il faut qu’ils comprennent, on n’est pas dans une crèche. On est conscients. Il faut que le pouvoir nous écoute.
Si le pouvoir veut une sortie de crise, les solutions sont parmi le peuple

Pile poil !
dans le coeur de la cible !
"في الصميم" comme on dit en Arabe !

Tant que ce système, ses relais et ses supporters ici, prennent les algériens et surtout le HIRAK de haut, le raillent, le moquent, le répriment, l'emprisonnent, et cherchent à le discrétiser, ....
hé ben, ils ne se font que se railler, se moquer et se discrétiser eux-même !

La solution est dans ce HIRAK et dans ce peuple.

Et ce TEBBOUNE, et ceux qui l'ont posé, ainsi que tous ceux qui avaient tenté d'autres issues avant lui, avaient et ont une chance inouie avec ce HIRAK pacifique pour s'en sortir TOUS avec ce peuple ...

Malheureusement, ils n'ont pas encore compris et pris la mesure de ce qu'ils ratent. :evil: :mad:

Tant qu'ils mettent pas le HIRAK au coeur de leur solution, alors ils ont et ils auront tout raté pour eux-mêmes, et pour ce peuple.

Une réelle écoute de ce qu'exige principalement HIRAK, est la seule issue possible à ce pays. LA SEULE ! Rien ne se fera sans ce peuple. RIEN.

Pomaria
25/01/2020, 09h59
j’ai compris qu’ils n’ont pas de programme ni de stratégie.

J’ai compris qu’ils sont venus pour apprendre dans un centre de formation. celui qui veut apprendre qu’il aille dans un centre de formation. On n’est pas un champs d’expérimentation
Je pense qu’ils commencent à comprendre qu’ils ont commis une grande erreur en imposant les élections (du 12 décembre 2019, ndlr) sans la volonté. populaire
il n’y a pas de démocratie sans le peuple, aucun gouvernement et aucun pouvoir ne réussira sans légitimité, car, c’est le peuple qui donne la légitimité pour réussir

Là, Lalmas a très frappé fort là ou ca fait mal.

Je n'ai plus rien à dire de plus .... :mad: :evil:

Epicenter
25/01/2020, 10h04
Il a dit clairement sur une chaine privée qu'il a des intensions politiques alors s'il veut militer il devrait créer son parti et d'arrêter de manipuler les manifestants pacifiques :lol:

Pomaria
25/01/2020, 10h07
Epicenter Il a dit clairement sur une chaine privée qu'il a des intensions politiques alors s'il veut militer il devrait créer son parti et d'arrêter de manipuler les manifestants pacifiques


Quand le sage désigne la lune, l'imbécile regarde le doigt ! :22:

xenon
25/01/2020, 10h27
Il a dit clairement sur une chaine privée qu'il a des intensions politiques alors s'il veut militer il devrait créer son parti et d'arrêter de manipuler les manifestants pacifiquesDDS ,militer au sein d'un parti nécessite d'abords un environnement politique démocratique et transparent .

Epicenter
25/01/2020, 10h47
on sais que Tebboun cherche a renforcer sa légitimité et qui a garni son gouvernement par 39 ministre pour le façade .. alors il parle de la légitimité son avis n a pas d importance que le mien c'est hors de son domaine
l'ennemi de mon ennemi n'est pas systématiquement mon ami

Pomaria
25/01/2020, 11h24
Epicenter on sais que Tebboun cherche a renforcer sa légitimité et qui a garni son gouvernement par 39 ministre pour le façade .. alors il parle de la légitimité son avis n a pas d importance que le mien c'est hors de son domaine
l'ennemi de mon ennemi n'est pas systématiquement mon ami@Epicenter
Je ne crois que tu arrives vraiment à prendre la mesure de ce que je dis ici. NON !

On s'en contre fout des personnes comme TEBBOUNE, LASMAS et tout autre personne.
Ok Epicenter ? :rolleyes:

Parlons plutôt sur le terrain des idées.
Et les faits sont là et sont têtus :
- La stratégie actuelle employée par nos gouvernants est qu'ils n'ont pas de réelle stratégie de sortie de crise, à part de se maintenir coute que coute au pouvoir par tous les moyens.

- la seule et réelle stratégie qui peut nous sortir Toutes et Tous de ce merdier plus rapidement, est de chercher la solution "collectivement".

Mais là, on sent vraiment :
1/ - qu'ils font semblant de chercher la solution,
2/ - mais ne font qu'à leur tête, appliquent leur même solution passée et continuent de fonce dans le mur en méprisant le peuple et ses revendications.

katiaret
25/01/2020, 11h57
0ri2c92gGyA?t=15s

Cookies