PDA

Voir la version complète : L'acte kamikaze, serait il une invention chiite ?


dahbia
18/04/2007, 08h34
Je suis tombee par hasard sur cette entretient, je suis tres curieuse de l’avis des formueurs.
Est-ce que parmi vous il y’en a qui peuvent supporter cette these avec preuves. Merci de contribuer dans le but du savoir et pas la provocation.

------------------------------------------------------------------------
Malek Chebel, anthropologue, invité de la rédaction de la Chaîne III de la Radio nationale, souhaite que les autorités, les imam, les gens de bonne foi d’une façon générale, se mobilisent pour établir la ligne de conduite et la ligne de clivage entre la religion et les pratiques, telles que l’attentat suicide, qui en sont des déviations manifestes.
Il rappelle que, dans l’Islam, la vie est la valeur suprême et que la religion ne permet pas que l’on se suicide pour une quelconque raison que l’on brandirait pour justifier cet acte. Evoquant le cas de ces enfants perdus qui se suicident au nom de causes perdues, il souligne qu’aucun texte, ni le Coran ni dans la tradition, n’affirme que l’acte suicidaire conduit au paradis. Dans l’histoire, fait remarquer l’anthropologue, l’Islam a eu une doctrine du djihad, de la guerre sainte qui est légitimée par les textes parce qu’elle est juste, mais le terrorisme et l’acte kamikaze sont une invention chiite et non pas sunnite. La guerre sainte a été abolie avec le califat, ajoute Malek Chebel, cette notion ne doit plus être utilisée, l’association de ces deux mots, guerre et sainte, est un abus, dit-il. La guerre lancée par une autorité religieuse est automatiquement considérée comme une guerre sainte. Il faut distinguer, selon l’anthropologue, entre une autorité religieuse qui prône un Islam positif et une autorité dévoyée. Les théologiens qui souffrent d’un manque de légitimité (pas de clergé en Islam) ont besoin d’avoir une main mise sur la société et ignorent qu’ils perdent tout quand l’Islam est attaquée. Il note que, pour les problèmes lourds qui concernent la société, souvent les théologiens refusent d’assumer leurs responsabilités en éclairant le public. Pour Malek Chebel, l’usage politique de la religion est hors champ, il n’a pas lieu d’être, nous sommes dans des sociétés où les gens peuvent exprimer leurs opinions divergentes. Revenant à l’acte kamikaze, il relève que dans l’histoire, il y a eu des précédents avec les hachachin (des drogués qui se suicidaient dans des attentats contre les souverains de l’époque), qui ont donné le mot assassin. Les théologiens qui encouragent l’acte suicidaire le justifient par des illusions. Mais, on ne sait pas ce que dit la doctrine religieuse sur cette question. Il conclue en insistant sur le fait qu’il s’agit d’histoires politiques à ne pas mêler à la religion. C’est une minorité agissante mais il faut étudier la question sous l’angle politique et non pas religieux

(Malek Chebel à la Chaîne III)

Absente5
18/04/2007, 23h05
N'importe quoi!!!!!!!!!!!

avant de délirer sur une définition, on prend un dictionnaire, on lit l'étymologie, et là au miracle ça vient du Japon !!!!

Un kamikaze est un militaire japonais pilote d'avion qui durant la Seconde Guerre mondiale effectuait une mission-suicide dans la campagne du Pacifique. Il avait pour objectif d'écraser son avion sur les navires américains et alliés. C'était une tactique militaire désespérée pour livrer une charge explosive sur une cible avec une probabilité maximale d'atteinte. D'autre part, dans la tradition du « Bushido » ou « voie du guerrier », survivre à un échec était une honte pour soi et pour toute la maison dont on porte le nom, même si les attaques suicide ne faisaient pas partie de ce code d'honneur [1]. Au cérémonial de départ d'une attaque, les candidats faisaient souvent un poème en hymne à la vie.

source Wikipédia!!!!


Avant de faire passer des textes pseudos scientiphiques il est bon de se renseigner....


hachachin (des drogués qui se suicidaient dans des attentats contre les souverains de l’époque
Pareil pour cette présentation des Ashashin...Fausse et erronée.

Bachi
19/04/2007, 00h46
Hors sujet...
Le kamikaze vient du japonais...



