PDA

Voir la version complète : La mélancolique


Mirages
20/05/2007, 11h35
La mélancolique

Elle a les yeux en larme
Un sourire plein de charme
Un regard qui reflète son âme
Un visage triste, si triste…
La mélancolique

Elle sourit comme la plus heureuse
Elle pleur comme la plus malheureuse
Elle a autant de souffrance
Et cela depuis sont enfance
La mélancolique

Elle chante souvent une mélopée
C’est si triste cette mélodie
Douce voix qui s’interrompait
O !! Elle ébranle les rochers
La mélancolique

Elle cherchait son bonheur
Au cime des ses douleurs
Elle grimpait en douceur
Pour atteindre les hauteurs
Au profond de son intérieur
la mélancolique

Tout le monde la trouve étrange
Cette joie, cette tristesse qui se mélange !
Fabuleuse, fascinante comme un ange
De son bonheur elle songe
La mélancolique

Elle aime la solitude
Ça fait partie de ses habitudes
Elle est pleine de gratitude
Le secret de son charme et attitude
La mélancolique

Elle aime la musique
Les chants doux romantiques
Ce sentiment étrange magique
Qu’il l’envahit, est mélancolique
La mélancolique

Sa romance,son chant perdu
A voix basse, elle le murmuré
Comme une berceuse elle le fredonné
Doux comme le chant de la pluie
La mélancolique

……….
mirages

YO-YO
20/05/2007, 11h59
Bravo:5: :5: cé tres beau mais je crois quand a tous ce cote trise et reveur a condition ça devient pas quotidien la melancolie dans le coeur d'un homme est un enfer et je le souhaite personne

absente
20/05/2007, 11h59
Bravo Mirage!

C'est si beau, juste tout en finesse et très romantique le portrait que tu brosses de la mélancolie. Je reste souffle coupé.

Mirages
20/05/2007, 12h06
merci yoyo et sissouh:27: sont modèstes mes ecris, j'essai d'exprimier mes emotions, merci d'avoir entendu cette voix mélancolique:twark:

un proverbe sur la melancolie:

S'il existe un enfer en ce monde, il se trouve dans le coeur d'un homme mélancolique.

Robert Burton

mecmad
20/05/2007, 12h07
Qu'il est beau mirages, ta plume se fait lunaire et tes mots sont vraiment magiques ;)
merci

absente
20/05/2007, 12h09
Ton poème me fait penser à un que j'ai écrit sur la musique, cela parle aussi de mélancolie mais autrement.

Mirages
20/05/2007, 12h10
Qu'il est beau mirages, ta plume se fait lunaire et tes mots sont vraiment magiques ;)
merci

merci mec, :twark:
la magie est dans vos coeurs qui saveurent le romantisme et la joie a l'interieur de cette mélancolie .
merci de me lire

Mirages
20/05/2007, 12h11
Ton poème me fait penser à un que j'ai écrit sur la musique, cela parle aussi de mélancolie mais autrement.

j'aimerais bien le lire sissouh, si tu l'en a tu me fera plaisir de le poster.:)

Mirages
20/05/2007, 12h12
sissouh, ou dis moi son titre car je me perd dans la recherche:redface:

absente
20/05/2007, 12h14
Il y en a ici que je vais faire remonter mais il n'est pas axé beaucoup sur la mélancolie mais plutôt sur le souffrance amoureuse et l'autre je vais le poster. ;)

mecmad
20/05/2007, 12h17
Meloncolie
La nuit de ton absence orne mon paradis
D'un voile de tristesse aux nuances ombreuses
Où la lumière fuit les grottes ténébreuses
Transformant notre espace en nocturne taudis.
La musique se meurt quand l'univers s'embrume
Et s'égarent les mots de tes cris assourdis
Que le silence absorbe et l'angoisse consume.
Soudain le soleil peint de son pinceau flâneur,
Par les couleurs de l'aube un tableau de bonheur.
Le vent de ton sourire élimine la brume.

Poete Inconnu!

Mirages
20/05/2007, 12h19
Meloncolie
La nuit de ton absence orne mon paradis
D'un voile de tristesse aux nuances ombreuses
Où la lumière fuit les grottes ténébreuses
Transformant notre espace en nocturne taudis.
La musique se meurt quand l'univers s'embrume
Et s'égarent les mots de tes cris assourdis
Que le silence absorbe et l'angoisse consume.
Soudain le soleil peint de son pinceau flâneur,
Par les couleurs de l'aube un tableau de bonheur.
Le vent de ton sourire élimine la brume.

Poete Inconnu!

merci mec de le poster, c'est tres beau;)

tenebre
20/05/2007, 15h51
mirage , decidement , ton don de poetesse m'impressionnera toujours ;)
bravo pour le poème :)

renaissance
20/05/2007, 15h57
:zen: bravo mirages ,ton poeme est extraordinnaire et plein d'emotions :27: merci à toi;)

voila un poeme d'un inconnu




mélancolie

Ma belle, ma disparue,
Tu m’as permis d’écrire
Des odes à mes amours perdus,
Des larmes plus que des rires.

Tu m’as permis d’aller
Au delà de mon corps
Tu m’as permis d’aimer
Mes ombres et mes remords
Tu m’as aider à vivre
Même en aimant la mort.

Ma belle, ma disparue
Tu vivais en sourire au fond de mon poitrail
Tu enserrais mes mots au creux de mes entrailles
Et les faisais jaillir sur le papier froissé
Froissé de souvenirs, de maux et de secrets.

