PDA

Voir la version complète : Le Déisme


Mohamed_Rédha
17/05/2007, 09h00
Le déisme, du latin deus (dieu) est la croyance en un Dieu créateur, mais pas en son instrumentalisation religieuse. Les déistes ne croient ni aux prêtres, ni à une « Église (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_%28institution%29) », ni à des textes sacrés (http://fr.wikipedia.org/wiki/Texte_sacr%C3%A9) ou des messies (http://fr.wikipedia.org/wiki/Messie). Le déisme consiste donc en l'affirmation, hors de toute révélation religieuse, de l'existence d'un être suprême (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Atre_supr%C3%AAme) dont la nature et les propriétés restent inconnaissables. Selon certains auteurs athées, le déisme serait un athéisme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Ath%C3%A9isme) non abouti, ce que nient les déistes.
C'est dès le XVIe siècle (http://fr.wikipedia.org/wiki/XVIe_si%C3%A8cle) qu'apparaît cette notion intermédiaire entre le théisme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9isme) chrétien (http://fr.wikipedia.org/wiki/Christianisme) et l'athéisme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Ath%C3%A9isme). Il ne s'agit plus ici de transcendance (http://fr.wikipedia.org/wiki/Transcendance) divine mais d'immanence (http://fr.wikipedia.org/wiki/Immanence). L'authenticité historique de la Révélation (http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9v%C3%A9lation) dans les Écritures (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89critures) est contestée : l'Être suprême (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Atre_supr%C3%AAme) devient directement perceptible aux facultés de l'Homme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Homme).
Parce que le déisme prétend se passer des dogmes révélés de la religion, et même les contester, il fut, dès le XVIIe siècle, l'une des cibles privilégiées du christianisme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Christianisme), au même titre que l'athéisme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Ath%C3%A9isme).
Depuis Kant (http://fr.wikipedia.org/wiki/Kant) (XVIIIe siècle), il est d'usage de distinguer déisme et théisme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9isme). En effet, ce dernier veut déterminer par la raison (http://fr.wikipedia.org/wiki/Raison) la nature de Dieu, alors que le déisme se contente d'affirmer son existence, sans prétendre pouvoir la comprendre.
Voltaire (http://fr.wikipedia.org/wiki/Voltaire) se déclarait déiste, notamment dans son article intitulé « Prière à Dieu ». Le Dieu (http://fr.wikipedia.org/wiki/Dieu) déiste est universel, il n'y a pas d'intermédiaire entre les êtres et Dieu, ce Dieu est bien supérieur à la « petitesse humaine » et ne s'occupe donc pas de ses affaires, ses cultes, ses rites et autres superstitions. Cette conception d'un Dieu distant se résume dans ces deux alexandrins du Français : « L'univers m'embarrasse, et je ne puis songer / Que cette horloge existe et n'ait point d'horloger ».
Dans l'entourage de Newton (http://fr.wikipedia.org/wiki/Isaac_Newton) et alimenté par la nouvelle compréhension de l'Univers (http://fr.wikipedia.org/wiki/Univers) que font entrevoir ses théories, le déisme donna naissance à l'idée d'une religion naturelle (http://fr.wikipedia.org/wiki/Religion_naturelle) dont font écho les premières Constitutions d'Anderson (http://fr.wikipedia.org/wiki/Constitutions_d%27Anderson) qui fondent la franc-maçonnerie (http://fr.wikipedia.org/wiki/Franc-ma%C3%A7onnerie) moderne en 1723 (http://fr.wikipedia.org/wiki/1723).
Le déisme inspira de nombreuses déclarations d'hommes politiques américains à la fin du XVIIIe siècle (http://fr.wikipedia.org/wiki/XVIIIe_si%C3%A8cle) et au début du XIXe (Thomas Jefferson (http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Jefferson), Benjamin Franklin (http://fr.wikipedia.org/wiki/Benjamin_Franklin) et Thomas Paine (http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Paine)). La notion de créateur apparaît dans la Déclaration d'indépendance américaine (http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_d%27ind%C3%A9pendance_am%C3%A9ric aine) de 1776.


Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mohamed_Rédha
17/05/2007, 09h02
Position philosophique de ceux qui admettent l’existence d’une divinité, mais sans adhérer à une religion, à une foi révélée.
Le déiste croit en Dieu, en un Être suprême transcendant, mais renonce à se le représenter. Il ne peut donc, ou ne veut, ou ne cherche pas à identifier son Dieu. Le déiste pressent que Dieu existe : sa croyance repose sur une intuition personnelle, une conviction intime, non sur une tradition ou une adhésion.
Le déiste rejette tout dogme, toute révélation, donc la religion.


Gilbert Jourdan – Bruxelles : Espace de Libertés Éditions du Centre d’Action Laïque – 1996 – p. 26.

btp50
17/05/2007, 13h12
Cela s'apparente à l'idolatrie, puisque Dieu dans ce cas est une conception de l'esprit. Pure speculation.

GlamourDZ
18/05/2007, 08h02
Merci Med redha pour ces définitions, je me disait toujours agnostique déiste sans savoir les vrais définitions de ces termes.

je voudrais ajouter une chose à ce que tu a dit:

certains déiste (moi y compris), n'appartiennent à aucune religion pour le simple fait qu'ls les trouvent non crédibles.

certains n'écartent pas la possibilités qu'elles soient à la base révélées par dieu et falsifiées à travers les siècles. (personnellement j'y crois moins).

mais on est tous d'accord (les déistes agnostiques) sur le fait que les religions actuelles sont non crédibles pour êtres révélées par dieu.

Mohamed_Rédha
18/05/2007, 08h20
Salam,

mais on est tous d'accord (les déistes agnostiques) sur le fait que les religions actuelles sont non crédibles pour êtres révélées par dieu.
Dire que les religions ne sont pas crédibles émane d’un sentiment, d’une supposition, pas d’un fait.
Mais le Déisme, ne serait-il pas une Religion ?

Je n'ai pas bien compris "Déiste agnostique"
agnostique :Personne qui pense que Dieu est inconnaissable, qui ne prétend pas connaître les secrets de l’Univers. (Wiktionary)


Mohamed

GlamourDZ
18/05/2007, 08h32
Certes c'est pas un fait, je suis d'accord avec toi, c'est ce que nous on pense.


sinon pour l'agnosticisme :


L'agnosticisme est la position philosophique selon laquelle la vérité de certaines propositions (le plus souvent théologiques, concernant l'existence de Dieu, des dieux, etc.) est inconnue ou inconnaissable. C’est une pensée fondée sur le doute, le scepticisme. La vérité absolue est incertaine. wikipedia

ceci dit l'agnosticisme n'exclut pas l'existence de dieu, c'est pas comme l'athéisme qui prend position et prononce la non existence de dieu. sinon le sujet de la définition de l'agnosticisme a déjà été traité dans un fil, si t'arrive à le retrouver il y'a eu un bon débat.

Mohamed_Rédha
18/05/2007, 10h56
sinon le sujet de la définition de l'agnosticisme a déjà été traité dans un fil, si t'arrive à le retrouver il y'a eu un bon débat. Ça y est, je l’ai parcouru. Oui, c’est très instructif.
Mais pourquoi les Déiste excluent-ils l’existence d’un contact "Créateur <-> Créature". Ce n’est pas logique ; L’Homme a, par exemple, "Créé" la machine et il "communique" bien avec elle… il lui donne des directive pour la guider…

Mohamed

btp50
18/05/2007, 11h01
L'exclusion du contact implique son insoumission, en d'autres termes le Deiste se suffit à lui meme.
D'ou la contradiction : pourquoi a t'il besoin de Dieu ?

levas
18/05/2007, 11h40
GlamourDZ

Je suis déiste comme toi.

Certains prétendent que les déistes "inventent" leur religion. On peut dire exactement la même chose de toutes les religions.