Mais Malek Chebbel ici parle de ce type d'attentat suicide et prétend que ce sont les chiites qui y ont recours les premiers parmi les musulmans...

Chez nous, durant les années sombres, y-a-t-il eu des kamkazes?
Les Palestiniens qui y ont eu recours etaient des sdunnites, il me semble...


Pour la prétention de M chebbel, je n en ai aucune idée...

dahbia
19/04/2007, 09h58
Bachi Mais Malek Chebbel ici parle de ce type d'attentat suicide et prétend que ce sont les chiites qui y ont recours les premiers parmi les musulmans...
oui, apparement
J'ai trouve cet appercu qui donne une idee sur le debut de la secte des assassins ou hashahin qui en dit long sur leur passe sanguinaire et intriguant. ils interprétaient l’islam à leur gre, et le denaturaient entierement. Ils interdisaient de prendre au serieux les pratiques du Coran telles que la priere, le jeûne et l’aumône...
-----------------------------------------------------------
Debut de la sectes des assassins

Un petit rappel de l'Histoire, vers 1048 est né près de Téhéran HASSAN as Sabbah, à l'époque où la doctrine chiite était enseignée: en Syrie, en Egypte fatimide et en Perse Boueyhide. Mais durant la jeunesse de Hassan la situation se renverse par la prise de pouvoir des turcs Seldjoukides ou Saljûquides défenseurs de l'orthodoxie sunnite, en Perse les chiites ne sont plus que tolérés et souvent persécutés.
Le premier fondateur de la dynastie Saljûkides Toghrul-Beg (1038 à 1063) soumit toute la Perse actuelle et délivra le calife abasside de Baghdâd de la tutelle persane Bûyide (fondée par Bûya 945 à 977 et continuée par ses fils) jusqu'en 1055. Toghrul-Beg réinstaura à Baghdâd le sunnisme et comme sultan devint le 1er ministre du Calife. Son successeur et neveu Arp-Arslan (1063-1072) s'empara de l'Arménie, vassalisa Alep (1070).
En 1071 le sultan ARP-Arslan remporta à Manzikert une importante victoire contre l'empereur romain de Byzance (Diogène) qui favorisa le peuplement turc de l'Asie Mineure. Durant la première croisade les saljûkides se replièrent au centre de l'Asie Mineure. Leur chef Mas'ûd (1116 - 1155) installa sa capitale à Konya. Son successeur Kilij-Arsaln- II (1155 - 1192) devint l'unique chef turc en face des Byzantins et des croisés. Après avoir régné sur presque tout l'Anatolie leur empire s'effondra sous la conquête des mongols pour devenir leur vassal avec la nomination d'un vice-roi à Konya en 1307.
Vers 1071 Hassan as Sabbah s'exile au Caire où règne le vieux calife chiite al-Moustansir. Là-bas, il y trouve de nombreux intégristes religieux qui désirent se venger des seldkoujides. Avec l'appui du fils du calife, il crée un nouveau mouvement qui se caractérisera par les attentats-suicides de ses membres fanatiques.
Souvent déguisés de divers costumes, " les ASSASSINS " ont pour mission d'éliminer telle ou telle personnalité, même si leur crime doit leur coûter la vie.
En 1090, à la tête d'un groupe d'adeptes, Hassan s'empare de la forteresse d'Alamout, près de la Mer Caspienne. C'est sur ce pic quasiment inaccessible appartenant aux monts Elbrouz que Hassan installera son centre de formation pour les nouveaux adeptes de la secte.
