PDA

Voir la version complète : Le bilan de notre football selon le ministre des Sports


hakkimm
07/04/2007, 19h20
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yahia Guidoum
« La JSK, l’Olympique Chlef et l’Entente de Sétif ont fait honneur à l’Algérie »

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Yahia Guidoum, a fait un bilan positif de son mandat, à la tête du secteur. En témoigne le fait que « la loi 10/04 datée du 17 octobre 2004, relative à l’éducation physique et au sport ait été suivie de textes d’application ».
Le ministre a rassuré les entraîneurs de football, en affirmant que la loi relative à la délivrance d’une autorisation à l’entraîneur pour deux saisons, allait servir leurs intérêts en premier lieu, et les protéger contre certains présidents de club.
Guidoum a déclaré : « La JS Kabylie, l’Olympique Chlef et l’Entente de Sétif ont fait honneur à l’Algérie, et je m’attend à ce que l’ES Sétif remporte le championnat d’Algérie. La sélection nationale a honoré l’Algérie et mérite nos encouragements ». A propos de son évaluation des résultas des sélections nationales, Guidoum a considéré que les chiffres parlent d’eux-mêmes, vu que les sélections minimes, juniors et espoirs ont été exclues. Il s’est aussi interrogé sur la prise en charge des jeunes catégories par la confédération.
Par ailleurs, le ministre a assuré que l’école de formation des jeunes joueurs à Sidi Moussa, allait être prête dans 54 jours au maximum.
Sur un autre plan, Yahia Guidoum a indiqué que les objectifs de la participation algérienne au Jeux Africains d’Alger, l’été prochain, se résume en trois points : d’abord obtenir la seconde place au classement général, ensuite exploiter les installations sportives construites ou rénovées à l’occasion des jeux, et enfin donner une bonne image de l’Algérie, qui accueille aussi une grande manifestation arabe.
Le ministre a, en outre, affirmé que le stade du 5-Juillet allait être fermé après les Jeux Africains, afin de rénover sa pelouse naturelle, qui se trouve dans un piteux état, selon le ministre.
Guidoum a révélé que le président de la confédération du sport et du travail a effectué des opérations contraires aux règles de gestion financière, et que les doutes planant sur la gestion ont amené ses services à analyser la situation financière de la confédération.
Quant à la Fédération Algérienne de Football, FAF, le ministre Guidoum a indiqué qu’elle ne bénéficiera d’aucune aide financière, si elle n’adapte pas ses règlements au décret ministériel 405/05.

source: El-khabar

mouh21
09/04/2007, 16h38
je me demande prkoi le football amgerien n est pa developpe ?
est ce kil ya un ma,que de moyen? ou ya til des dirigeants irresponsables?
c vraiment honteux !!!!

hakkimm
09/04/2007, 17h23
Précisions de la Fédération Algérienne de Football
Suite à l'interview de Monsieur le Ministre de la Jeunesse et des Sports au Journal El Khabar parue dans l'édition du 7 avril 2007, la Fédération Algérienne de Football tient à apporter les précisions suivantes :

Primes et indemnités des équipes nationales :
La Fédération Algérienne de Football a réglé depuis longtemps le problème des primes de résultats en les liant aux objectifs de qualifications. Elles sont d'ailleurs pratiquement identiques à ceux des pays voisins.

Seuls les montants des indemnités journalières sont restées pendantes du fait qu'elles sont fixées par l'administration des sports.

En effet, il est inacceptable de continuer à servir 15 Euros ou 1.500 DA par jour aux joueurs de l'élite nationale alors que les frais de missions atteignent le montant de 16.000 DA (160 Euros) par jour. La Fédération Algérienne de Football a demandé à plusieurs reprises la révision de cette situation, mais hélas en vain.

Attribution de subvention :
La Fédération Algérienne de Football constate que le Ministère de la Jeunesse et des Sports confirme que les subventions à la Fédération et donc au fonctionnement des équipes nationales demeurent liées à la mise en conformité avec le Décret 05/405, alors que le Ministre lui même avait annoncé que l'on procédera à terme, à l'amendement de ce décret.

Il convient de rappeler ici que l'Équipe Nationale Seniors "A" engagée dans la difficile bataille de qualification pour la CAN 2008 ne doit pas être perturbée par la situation qui prévaut au plan juridique. Le financement de ses activités et notamment ses prochains regroupements et déplacements (Cap-vert / Algérie) - (Alger / Guinée) – (Gambie / Algérie) ainsi que les matches amicaux de préparation ne sauraient être "bloqués" sauf à mettre en péril notre participation dans cette importante compétition.