Je ne sais plus qui a dit un jour "les idées religieuses ne viennent pas d'en-haut mais d'à-côté".

Les historiens ont remarqué depuis longtemps que les religions empruntent les unes aux autres.
On voit nettement le cheminement des idées de l'islam en remontant vers le christianisme et le judaisme.
Il est facile d'imaginer que chaque idée religieuse a été découverte par un penseur ou un sage de l'ancien temps qui l'a ensuite transmise à son entourage, qui à son tour l'a transmise aux générations suivantes, chaque génération enrichissant les idées de base.

Je ne vois pas en raison de quoi on doit attribuer à une révélation de Dieu toutes ces idées religieuses.
On peut donc dire que les grandes religions sont au moins autant des "inventions" des hommes que le déisme.

btp50
18/05/2007, 12h04
Le vrai et le faux !
Le Deiste invente Dieu par le truchement de sa pensée, mais est dans l'incapacité de demontrer son invention.
Le croyant accepte d'etre créer par Dieu et s'appuie sur sa propre existence pour démontrer sa croyance.

Mohamed_Rédha
18/05/2007, 12h25
Levas,

Certains prétendent que les déistes "inventent" leur religion. On peut dire exactement la même chose de toutes les religions.
…/…
On peut donc dire que les grandes religions sont au moins autant des "inventions" des hommes que le déisme.

Tu vois, levas, tu t’alignes avec nous, pauvres mortels que nous sommes. Nul ne prétend dire la vérité…

Nous, Musulmans avons choisi de suivre un Message. Que l’on utilise notre raisonnement ou nos sentiments le fait est que c’est notre Foi.

Les Déistes ont choisi ne nier tout contact avec le créateur, c’est leur croyance sur laquelle ils se sont bâtis une Foi, également.

Mais de tous bords, il y a des extrémistes, qui, par mépris, critiquent la Foi de l’autre. D’actions en réaction on s’entraîne vers un cercle vicieux, et si contact verbal il y a, il ne sera que sourd, et on jouera à qui va heurter, le plus, l’autre.

Au contraire, par le dialogue on arrivera à se comprendre. Comprendre que l’autre a Ses raisons. Si je ne les comprends pas (les raisons) ou qu’elles me paraissent "absurdes", je l’invite à me les expliquer. Je ne vais pas tenté de lui démontrer "par le contre exemple" qu’elle sont fausse, c’est un manque de tact. Je ne recevrais de sa part que haire et mépris.

Merci de me lire, Mohamed.

GlamourDZ
18/05/2007, 12h36
L'exclusion du contact implique son insoumission, en d'autres termes le Deiste se suffit à lui meme.

non je ne pense pas, en tous cas c'est pas mon cas


D'ou la contradiction : pourquoi a t'il besoin de Dieu ?

tu veux dire plutôt pourquoi il croit en dieu
par le raisonnement, il arrive à croire que par exemple pour expliquer la conscience, le corps biologique ne suffit pas,
pour expliquer notre existence la nature ou le hasard ne suffisent pas

pour expliquer le pourquoi de notre existence, la mort et la disparition ne suffisent pas, ne pas avoir de réponses semble être rejeté par même notre conscience .

la nature quand à elle, plus on l’observe plus on se rend compte que chaque chose sert à quelque chose, notre existence doit avoir une raison alors !

le hasard quand à lui ne fait pas de lois aussi précises que de ceux qui gèrent cet univers.

L’univers quand à lui, pourquoi un univers s’il y’a rien derrière pourquoi pas rien ? s’il y’a rien ni dieu ni esprit ni rien alors il devrait y avoir rien pas d’univers ni d’hommes !!