Les novices étaient classés selon leur degré de courage et leur détermination pour obéir à leur Grand Maître qui allait jusqu'à exiger leur vie pour arriver à ses fins politiques. Ce qui était habituellement le cas, puisque le fedaï-exécuteur était torturé atrocement afin de connaître les mobiles et les mandants de son geste. Agissaient-ils uniquement par conviction religieuse, ou étaient-ils drogués au haschich pour exécuter leur dangereuse MISSION-SUICIDE ? Toujours est-il que cette secte de fanatiques fit trembler bien des émirs, vizirs et califes... qu'elle avait condamné à mort !
Le pire était naturellement les dénonciations des meurtriers qui sous la torture, toujours cruelle et impitoyable, donnaient une avalanche de noms (dont la plupart étaient bien sûr étranger à toute participation avec la secte.) Or même en cas de doute on recherchait aussitôt, les complices dénoncés qui à leur tour sous la torture dénonçaient n'importe qui... Inconsciemment les juges du pouvoir local finissaient le sale travail exactement comme le désiraient les dirigeants de la terrible secte...
C'est en 1092 qu'eut lieu le premier meurtre celui du vizir NIZAM el Moulk, l'homme qui a été le promoteur de la renaissance sunnite sur le pouvoir chiite. Au Caire, tous se réjouirent de ce meurtre qui ouvrait la voie à d'interminables guerres de succession dans le clan des seldjoukides.
Alors Nizar - fils aîné du Calife, organisa avec l'aide de membres de la secte des Assassins, une insurrection contre le vizir arménien al-Afdal qui gouvernait le pays d'Egypte et ne laissait au calife qu'un rôle représentatif. Mais l'insurrection tourna à l'avantage du vizir qui non seulement l'écrasa mais fit emmurer Nizar vivant, avec ses partisans.
En 1103, Hassan changea de tactique et essaya d'introduire ses membres dans l'entourage du roi RIDWAN d'Alep et Mossoul. Pour gagner sa confiance ils assassineront quelques-uns de ses adversaires politiques, ce qui les fera craindre et haïr par tous les musulmans, même par la communauté chiite représentée par Ibn al-Khachab que le Directoire de la secte fera également assassiner en 1124.
Car non seulement les dirigeants de la secte infiltrèrent leurs dévoués-adeptes, dans les différentes et plus hautes cours d'Orient, mais on leur reprochera au temps des croisades de sympathiser avec les chevaliers et princes occidentaux pour mieux infliger aux Seldjoukides et à Al-Afdal de sévères défaites.
Les Francs les appelleront les Assassins (à cause de leurs oeuvres) et les musulmans " les bâtinis " c'est à dire ceux qui adhérent à " une foi différente à la religion musulmane qu'ils enseignent ".
Aussi lorsque leur protecteur Ridwan mourut en 1113, on assista à de véritables règlements de comptes, les bâtinis et leurs sympathisants furent alors poursuivis, massacrés ou jetés du haut des murailles par une foule déchaînée qui exécuta plus de 200 membres, cela calma pour un temps le nombre des meurtres sur commandes mais augmenta le nombre d'infiltrations plus discrètes de l'organisation, dont les membres ne se réunirent plus qu'en conseils secrets.
La plupart de ceux qui échappèrent au massacre vinrent sans hésitation se réfugier dans les territoires francs, où pour leurs renseignements et leurs services (!) ils furent plutôt bien accueillis par la noblesse franque qui entretint avec eux des relations diplomatiques amicales ! Temporairement du moins puisque les deux clans luttaient bien contre des ennemis communs !

