PDA

Voir la version complète : Microsoft irrité par l'Open Source


morjane
15/05/2007, 18h11
L'éternel combat entre les logiciels libres et payants reprend de plus belle, sous l'impulsion du géant américain Microsoft. Dans une interview accordée au magazine Fortune, le vice-président et directeur juridique de Microsoft, Brad Smith, a clairement affiché la position du groupe vis-à-vis des logiciels libres. D'après Microsoft, les logiciels libres de la concurrence violeraient 235 brevets déposés par Microsoft. En tout, L'OS Linux enfreindrait 107 brevets, la suite logicielle Open Office 45, les clients de messagerie une quinzaine, plus 68 autres qui concernent des applications informatiques en général. Le groupe n'a pas fait état de ses intentions, on ne sait donc pas si des actions judiciaires vont être lancées.

De son côté, Steve Ballmer, le PDG de Microsoft et successeur de Bill Gates, a déclaré que "nous vivons dans un monde qui respecte la propriété intellectuelle." Le monde de l'Open Source doit "respecter les même règles de jeu que les autres sociétés" a-t-il conclu.

Un marché énorme

On estime que plus de la moitié des grandes multinationales américaines (Fortune 500) utilisent Linux et des logiciels Open source pour la gestion de leur entreprise. Linux est gratuit, téléchargeable sur le Net, personnalisable, et la copie n'est pas protégée. Sa grande stabilité en a fait un client très prisé par de nombreuses entreprises. On comprend donc mieux l'attaque lancée par Microsoft, qui craint de se faire voler un marché aux enjeux financiers considérables. L'avertissement lancé par la firme de Redmond risque de mettre en ébullition la communauté extrêmement importante des utilisateurs de l'Open Source, dont les réactions pourraient jeter de l'huile sur le feu.


Par le Figaro

darwish
15/05/2007, 18h23
Si Micro$oft ouvre cette boîte de Pandore avec son histoire de brevets avec la communauté Open Source, ce sera perdu d'avance. On attend toujours le code messieurs Windaubes, alors montrez le nous! (http://showusthecode.com/)
Linus Torvalds, le développeur principal du noyau Linux, a eu une réponse véhémente envers les patrons de Micro$oft, suite à la déclaration de ces derniers dans la magazine Fortune.
"Il est certainement beaucoup plus probable que M$ viole des brevets plutôt que Linux". Si le code source de Windaubes subirait les mêmes critiques que Linux, on se rendrait compte que M$ violerait un tas de brevets détenus par d'autres compagnies (Xerox, Sun, IBM, ...).

Pour le texte intégral, suivez le lien (http://www.informationweek.com/news/showArticle.jhtml?articleID=199600443).

Cookies