Voilà pourquoi je crois en dieu !!!

btp50
18/05/2007, 13h34
L’univers quand à lui, pourquoi un univers s’il y’a rien derrière pourquoi pas rien ? s’il y’a rien ni dieu ni esprit ni rien alors il devrait y avoir rien pas d’univers ni d’hommes !!
J'utilise le mot rien que pour signifier abscence de chose.
.
Le sens que l'on donne au mot RIEN n'existe pas et ne peut exister, mon entendement ne peut le concevoir puisque "je suis" parceque je le constate, mais si ce constat est fait par ma seule personne (avec RIEN d'autre que MOI) ce serait une abhération (un non sens) je presume que dans ce cas je n'aurai pas d'existance, je dis "je presume" parceque personne n'a experimenter ce que peut etre le "RIEN", en fait le "RIEN" est une abhération, il n'a pas de sens, d'ou j'ai besoin d'un temoin pour constater mon existence, et je n'ai pas le choix, cela ne pourrait etre que le créateur et uniquement lui et il ne peut etre que unique.
Il vat de soit qu'il ne sera pas celui que j'aurai inventé, il est preferable que cela soit lui qui m'a inventer que l'inverse.

Mohamed_Rédha
18/05/2007, 15h23
...en d'autres termes le Deiste se suffit à lui meme.non je ne pense pas, en tous cas c'est pas mon cas
Donc si le Déiste ne se suffit pas à lui même, que lui manque-t-il ?

Le sens que l'on donne au mot RIEN n'existe pas et ne peut exister, mon entendement ne peut le concevoir puisque "je suis" parceque je le constate, mais si ce constat est fait par ma seule personne (avec RIEN d'autre que MOI) ce serait une abhération (un non sens) je presume que dans ce cas je n'aurai pas d'existance, je dis "je presume" parceque personne n'a experimenter ce que peut etre le "RIEN", en fait le "RIEN" est une abhération, il n'a pas de sens, d'ou j'ai besoin d'un temoin pour constater mon existence, et je n'ai pas le choix, cela ne pourrait etre que le créateur et uniquement lui et il ne peut etre que unique.
Il vat de soit qu'il ne sera pas celui que j'aurai inventé, il est preferable que cela soit lui qui m'a inventer que l'inverse.

btp50, j'ai du relire trois fois pour comprendre, très belle définition. Mais je n'ai pas compris le context.. quand Glamour a dit :
L’univers quand à lui, pourquoi un univers s’il y’a rien derrière pourquoi pas rien ? s’il y’a rien ni dieu ni esprit ni rien alors il devrait y avoir rien pas d’univers ni d’hommes !!je trouve que c'est logique, ... non ?

btp50
18/05/2007, 15h42
Mais je n'ai pas compris le context..
L’univers quand à lui, pourquoi un univers s’il y’a rien derrière pourquoi pas rien ? s’il y’a rien ni dieu ni esprit ni rien alors il devrait y avoir rien pas d’univers ni d’hommes !!
Glamour n'affirme pas, elle pose seuleument la question de : "s'il n'y avait RIEN", question logique, mais en apparence seuleument, tout le monde se pose ce genre de questions "et s'il n'y avaist RIEN", somme tout; question legitime.
Mais on part d'un faux postulat pour demontrer et legitimer un résultat, puisque "RIEN" est indémontrable.
Voilà le contexte !

levas
18/05/2007, 16h13
Btp50


Le vrai et le faux !
Le Deiste invente Dieu par le truchement de sa pensée, mais est dans l'incapacité de demontrer son invention.
Le croyant accepte d'etre créer par Dieu et s'appuie sur sa propre existence pour démontrer sa croyance.

Je ne comprends pas bien ton message.

Le déiste est un croyant. Tu sembles opposer les deux termes ou est-ce que je me trompe?

La dernière phrase s'applique au déiste. Il accepte d'être créé par Dieu et s'appuie sur sa propre existence pour démontrer sa croyance.
S'il n'existait pas il aurait du mal à le faire.

btp50
18/05/2007, 16h24
Je ne comprends pas bien ton message.
.
Le deiste prends l'nitiative de croire en Dieu qu'il invente, son Dieu à lui (au déiste).
Le croyant s'impose à croire en Dieu qui existe, en dehors de lui (du croyant).
.
Ce n'est absolument pas la meme démarche.

levas
18/05/2007, 17h03
Btp50

Le deiste prends l'nitiative de croire en Dieu qu'il invente, son Dieu à lui (au déiste).
Le croyant s'impose à croire en Dieu qui existe, en dehors de lui (du croyant).
.
Ce n'est absolument pas la meme démarche.