A titre d'exemple : L'affrètement d'un avion d'Air Algérie coûtera environ 8 à 10 millions de dinars pour le déplacement au Cap-Vert et autant pour le voyage en Gambie, nonobstant les frais d'accueil en Algérie des équipes visiteuses, les frais de stages, le payement des voyages et indemnités des arbitres internationaux.

A ce sujet, les règles d'accueil internationales nous obligent à assurer aux équipes nationales visiteuses un séjour en pension complète dans un hôtel de standing.

Concernant l'allusion faite à l'hébergement des joueurs de l'Équipe Nationale "A" à l'hôtel Hilton, la Fédération rappelle que cette situation longuement provisoire ne sera résolue qu'avec la mise à sa disposition du centre technique de regroupement des équipes nationales de football qu'elle souhaite ardemment de tout son vœu.

Par ailleurs, la Fédération Algérienne de Football enregistre la satisfaction du Ministre quand aux résultats positifs de l'Équipe Nationale "A", hélas sans constater une quelque contribution de sa part et notamment au plan financier.

L'on peut rappeler ici qu'en 2006, la Fédération a fonctionné sans aucune subvention et qu'elle a dépensé pour les seules équipes nationales plus de cent cinquante deux millions de dinars (152 millions DA).

Nous notons également que le Ministre a bien souligné l'échec des jeunes catégories depuis 1979, démontrant ainsi l'absence depuis très longtemps d'une politique cohérente en matière de football que la FAF a toujours appelé de tous ses vœux, et ce, dans le cadre d'un véritable partenariat.

Siège de la Fédération Algérienne de Football :
Contrairement à ce qui a été rapporté, la FAF n'a acheté aucune parcelle de terrain, mais a bel et bien acquis auprès des Domaines (Ministère des Finances) son actuel siège, qui reste un patrimoine pour tout le secteur. L'acquisition de ce siège était nécessaire pour obtenir une subvention de la FIFA de l'ordre d'un million de dollars US (Projet Goal1) qui aurait été sans cela annulée du fait que le projet du Centre Technique de Sidi Moussa a été localisé sur un terrain n'appartenant à la FAF.

La FAF disposera à nouveau d'une seconde subvention (projet Goal2) de la FIFA pour le Centre Technique, à condition que celui-ci devienne sa propriété.

Par ailleurs, la FIFA a affecté gratuitement une pelouse en gazon artificiel de dernière génération (projet gagner en Afrique avec l'Afrique 2010) mais qui ne peut être posé que sur un terrain appartenant à la FAF ou concédé à celle-ci.

Élections de la Ligue Nationale :
La Fédération Algérienne de Football refute catégoriquement les accusations de fraude concernant les dernières élections de la Ligue Nationale de Football.

Elle rappelle que le scrutin s'est déroulé conformément aux Statuts de la LNF sous le contrôle d'un huissier de justice, et qu'aucune réclamation, réserve ou recours n'ont été formulés par les membres présents à l'Assemblée Générale élective.

Direction Technique Nationale
La Fédération Algérienne de Football confirme que son seul Directeur technique demeure Mr. Fodil TIKANOUINE chargé actuellement des équipes nationales. Il n'est d'ailleurs en aucun cas l'adjoint ou l'assistant de Mr. Peter Schnittger. A ce sujet, il convient de préciser que conformément aux règles et aux statuts la DTN ne peut être conçue hors des structures de la Fédération.

En conclusion et en ce moment précis, le devoir de tous est d'entourer nos Équipes Nationales de toute l'attention nécessaire et de leur consacrer les moyens matériels et financiers indispensables à leur fonctionnement pour la conquête de leur place parmi l'élite Africaine et à terme mondiale.

De surcroît, la Fédération et les autres structures de gestion du football national ont un besoin pressant de stabilité et de sérénité pour assurer les lourdes missions dont elles ont la charge et particulièrement dans la conjoncture actuelle et au regard des importantes échéances sportives à venir.
L'ensemble des membres de la Fédération Algérienne de Football demeureront mobilisés pour assumer leurs missions dans le cadre des statuts qui les régissent et relever les défis afin de hisser l'emblème national au plus haut.

hasni_junior
09/04/2007, 20h23
je me demande prkoi le football amgerien n est pa developpe ?
est ce kil ya un ma,que de moyen? ou ya til des dirigeants irresponsables?
c vraiment honteux !!!!
salut Mouh21 je v'ai repondé a ta question!!

le probleme c'est EL HOGRA tu sais qcq ca veut dir EL HOGRA...

Je suis l'un de ceux qui ont perdu son carriere a cause d'EL HOGRA:cry:

Le foot algerien le fort mangent le faible RABI KHIRE

Cookies