Ces maux, ces mots,
Tu les laissais revivre dans toutes mes souffrances,
Tu te faisais plaisir dans mes cris, dans mes danses,
Tu me voyais malaise, chagrin et affligée,
Tu me voulais morose, maussade et accablée,

Ma belle, Mélancolie
J’ai appris à aimer et tu as disparu
Ma belle, toi mon amie
Tu m’as abandonné, surtout ne reviens plus

Mirages
20/05/2007, 16h17
merci ten, toi aussi tu m'a apris a voir mêm dans le sombre de ton teebreux;)

merci enno. :27:
merci aussi pr ce poeme, c'est trop beau ......

absente
20/05/2007, 16h30
c'est très jolie
Je trouve qu'il serait parfait comme une chanson de souchan:razz:

renaissance
20/05/2007, 16h35
merci à toi ma chere mirages:razz::4:

voila une autre qui me brise le coeur:confused:

Je te cherche partout


Je te cherche mon amour,


mais tu t'est enfuis



Mon regard se noie dans un ciel noir


Ma vie part dans tout les sens



Mon coeur est en souffrance


Sur mes joues coule une riviére


Sur mon visage ce trace mes chagrins


Derrière mon sourire, ce cache le gris


noir,de mon coeur



Et malgré tout mes efforts


plus rien ne me console


Plus rien ne s'efface



J'aimerai partir à jamais


J'aimerai ne plus me réveiller


J'aimerai en finir de souffrir


le jour et la nuit



Mon coeur est rempli de désespoir


J'en ai marre de ce cauchemar


Qui me tue à petit feu



Pourquoi, j'ai toujours ces pensées sombres


Pourquoi, j'ai envie de mourir



Et pourtant, je ne dis, que je n'ai pas le droit de partir


Et pourtant, il faut me secouer, pour me sortir de là


Et pourtant, tu me tue, mon coeur m'en peut plus



J'aimerai juste chasser cette mélancolie


J'aimerai juste continuer ma vie


Avec une autre mélodie



Je vais m'accrocher pour continuer mon chemin

absente
20/05/2007, 16h37
très beau inno, très touchant

Mirages
20/05/2007, 16h40
merci loodemila:4: .

merci enno pr ce poeme, il est tres joli autant qu'il es dichérant.
une milancolie qui nous rendent muets

renaissance
20/05/2007, 16h44
très beau inno, très touchant


merci lood:4:
merci enno pr ce poeme, il est tres joli autant qu'il es dichérant.
une milancolie qui nous rendent muets
de rien mirages:27:
comme tu dis

mecmad
20/05/2007, 16h59
c'est tres beau Inno, y a de l'espoir ;)

chevalblanc
20/05/2007, 17h00
Bonjour,

Bravo Mirages Très joli ton poème, merci d'avoir partagé :4:



Innocence: Très joli, aimer c'est aussi continuer à vivre, tu es jeune et toute la vie devant toi, chaque amour grave son nom dans notre coeur, les personnes qu'on a aimé sont comme des étoiles qui illuminent notre ciel, ton étoile te guidera, un jour ton coeur battera à nouveau et tu retrouveras la joie et le bonheur d'aimer, je te le souhaite du fond du coeur :4:

renaissance
20/05/2007, 17h00
merci mec,tjr mon ami;)

renaissance
20/05/2007, 17h03
Innocence: Très joli, aimer c'est aussi continuer à vivre, tu es jeune et toute la vie devant toi, chaque amour grave son nom dans notre coeur, les personnes qu'on a aimé sont comme des étoiles qui illuminent notre ciel, ton étoile te guidera, un jour ton coeur battera à nouveau et tu retrouveras la joie et le bonheur d'aimer, je te le souhaite du fond du coeur

merci boucoup cheval blanc,inchalah et je le souhaite a toute ame qui passe par là:27:

Mirages
20/05/2007, 17h06
Bravo Mirages Très joli ton poème, merci d'avoir partagé :4


merci cheval blanc:27:

NAWATT
20/05/2007, 21h57
Paupières qui tombent, éreintés
Dans la pénombre, tu es lassé
Ton travail fini, tu peux enfin dormir
Songes dans ton lit, tu n'arrives plus à rire

Plus de rêve éveillé, de ciel étoilé
De lumière immaculée ou de voie lactée
Tout ce stress, cette jalousie
Rien ne va plus, tout pourri

Tu n'as plus le temps de trouver l'amour
C'est justement maintenant que tu en rêves
Tu rêves d'un idéal, de nouveaux jours
D'une passion sans égale, puis tu te lèves

Une nouvelle journée, de rires nerveux, de mélancolie
de beaux souvenirs, d'espoirs, de chimères et de nostalgie
Tu sens le temps qui passe, lentement
Tu es triste, mais heureux, car espérant

Mirages
21/05/2007, 14h25
merci lila.prune pr ce tendre poeme plein d'espoir..

Zacmako
23/05/2007, 19h50
Mélancolie


Je me cherche, je ne fais que çà, je me cherche ;
Aucune lueur, pas de main tendue, pas de perche,
J’attends, j’attends, mais je ne vois rien venir,
Il n’y a pas d’espoir il n’y a pas d’avenir.

Je me cherche et le ciel est de plus en plus gris
J’attends, mais entre-temps, le soleil s’est enfuit.
Ténèbres, Il fait nuit noire et je ne vois plus rien,
Il n’y a plus de différence entre le mal et le bien.

Les fleurs sont grises. Elles n’ont plus de pétales,
Et la rosée du matin a une odeur de métal.
Hier est mort, aujourd’hui aussi, et demain n’existe pas.
Et je ne pourrais un jour, revenir sur mes pas.

Ma jeunesse au loin, s’enfuit à tire d’ailes.
Emportant toute mon allégresse avec elle.
Laissant que désespoir et mélancolie.
Ah, enfance, innocence, vous étiez si jolies.

Cookies