Je ne me suis donc pas trompé, tu opposais bien déiste à croyant.

Je ne vois pas de différence entre "prendre l'initiative de croire" et "s'imposer à croire".

Le déiste croit également que Dieu existe en dehors de lui. C'est en tout cas ma croyance. Il existe peut-être des déistes qui croient en un Dieu "intérieur" mais je ne vois pas à quoi ça correspond.

Un déiste est un croyant par définition puisqu'il croit en Dieu, à moins que tu as une définition particulière de croyant.

btp50
18/05/2007, 19h19
Un déiste est un croyant par définition puisqu'il croit en Dieu, à moins que tu as une définition particulière de croyant.
Un croyant est interpeller par un element (ici Dieu) qui lui est exterieur par l'intermediaire d'un support (voix ou (missive; coran, bible etc..)).
Un deiste est interpellé par sa propre création (ici Dieu) basé sur un faux postulat.

levas
19/05/2007, 08h47
Btp50

Un croyant est interpeller par un element (ici Dieu) qui lui est exterieur par l'intermediaire d'un support (voix ou (missive; coran, bible etc..)).
Un deiste est interpellé par sa propre création (ici Dieu) basé sur un faux postulat.

Ce que tu dis n'est pas la définition du croyant mais celle du croyant dans une religion révélée. Il faut le préciser au départ sinon on perd du temps à définir les mots.

Pour un déiste, le croyant dans une religion révélée est tout autant "interpellé par sa propre création" pour reprendre tes termes.
Comme un déiste pense que les révélations sont une fabrication humaine ta comparaison ne repose sur rien.

Enfin si, elle reposerait sur du concret si tu pouvais prouver 1) l'origine divine d'une révélation, 2) l'origine divine de ta révélation, 3) la non origine divine des autres révélations concurrentes.

Mais évidemment tu ne le pourras pas.

absente
19/05/2007, 10h30
Salam

Que se passe t-il après la mort pour un déiste ?

Et comment voyez-vous l'au-delà ? Y croyez-vous ?

Comment ressentez-vous la relation entre Dieu et vous ?

levas
19/05/2007, 12h14
Sharize

Que se passe t-il après la mort pour un déiste ?

Et comment voyez-vous l'au-delà ? Y croyez-vous ?

Cela se passe exactement comme pour un musulman ou un chrétien, c'est à dire qu'on en sait rien.

Ce que les musulmans et les chrétiens en savent sont le produit de spéculations humaines, à moins que ces croyants peuvent répondre aux trois questions que j'ai posées à Btp50 dans mon message précédent.
Tu peux essayer si tu veux.

btp50
19/05/2007, 17h54
Enfin si, elle reposerait sur du concret si tu pouvais prouver
1) l'origine divine d'une révélation,
2) l'origine divine de ta révélation,
3) la non origine divine des autres révélations concurrentes.
Il ne s'agit pas de prouver quoi que ce soit, je ne te pas demander de prouver, je te demande de démontrer ta croyance, par definition une croyance ne se prouve pas, puisque c'est une croyance.
.
C'est toi qui dit et n'arrete pas de dire que tu crois en Dieu sans que aucun message ne t'est parvenu, puisque d'apres toi les "livres saints" ne sont que invention des humains.
Ce qui t'est demander c'est de démontrer comment crois tu en Dieu ?
est ce que c'est ton petit doigt qui t'a dis que Dieu existe ?
est ce que tu a reçu la visite d'une fée et tu as papoté avec ?
.
Et pour répondre à tes trois questions, j'y crois parceque j'ai entendu les peuples precedents dire que .....
parceque des temoignages des peuples precedents me sont parvenus et ils on dit que .....
et pour finir, il y a les messages de Dieu ecrits
.

levas
19/05/2007, 18h06
Btp50

Cela va faire maintenant la troisième ou quatrième fois que je donne la réponse à ta question.
Les autres fois je m'adressais peut-être à MohamedR ou à Sharize et tu ne m'as pas lu.