source Lycos Fr.

Tizinissa
19/04/2007, 10h02
N'importe quoi!!!!!!!!!!!
Absolument pas ! les declarations de Malek Chbel (que je connais pas) sont tout ce qu' il y a de juste et de fondés. Ils font d' aileurs l' hunanimité des specialistes et ne sont par consequents rien ni de nouveau ni d' etonnant.

Kamikaze oui, tout le monde le sait c' est le nom donné aujourdhui aux operation suicide en allusion aux japonais !

Mais ca ne veut pas dire que ce phenomene a ete inventé par les japonais ! et comme le montre Chbel, et pas seulement lui, il est bien ancien.

hachachin (des drogués qui se suicidaient dans des attentats contre les souverains de l’époque
Pareil pour cette présentation des Ashashin...Fausse et erronée.

Ca c' est la verité connu, prouvé et approuvé par tout les specialistes. Il suffit de prendre a la main n' importe quel livre d' histoire on peut lire la meme chose !

Les Palestiniens qui y ont eu recours etaient des sdunnites, il me semble...

Oui ils sont sunnites ! mais meme si l' origine de ce genre d' attetat serait chiites cela ne veut pas dire qu' ils ont en l' exclusivité aujourdhui.


Sinon,
Tout les historiens et anthropologues semblent etre d' accord sur le faite que les hachachines etaient les precusseurs des attentats, mais personne n' aprecisé que c' etait des attentats suicides.

Quelques uns (comme Chbel ici) sont de l' avis que ce sont bien des attentats suicide puisque celui qui veut tuer une grande personalité sait tres bien qu' il va dans la plus des cas etre tué aussi.

Ces hachachines etaient une secte chiites (la chiaa des 7 et non celle des 12) dirigé par vieux fanatique du pouvoir (Hatab) dont il est le fondateur dans les montagnes libanaises. Ils avaient leur propres traditions et rythes et veneraient pardessus tout leur maitre. D' apres la doctrine de ces sectes chiites (souffistes aussi) la veneration du maitre est la base de la foi et il faut lui etre completement devoué au point de mourir pour lui.

Ces disciples avaient aussi l' habitude de consommer des drogues (comme chez les souffsites aussi) pour s' adonner a leur transe censé leur rapprocher de l' ame de Dieux ou des saints ... etc ! dans cette etat et avec un tel esprit ils etaient un outil meurtriers et devoués au mains de leur maitres.

Il y a plein de legende et histoires racontés sur ces hachachines et leurs maitres. Les croisés ont eux aussi rapportés plusieurs histoires a ce sujet.

Le vrais but de ces hachchines (comme les chiaa ) etaient de restaurer le pouvoir des chiites en Egypte qui prit fin par l' arrivé du Sultan Noureddine qui desingna apres Salladin comme gouverneur.

Saladin etait aussi, pour cette raison, sujet a des attentats des hachachines. Et dans le roman de Amin Maalouf il raconte aussi l' atentat sur le gouverneur de Damas (je crois).

Voila

Tizinissa
19/04/2007, 10h14
Ah parfait ! je viens de voir !! Merci Dahbia pour la precision !

C'est en 1092 qu'eut lieu le premier meurtre celui du vizir NIZAM el Moulk,

Un grand homme en effet ce Nizam al Moulk il etait le chef de la bibliotheque abasside et un des reformateurs de la science dans cette perdiode ou la civilisation arabo-musulmanes a atteind son apogée (meme si c' etait pas le cas politiuqment).

Allah yerhamou.

dahbia
19/04/2007, 10h24
oui effectivement, un grand homme

il etait Ambitieux et positif, l’homme parvint à se faire connaître à la cour d’Arp Arslan, deuxième roi de la dynastie des Seldjoukides, et ne tarda pas à devenir secrétaire particulier du monarque, puis sous-secrétaire d’Etat et enfin « sèdr azèm », c’est-à-dire Premier ministre, un Premier ministre dont les exceptionnelles qualités lui valurent le titre honorifique de « Nizam el Moulk », c’est-à-dire « régulateur de l’empire ».

( source el watan)

Les Assassins ne succombèrent que sous les coups des Mongols en 1258 ; le septième successeur d’Hassan, Rokneddin Kharchah, régnait alors. Les Mongols, sous la conduite d’Houlagou, le vainquirent et le mirent à mort. Les Assassin, recherchés dans toute l’Asie, furent impitoyablement massacrés, partout où il fut possible d’en trouver. Cependant ils ne purent tous être atteints, et il en existe encore aujourd’hui dans la Perse, sur les bords de l’Indus et du Gange, et dans les montagnes du Liban ; ils ont perdu leur puissance et leur fureur de meurtre; mais ils conservent. en partie la doctrine ismaélite.

houmaiz
23/04/2007, 00h05
Je crois que Malek Chebel a raison sur ce coup les attentats Kamikaz sont belle et bien chiites et sa remonte beaucoup plus loin lors du meurtre de Hussein à Kerblaa, car ceux qui étaient avec lui, sensiblement inférieurs en nombre, savaient que c'était une bataille perdue d'avance et qu'ils allaient vers une mort certaine mais ils ne voulaient pas se rendre encore moins fuire, c'était une sorte de suicide, c'est pour ça qu'on les appelle les : الكربلائيين الاستشهاديين maintenant reste à savoir l'avis de l'islam sur cette question.

