PDA

Voir la version complète : L'Algérie vainqueur au tournoi international de Judo


morjane
14/04/2007, 18h41
Le 15e tournoi international de judo d'Alger, clôturé vendredi soir à la Coupole du complexe "Mohamed Boudiaf" avec la consécration de l'Algérie en garçons (19 médailles) et filles (16 médailles), a été crédité "d'un bon niveau technique et organisationnel" par les participants.

La compétition, à laquelle ont pris part quelque 140 athlètes représentant 15 pays africains et arabes ainsi que le club français de Sartrouville, a permis aux différents techniciens étrangers et nationaux de jauger les potentialités de leurs judokas et judokates, en prévision des prochaines importantes échéances dont les Jeux Africains d'Alger pour les Africains et le Championnat arabe pour les autres pays.

Pour le Directeur technique national (DTN) Nacer Ouarab, le rendez-vous d'Alger était d'un bon niveau organisationnel, ce qui devra, selon lui, donné normalement des points supplémentaires au comité de préparation et pourquoi pas inciter d'autres pays à penser y prendre part à l'avenir. D'ailleurs, la même impression est partagée par les hôtes de l'Algérie qui ont été satisfaits des moyens et conditions mis en place pour l'organisation du tournoi.

Sur le plan technique, le niveau a été "acceptable" à tout points de vue, malgré la domination nette des sélections nationales algériennes qui ont raflé la mise. "La domination algérienne reflète le bon niveau et la qualité des nôtres, car on pouvait par exemple participer avec le même nombre d'athlète et ne pas briller", a déclaré à l'APS, M. Ouarab, estimant que les athlètes dans l'ensemble ont fait bonne prestation.

Le combat entre l'Algérien Mohamed Bouaichoui et le Tunisien Anis Chadli dans la catégorie +100kg, d'un côté, et l'autre ayant opposé Abderahmane Benamadi (Algérie) à Bouguera (Tunisie) ont été de haute facture. Ils avaient d'ailleurs attiré l'attention des techniciens présents qui ont beaucoup apprécié le niveau technique et la combativité des concurrents.

"Je crois qu'on a assisté aujourd'hui (vendredi) à deux finales de niveau mondial, entre quatre bons judokas. Benamadi a eu fort à faire face à Bouguera qui a été champion du monde junior. La victoire est revenue certes à l'Algérien qui a remporté par la suite l'or, mais cela sans diminuer de la valeur de l'adversaire", a indiqué le DTN.

L'autre combat, Bouaichaoui-Anis Chadli a été plus palpitant, puisque les deux athlètes se sont retrouvés en finale. Le titre a été remporté haut la main par Bouaichaoui devant une des pièces maîtresse du judo tunisien qui est plusieurs fois champion d'Afrique et médaillé d'or au dernier tournoi international de Paris. "C'est une finale mondiale, très disputée entre deux très bons compétiteurs. Ils se sont donnés à fond et le combat était très équilibré. C'est de bon augure pour le judo africain et arabe d'avoir des judokas de cette envergure", a expliqué l'entraîneur égyptien Ibrahim Aouad Mohamed.

Inscrite dans le cadre de la préparation des équipes en vue des Jeux Africains d'Alger, l'édition 2007 a été une opportunité pour les entraîneurs algériens d'évaluer le niveau de combativité de leurs poulains, et de détecter de nouveaux talents susceptibles de renforcer les rangs de l'équipe nationale en prévision des jeux africains.

Ils ont relevé d'ailleurs, la bonne prestation des certains athlètes de l'équipe nationale militaire et aussi de l'Association sportive de la Sûreté Nationale (ASSN). "On a inscrit dans notre calepin quelques noms d'athlètes qui rejoindront le noyau existant au sein de l'équipe nationale, à partir du prochain stage", a-t-on souligné.

"Les jeunes talents qui se sont révélés lors de ce rendez-vous ont suscité l'intérêt des entraîneurs nationaux qui seront appelés à les prendre en considération pour l'avenir", a relevé M. Ouarab.

Par APS

Cookies