Je crois en Dieu pour les mêmes raisons que celles qui sont exposées dans le Coran au moins une vingtaine de fois et une fois dans une des Lettres de Paul du Nouveau Testament (je n'ai pas le numéro du verset en mémoire), à savoir que vu l'incroyable perfection et complexité de l'univers je ne peux pas imaginer que tout cela n'a pas une origine divine.

Tu opposes de nouveau deux termes pratiquement synonymes: prouver et démontrer.

Et pour répondre à tes trois questions, j'y crois parceque j'ai entendu les peuples precedents dire que .....
parceque des temoignages des peuples precedents me sont parvenus et ils on dit que .....
et pour finir, il y a les messages de Dieu ecrits

Bon, ça va j'ai compris que tu ne peux rien prouver de plus que moi, comme je l'avais annoncé.

btp50
19/05/2007, 18h22
Je crois en Dieu pour les mêmes raisons que celles qui sont exposées dans le Coran
Comment peux tu croire à ces exposées puisque tu réfute leurs caractères divin.
Tu crois donc en la parole des hommes et non en celle de Dieu.
.
je te cite :
Je ne vois pas en raison de quoi on doit attribuer à une révélation de Dieu toutes ces idées religieuses.
On peut donc dire que les grandes religions sont au moins autant des "inventions" des hommes que le déisme.
.
.

levas
19/05/2007, 18h41
Btp50

Si mon voisin me dit que la pluie tombe du ciel je ne vais pas croire que mon voisin est Dieu. Pourtant ce phénomène est évoqué dans le Coran.

N'importe qui peut se rendre compte de l'incroyable complexité du monde et en déduire que seul Dieu est à l'origine du monde.
Ce n'est pas parce que cela est dans le Coran que seulement Dieu aurait pu l'écrire.

Malgré que je l'ai demandé plusieurs fois, aucun musulman n'a encore pu m'indiquer un passage du Coran que seul Dieu aurait pu écrire.

Mohamed_Rédha
19/05/2007, 19h07
Levas,

Malgré que je l'ai demandé plusieurs fois, aucun musulman n'a encore pu m'indiquer un passage du Coran que seul Dieu aurait pu écrire. Personne ne cherche (ou ne peut) à te prouver quoi que ce soit, et personne ne cherche à te convertir à l’Islam (surtous toi). Chacun expose sa croyance.. et chacun la voit comme le nombril de la vérité..

Moi personnellement, j’ai grandi dans la Foi (Musulmane) je n’ai pas eu a faire comme toi un choix pour la doctrine. Je me suis trouvé très heureux dans ma Foi, mon raisonnement n’a fait que la confirmer. Je ne cesse de remercier notre Dieu ( l’Unique, auquel nous croyons tous ) de m’avoir guidé ou maintenu dans ma Foi.
Je n’ai pas eu ce choix difficile, qu’on certains à chercher une Foi, par le raisonnement.

Et toi, quel est donc ton sentiment envers Dieu ? Pour t’avoir créer, guider à lui…

Mohamed

absente
19/05/2007, 20h29
Slt Levas

1) l'origine divine d'une révélation,

C'est une question de foi et on ne peut pas le prouver car ça fait partie
du "test" Dieu aurait tout aussi bien dans ce cas là envoyer des anges
faiseurs de miracles qui auraient pleins de super pouvoirs...
Le but : croire sans voir en écoutant notre fitra (foi innée intérieure)


2) l'origine divine de ta révélation

C'est une question de logique, je n'ai rien trouvé qui soit contradictoire.
Les choses interdites dans le Coran ont pour fonction de nous protéger
(ex : alcool = de nombreux alcooliques qui font des ravages à leur corps, famille, amis, accidents...)