Ali la point
23/04/2007, 04h33
Salam
Voila encore des accusations gratuite contre une ecole Islamique tres ancienne qui n'a jamais connu ce genre d'attentat contre les "INNOCENTS"..
c'Est vraiment bizarre en comparons la revolution purement Islamique de l'Imam El Hussain[as] contre le Tyrant Yazid et des attentats kamikaz en tuant des Innocents ,que les auteurs de ces crimes ont crie haut et fort que ce sont des salfistes !!.Ceci-dis ,par ailleure la revolution algerienne a utilisee ce genre d'attentat contre le colonialisme francais??.et ce sont tous des sounites!!et le malheure meme methode utilisee contre l'armee et tous qui appartient a l'etat algerian par les salafistes dans les annees noir 1992-2000..!!!
En Irak, Les attentats suicides contre les tombeaux des petit-fils du prophete[asws] et contre les mosquees chiites c'etait bien les salafistes qui ont revendiques haut et fort...
Please arretons de dire n'Importe quoi.

Les crimes commit et les attentats suicides contre les musulmans innocents ete tous revendique par les slafiste d'alqaida et autres...
Par contre les attentats suicides commit par les chiites ete tous contre les americans et isrealis au liban....!!
Donc,une difference de taille...........

houmaiz
23/04/2007, 14h00
Je n'ai pas stigmatisé l'école chiite, que je considère par ailleurs comme une école islamique parmi d'autres, encore moins en comparant la révolution de l'Imam EL Hussein (ra) et ceux qui sont morts avec lui avec les barbares d'aujourd'hui dont Alqaida et peut étre la plus représentative, seulement il n y a pas de mal à rapporter cet acte à son origine historique qui est belle et bien chiite, tout en faisant la différence entre les objectifs qui animent ceux qui le font ainsi que l'ennemi visé.
Et si tu veux mon avis je suis contre cet acte qu'il soit chiite ou sunnite.

btp50
23/04/2007, 16h38
Par curiosité j'ai repris le roaman de J de HAMMER traduit en francais en 1961.
.
Les notes de l'editeur de l'epoque n'on rien a voir avec le parallele que l'on fait avec les kamikaz d'aujourdhui. D'ailleur cette HISTOIRE de L'ORDRE DES ASSASSINS est un conte edulcoré par des bribes historique.
.
Je vous livre ci dessous les notes de l'editeur de l'epoque.
.
Publié il y a un peut plus d'un siècle, le present ouvrage deumeure la seule base serieuse d'information et de documentation sur l'etrange et redoutable secte des Assassins.
A travers maint recit, la fable des hachichines, melés à celle du vieux-de-la-montagne a pris au cours du temps un aspects d'imagerie legendaire toute coloré par un pittoresque oriental assez peut conforme à la réalité historique. Il n'en reste pas moins que les drames, les cruautés, les splendeurs étalés dans la legende n'ont jamais excedé la vraissemblance, car les recits brodés, voire inventés autour de l'histoire des assassins ne pouvait se nourrir de reverie que ne le fut l'histoire elle meme.
.
.
.
.
Il ne faut quand meme pas faire d'une legende une réalité historique.
.

Torsen
25/04/2007, 10h03
N'importe quoi!!!!!!!!!!!

avant de délirer sur une définition, on prend un dictionnaire, on lit l'étymologie, et là au miracle ça vient du Japon !!!!


Dahbiya etait claire pourtant : elle a dit : "l'acte kamikaze" c'est a dire le concept de l'attaque suicide.

En plus a dit : "serait t'il ?" une interogation, et non pas une declaration.

Un kamikaze est un militaire japonais pilote d'avion qui durant la Seconde Guerre mondiale effectuait une mission-suicide dans la campagne du Pacifique. Il avait pour objectif d'écraser son avion sur les navires américains et alliés. C'était une tactique militaire désespérée pour livrer une charge explosive sur une cible avec une probabilité maximale d'atteinte. D'autre part, dans la tradition du « Bushido » ou « voie du guerrier », survivre à un échec était une honte pour soi et pour toute la maison dont on porte le nom, même si les attaques suicide ne faisaient pas partie de ce code d'honneur [1]. Au cérémonial de départ d'une attaque, les candidats faisaient souvent un poème en hymne à la vie.