Un autre exemple :
Le Coran a répondu au pourquoi des messager/prophètes.

Les prohètes se sont succédés tout au long de l'histoire humaine pour appeler l'homme à Dieu.

"Dis : je ne suis pas une innovation parmi les messagers et je ne sais pas ce que l'on fera de moi, ni de vous. Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé et je ne suis qu'un avertisseur clair".
(Coran 46-9)

Le prophétisme est un phénomène continu qui se répète régulièrement entre 2 marges de l'histoire, depuis Abraham jusqu'à Mohammed.
La continuité d'un phénomène qui se répète identiquement à lui-même est déjà une référence scientifiquement utilisable pour admettre le principe de son existence, à condition toutefois de vérifier celle-ci par des faits compatibles avec la raison et la nature du principe.

Bien sûr une question se pose : s'agit-il (prophétisme) d'un phénomène subjectif et objectif ?

Sachons d'abord que la vie et l'histoire des prophètes nous interdit de les juger comme des impulsifs croyant béatement aux miracles, des déséquilibrés congénitaux chez lesquels le sens de la raison serait déréglé.
Ils représentent au contraire, l'humain dans sa plus haute perfection morale et intellectuelle et leur témoignages unanimes devrait avoir à nos yeux le crédit qu'il mérite.

De plus, leur réactions face à la première révélation montre qu'il s'agissait d'individus qui ont voulu tout d'abord se soustraire volontairement à la vocation prophétique.


3) la non origine divine des autres révélations concurrentes.

C'est subjectif je te l'accordes

on a déjà débattu de ces sujets et c'est bien avec la seule raison humaine et non la foi que les Musulmans prouvent la véracité du Coran. C'est en Le comparant aux autres religions.

asirem213
11/06/2007, 00h26
Malgré que je l'ai demandé plusieurs fois, aucun musulman n'a encore pu m'indiquer un passage du Coran que seul Dieu aurait pu écrire.

Apporte une seule preuve plausible que le Coran ne peut etre d'origine divine ..

Sharize:
Salam

Que se passe t-il après la mort pour un déiste ?

Et comment voyez-vous l'au-delà ? Y croyez-vous ?

Comment ressentez-vous la relation entre Dieu et vous ?

En parcourant le topic depuis le premier message je ne pensais qu'à poser cette question!

Levas
Ce que les musulmans et les chrétiens en savent sont le produit de spéculations humaines

Je te trouve bien insultant d'un coup !!
Une telle affirmation de ta part, sans preuve?? regarde ma question plus haut !

Nous avons d'abord par habitude (pour certains) puis choisi par conviction et raisonnement de suivre la doctrine qu'on trouve la plus parfaite à l'image de notre créateur, et ainsi de croire en ce qui nous a été revelé.

Nous avons une foi, tout autant que les deistes (dont tu fais partie), notre foi et croyance nous dit qu'apres la mort, jugés par notre seul et unique Dieu certains d'entre nous seront punis, d'autres récompensés pour leurs actions, et votre croyance en dit quoi?

Les bons et les mauvais auront le meme sort? juste parcequ'ils ont cru en une divinité qui ne leur a rien demandé ? Je t'ai trouvé assez logique jusque là !!

Je ne veux convertir personne (si peut etre ceux que j'aime je fais des efforts pour débattre et les convaincre)
Quiconque voit l'Islam sans préjugés sera interpellé par la divinité du message, nul besoin de preuves

Nadyr
11/06/2007, 10h20
@glamourdz ,salut :ne pas croire en islam , y a t'il qqchose de mal dans l'islam , qui ne dépend pas des musulmans ezt de se qu'il pense ?
on peut étre musulman et faire se qu'on veut nous sauf si sa contredit Allah ou le prophète . ta pas d'exemple car je comprend pas autrement lol .

Cookies