Oui mais c'est hors sujet. Le point commun entre la secte des assassins et les kamikaze c'est l'attaque suicide et puisque les assassins sont anterieurs aux kamikazes on leur a attribués l'invention si on peut dire.

source Wikipédia!!!!

Avant de faire passer des textes pseudos scientiphiques il est bon de se renseigner....

Oui mais elle fait passer des textes scientiFiques elle, et non pas scientiPHiques


hachachin (des drogués qui se suicidaient dans des attentats contre les souverains de l’époque
Pareil pour cette présentation des Ashashin...Fausse et erronée.

A part toi qu'est ce qu'il la rend fausse et erronée ?

Torsen
25/04/2007, 10h16
Je crois que Malek Chebel a raison sur ce coup les attentats Kamikaz sont belle et bien chiites et sa remonte beaucoup plus loin lors du meurtre de Hussein à Kerblaa, car ceux qui étaient avec lui, sensiblement inférieurs en nombre, savaient que c'était une bataille perdue d'avance et qu'ils allaient vers une mort certaine mais ils ne voulaient pas se rendre encore moins fuire, c'était une sorte de suicide, c'est pour ça qu'on les appelle les : الكربلائيين الاستشهاديين maintenant reste à savoir l'avis de l'islam sur cette question.


Tu prends un mauvais raccourcis mon frere! Al Hussein -R- savait ce qu'il fesait, loin de lui l'idée de se suicider et encore moins d'etre la cause de la mort de gens innocents!!! il etait bien plus savant que ça, il savait que l'enfer etait sa demeure si c'etait le cas.

Ce qui c'est passé, c'est qu'il a été trahit par ceux qu'ils lui ont preté serment et ils s'est retrouvé seul avec un petit nombre de fideles avec lui contre une armée.

On lui a exigé de se faire prisonnier et lui a refusé et a demandé a revenir sur ses pas, partir en tant que Mourabit (combattant au front) ou aller preter serment, mais on lui a refusé, il a donc combattu et mourut en martyr. رضي الله عنه و أرضاه

Torsen
25/04/2007, 10h32
Salam
Voila encore des accusations gratuite contre une ecole Islamique tres ancienne qui n'a jamais connu ce genre d'attentat contre les "INNOCENTS"..
c'Est vraiment bizarre en comparons la revolution purement Islamique de l'Imam El Hussain[as] contre le Tyrant Yazid

Ce n'etait pas une revolution, doucement avec Al Hussein -R- vous voullez le reduire au statut de Khawarij ? il ne vas pas imiter ceux qui ont tués Othman -R- et son pere Ali -R- quand meme!

La sortie de Hussein -R- etait un Ijtihad justifié et non pas une scission. Il sait tres bien qu'il y avait un souverain en place et qu'il ne fallait pas sortir de son authorité.

Rappellons que toute une region lui a preté serment quand meme lui envoyant plus de 500 micives lui disant que personne a preté serment et qu'ils ne voulait que lui et personne d'autre, et avant de sortir de Mecca il avait envoyé son cousin verifier les choses, confirmer et de faire un pacte avec eux. On est entrain de parler d'Al Hussein سيد شباب أهل الجنة non pas de n'importe qui.

et des attentats kamikaz en tuant des Innocents ,que les auteurs de ces crimes ont crie haut et fort que ce sont des salfistes !!.Ceci-dis ,par ailleure la revolution algerienne a utilisee ce genre d'attentat contre le colonialisme francais??.et ce sont tous des sounites!!et le malheure meme methode utilisee contre l'armee et tous qui appartient a l'etat algerian par les salafistes dans les annees noir 1992-2000..!!!
En Irak, Les attentats suicides contre les tombeaux des petit-fils du prophete[asws] et contre les mosquees chiites c'etait bien les salafistes qui ont revendiques haut et fort...
Please arretons de dire n'Importe quoi.


les crimes commit et les attentats suicides contre les musulmans innocents ete tous revendique par les slafiste d'alqaida et autres...
Par contre les attentats suicides commit par les chiites ete tous contre les americans et isrealis au liban....!!
Donc,une difference de taille...........


Pourtant le Prophete -saaws- est tres claire a ce sujet : suicide = enfer, maintenant qui tue qui pas d'importantce, sunna, chiia etc...

Cookies